Lyon : de la prison ferme pour le Somalien qui poignardait dans la rue sans raison

Lyon : de la prison ferme pour le Somalien qui poignardait dans la rue sans raison
Photo d'illustration - LyonMag

C’est un homme au profil inquiétant qui a été jugé cette semaine à Lyon.

Ce demandeur d’asile âgé de 22 ans et de nationalité somalienne avait poignardé deux personnes dans la rue, à une semaine d’intervalle, et sans aucune raison.
Agressif et peu coopératif, allant même jusqu’à faire de son interprète et de son avocat des ennemis potentiels au tribunal, l’individu n’a pas souhaité s’exprimer.

Pourtant, il aurait été intéressant de comprendre pourquoi ce Somalien avait basculé dans une violence extrême le 1 novembre dernier rue Sainte-Marie-des-Terreaux. Il avait cassé une bouteille sur la tête d’un compatriote avant de le larder d’une dizaine de coups de couteau au thorax. La victime s’en sortait miraculeusement avec 21 jours d’ITT.

Une semaine plus tard, le même individu fortement alcoolisé s’en prenait au hasard à un passant rue de l’Arbre-Sec, toujours dans le 1er arrondissement de Lyon. C’est dans le dos de sa victime qu’il plante cette-fois son arme blanche avant de prendre la fuite. Il sera rapidement retrouvé, en possession d'une lame encore ensanglantée.

L’avocat du prévenu a tant bien que mal tenté d’expliquer aux juges le parcours difficile qui l’a conduit il y a quelques mois en France.

Mais le procureur, qui avait requis 6 ans de prison et une interdiction de territoire de 10 ans, ne l’entendait pas de cette oreille. Et le tribunal encore moins puisque le jeune Somalien violent a écopé de 5 ans de prison et d’une interdiction définitive de territoire. A l’issue de sa peine, il sera donc reconduit à la frontière.

X
32 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Grand gognand le 25/12/2019 à 11:39

"Il avait poignardé deux personnes dans la rue, à une semaine d’intervalle, et sans aucune raison...."
Ah bon ! il faudrait une raison pour poignarder une personne dans le rue ...??

Signaler Répondre

avatar
banalisation le 24/12/2019 à 08:15

Personnellement je n'avais rien lu de cette agression au couteau il y a juste un mois, ni dans la presse nationale, ni même dans la presse locale....

Signaler Répondre

avatar
Retour à la définition... le 24/12/2019 à 07:30
je dis ça... a écrit le 23/12/2019 à 21h08

Nous pourrons heureusement compter sur les humanistes d'extrême-gauche pour s'opposer à l'expulsion de cet enfant de choeur quand notre Justice implacable le libérera dans 18 mois...

Ah, oui ces humanistes gauchistes qui sont si généreux avec le fric des autres, qui cassent dans les manifs, qui souhaitent la fin de la république... Chauffés par leur gourou mister Melanch, qui quoiqu'il en dise n'est autre qu'un extrémiste !!! Heureusement, à l'image de cet homme, ils font beaucoup de bruit mais ne représentent qu'une très très petite minorité...

Signaler Répondre

avatar
Oups, trop tard... le 24/12/2019 à 07:23
mina a écrit le 23/12/2019 à 19h28

en lisant cet article, j'ai cru entendre le concerto pour violon joué par son avocat , ou étais-ce du pipeau? bon, accueillir des migrants, peut-être mais qui et dans quelles conditions? on ne peut quand même pas laisser la France se transformer en un pays où l'insécurité et la violence gratuite règnent...

Je suis entièrement d accord, sauf que c'est déjà fait...

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 23/12/2019 à 21:08

Nous pourrons heureusement compter sur les humanistes d'extrême-gauche pour s'opposer à l'expulsion de cet enfant de choeur quand notre Justice implacable le libérera dans 18 mois...

