Braquage du Mc Do de Meyzieu : un suspect présenté au parquet, l'autre relâché

Braquage du Mc Do de Meyzieu : un suspect présenté au parquet, l'autre relâché
DR

Seul un des deux individus interpellés jeudi matin sera présenté au parquet samedi, dans l'affaire du braquage du Mc Donald's de Meyzieu.

Le Parquet de Lyon a communiqué ce vendredi soir sur les suites de cette enquête, ouverte vendredi dernier.

"Les diverses investigations conduisaient à l'interpellation, de deux suspects. Des vérifications permettaient toutefois d'écarter l’implication de l’un des deux mis en cause qui était rapidement remis en liberté", est-il précisé.

Le principal suspect sera présenté au parquet ce samedi, en vue de l'ouverture d'une information judiciaire, avec réquisitions de mandat de dépôt.

"Les policiers de la brigade criminelle poursuivent actuellement leurs investigations afin de permettre la manifestation de la vérité", et d'éventuellement identifier le deuxième individu aperçu sur les vidéos des témoins.

Pour rappel, la scène avait été filmée et largement relayée sur les réseaux sociaux.

X
20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hoss le 06/01/2020 à 18:55
Calahann a écrit le 03/01/2020 à 23h25

Minable et raciste en plus !

En tant que fonctionnaire de police de parents maghrébins très graves tes propos les individus de n'importent quel origines ont leurs défauts et qualités.
Il y a peux un pédophile type européen qui abusait de ces enfants. Vous dites quoi .
L église qui abusait d'enfants des infanticides en vois tu en voilà ...ne pas mélangé ..

Signaler Répondre

avatar
Looping le 06/01/2020 à 08:46
Censure a écrit le 03/01/2020 à 22h46

Quel est le point commun entre espagnols italiens français portugais, etc...
Que ne partage pas cette population dont vous parlez ?
A t on encore le droit de le dire ici ou ailleurs ?
Combien de temps encore on va tourner autour du pot ?

Et après avoir tourné autour du pot, vous proposez quoi exactement ??

Signaler Répondre

avatar
ziech 5 le 04/01/2020 à 16:16

Un arrêté et l'autre relâché : les types se caguent dessus de peur de cette justice à deux balles !
C'est du n'importe quoi , comme d'hab !

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 04/01/2020 à 09:29
Calahann a écrit le 03/01/2020 à 18h12

Un complice en liberté......Lui , la justice lui offre volontiers un big mac et frites sauce brouillon !
Incroyable décision de la justice.
Je capte pas !

Callahan
Je pense qu il a du se décharger sur l autre !
De toute façon notre justice est ce que tout le monde sait à savoir intolérante envers les honnetes êtes gens comme vous et nous Touss du fait qu ils ont la trouille tout simplement et donc tremble comme des marrionnettes qu ils sont !!!!

Signaler Répondre

avatar
Metec le 04/01/2020 à 09:17
pilou696 a écrit le 04/01/2020 à 08h27

triste constat de ce que nous constatons chaque jour.

Connerie les maghrebins sont en France depuis la guerre de prusse si ce n'est avant et toi tes aieuls ils ont déjà combattu..

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 04/01/2020 à 09:08

Tiens un deuxième papimouzo décidément je fais des adeptes de mon sobriquet ! Vu que C est pas mon commentaire en conséquence il va falloir que je trouve une astuce pour me différencier !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
pilou696 le 04/01/2020 à 08:27
Papimouzo a écrit le 03/01/2020 à 18h32

Les immigrés espagnols, parqués dans des camps sordides au sortir de la guerre civile, les immigrés italiens, victimes de lynchages au début du siècle passé, on peut continuer avec les polonais. Aucune de ces communautés n’a échoué à s’intégrer. La première chose, l’utilisation du français. Quelquefois même la francisation du prénom. La plus récente communauté d’immigrés est la plus délinquante, et en plus suit le chemin inverse quant à l’intégration. A savoir que les plus jeunes font un retour aux fondamentaux, tout en restant vivre sur le sol français.
La conclusion de tout cela ne pourra être qu’amère...

triste constat de ce que nous constatons chaque jour.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 04/01/2020 à 07:47
pode a écrit le 03/01/2020 à 22h43

pour reprendre un des exemples cités : l'immigration italienne moderne est en gros de 1850 à 1950... si on compte 1850-2000 pour une intégration réussie, 150 ans, j'aurais tendance à dire que l'on ne pourra trancher pour l'immigration d'afrique du nord qu'en 2100.

Bravo et bien dit !

Signaler Répondre

avatar
Bebee le 04/01/2020 à 03:37
Papimouzo a écrit le 03/01/2020 à 18h32

Les immigrés espagnols, parqués dans des camps sordides au sortir de la guerre civile, les immigrés italiens, victimes de lynchages au début du siècle passé, on peut continuer avec les polonais. Aucune de ces communautés n’a échoué à s’intégrer. La première chose, l’utilisation du français. Quelquefois même la francisation du prénom. La plus récente communauté d’immigrés est la plus délinquante, et en plus suit le chemin inverse quant à l’intégration. A savoir que les plus jeunes font un retour aux fondamentaux, tout en restant vivre sur le sol français.
La conclusion de tout cela ne pourra être qu’amère...

Tu crois vraiment que l'intégration des immigrés dont tu parles s'est faite du jour au lendemain ? Tu es bien naïf... On vois bien que tu n'a aucune connaissance de ce dont tu parles.

Signaler Répondre

avatar
Joelix le 03/01/2020 à 23:34

Rayan pignon bientôt sur vos écrans

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 03/01/2020 à 23:25
Papimouzo a écrit le 03/01/2020 à 18h32

Les immigrés espagnols, parqués dans des camps sordides au sortir de la guerre civile, les immigrés italiens, victimes de lynchages au début du siècle passé, on peut continuer avec les polonais. Aucune de ces communautés n’a échoué à s’intégrer. La première chose, l’utilisation du français. Quelquefois même la francisation du prénom. La plus récente communauté d’immigrés est la plus délinquante, et en plus suit le chemin inverse quant à l’intégration. A savoir que les plus jeunes font un retour aux fondamentaux, tout en restant vivre sur le sol français.
La conclusion de tout cela ne pourra être qu’amère...

Minable et raciste en plus !

Signaler Répondre

avatar
Censure le 03/01/2020 à 22:46
Papimouzo a écrit le 03/01/2020 à 18h32

Les immigrés espagnols, parqués dans des camps sordides au sortir de la guerre civile, les immigrés italiens, victimes de lynchages au début du siècle passé, on peut continuer avec les polonais. Aucune de ces communautés n’a échoué à s’intégrer. La première chose, l’utilisation du français. Quelquefois même la francisation du prénom. La plus