Signaler Répondre

avatar
mina le 23/12/2019 à 19:28

en lisant cet article, j'ai cru entendre le concerto pour violon joué par son avocat , ou étais-ce du pipeau? bon, accueillir des migrants, peut-être mais qui et dans quelles conditions? on ne peut quand même pas laisser la France se transformer en un pays où l'insécurité et la violence gratuite règnent...

Signaler Répondre

avatar
C’est TA France ,pas la mienne. le 23/12/2019 à 16:55
black c'est noir a écrit le 23/12/2019 à 15h15

pas très spirituel ce....

Encore à Lyon ,c’est mitigé. Monte à Paris , Gare du Nord ,Gare Montparnasse et même dans le métro ,tu te crois au Zimbabwe,mec...

Signaler Répondre

avatar
axel le 23/12/2019 à 16:48

une chance pour la France ! Quand vous voyez ce qui se passe en Afrique, ce qui se passe en France ne m'étonne pas ! Je prefererai nettement un peu pljs d'immigration asiatique ....

Signaler Répondre

avatar
black c'est noir le 23/12/2019 à 15:15

pas très spirituel ce....

Signaler Répondre

avatar
tiens ? le 23/12/2019 à 12:50

Je n'ai pas le souvenir que la presse, même locale, ait parlé de cette double agression au couteau de novembre dernier...

Signaler Répondre

avatar
juge red le 23/12/2019 à 12:22

poignardé = tentative de meurtre pouvant laisser des séquelles à vie (physiques et mentales) pour la victime

la sentence de prison est légère

Signaler Répondre

avatar
Décadence occidentale le 23/12/2019 à 10:58

La mondialisation ? C’est toutes la délinquance africaine qui est arrivée,car les plus intelligents et instruits sont rester chez eux construire leur Avenir . Même les chinois ,envahissent l’Afrique,c’est pour dire qu’il y’a TOUT à faire et à CRÉER. MAiS ,l’Europe a besoin d’indigenes Aux mœurs moyenâgeuses.

Signaler Répondre

avatar
corne le 23/12/2019 à 08:59

Reconduit à la frontière jusqu'où ?

Signaler Répondre

avatar
kumer le 23/12/2019 à 06:56

Un an au chaud à nos frais Une barque et retour au pays

Signaler Répondre

avatar
Stop le 22/12/2019 à 19:53

Et c est pas fini avec cette justice de M.... et toute la racaille dans les rues mais rien n est fait pour nous protéger et surtout protéger nos enfants,quelle triste réalité.

Signaler Répondre

avatar
pulp fiction le 22/12/2019 à 19:42

Encore un qui arrive d'une planète ou personne ne veut y vivre donc ça vient en France ça picole chaud ça fume et ça joue du couteau et le pire il avait demandé l'asile politique ben voilà l'asile au placard et ta politique tu y retournera pour la vie Dans ta planète vas jouer du couteau là-bas à cause de tarés comme lui d'autres qui voudraient venir en France et faire des études vont être montré du doigt

Signaler Répondre

avatar
l etat le 22/12/2019 à 19:26

La France biberonne ce genre de profil. macron roi de France et son prince collomb plus vieux que son paternel tout est sous control dit il en fazar en callecon a bretelles

Signaler Répondre

avatar
raison le 22/12/2019 à 19:15

Car lorsqu’on a une raison on peut poignarder tranquillement ? Drôle de mentalité le journaliste qui a écrit cette ineptie !

Signaler Répondre

avatar
danilo le 22/12/2019 à 17:51

Tous ces lascards font les durs , une fois arrivés en France !
Là bas , ce type rasait les murs , car là bas , les gens du coin ont le sang chaud !
Emmenez ce type en Amsud et je ne donne pas cher de lui pour vivre longtemps !
Là bas aussi , le sang chaud existe !
Mais il ne s'est pas trompé de continent pour migrer !
Pas folles les guêpes !

Signaler Répondre

avatar
Fake news le 22/12/2019 à 16:14

Je propose de renommer "droit de la l'homme" en "droit des assassins "

Signaler Répondre

avatar
A virer... le 22/12/2019 à 15:10

ailleurs il est "h.s" définitivement, chez nous il pourra bientot récidiver..avec des morts..mais virez cette ordure..oh la "justice" vous avez la trouille?

Signaler Répondre

avatar
Turfu le 22/12/2019 à 14:57
Encore faut il faire exécuter la peine a écrit le 22/12/2019 à 12h17

Du coup, 5 ans en prison à côtoyer des détenus moins violents qu il risque de tabasser
Et pour son expulsion, ça sera effectif à sa sortie et immédiatement, ou bien on le laissera dans la nature comme dans 90% des cas?
Reconduit à la frontiere, ça veut dire quoi dans Schengen?
Pas de mandat de dépôt non plus?

Moins violents???tu plaisantes ....il va tomber avec la faune de vaulx,rillieux,et venissieux...ils vont vite le dresser,crois moi.

Signaler Répondre

avatar
Eyes Wide Shut le 22/12/2019 à 14:45

Les vrais coupables, ce sont ceux qui font venir ces migrants qui (soit disant) fuyaient la guerre et qui maintenant seraient là (soit disant) pour payer nos retraites et qui demain seront là (soit disant) pour je ne sais trop quel bobard de plus ? Les vrais coupables, ils haïssent la France, ils sont aux postes clefs, Raymond Barre les a cités.

Signaler Répondre

avatar
n importe quoi ! le 22/12/2019 à 14:21

Expulsion directe !

Signaler Répondre

avatar
ttnete le 22/12/2019 à 13:06
Le gaulois est de retour a écrit le 22/12/2019 à 09h22

Je lis votre chapeau
. Prison ferme pour avoir joué du couteau ss raison ok et s il avait eu une raison ??

Attends qu'il poignarde un proche !

Signaler Répondre

avatar
Encore faut il faire exécuter la peine le 22/12/2019 à 12:17

Du coup, 5 ans en prison à côtoyer des détenus moins violents qu il risque de tabasser
Et pour son expulsion, ça sera effectif à sa sortie et immédiatement, ou bien on le laissera dans la nature comme dans 90% des cas?
Reconduit à la frontiere, ça veut dire quoi dans Schengen?
Pas de mandat de dépôt non plus?

Signaler Répondre

avatar
Votez utile ! le 22/12/2019 à 11:29

Retour direct en Somalie, où ses compatriotes géreront ses névroses !

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 22/12/2019 à 11:26

Génial !
Faites comme moi à savoir ne pas sortir tout nu et rappelez vous que cette justice n est pas équitable et tant pis si je suis pas publier mais au moins aurais essayer

Signaler Répondre

avatar
Zig le 22/12/2019 à 10:17
DTC a écrit le 22/12/2019 à 09h45

"de la prison ferme pour le Somalien qui poignardait dans la rue sans raison"

Vous vous rendez compte des énormités que vous écrivez ?

Parce qu'il si il avait eu une bonne raison, on l'aurait laissé dehors ? Enfin de nos jours , c'est vrai qu'il faut en faire beaucoup pour aller en prison et y rester.

C'est d'autant plus stupide que si on l'écoute, ou si on écoute ses avocats, on en trouveraut des raisons pour expliquer qu'il ait sombré dans l'alcoolisme et la violence "sans raison".

Mais bon, pas d'état d'âme, restons dans le fait divers digne de faire le buzz chez les commentateurs.

Signaler Répondre

avatar
DTC le 22/12/2019 à 09:45

"de la prison ferme pour le Somalien qui poignardait dans la rue sans raison"

Vous vous rendez compte des énormités que vous écrivez ?

Parce qu'il si il avait eu une bonne raison, on l'aurait laissé dehors ? Enfin de nos jours , c'est vrai qu'il faut en faire beaucoup pour aller en prison et y rester.

Signaler Répondre

avatar
ouaf ouaf le 22/12/2019 à 09:36

Reconduit à la frontière ?

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois est de retour le 22/12/2019 à 09:22

Je lis votre chapeau
. Prison ferme pour avoir joué du couteau ss raison ok et s il avait eu une raison ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.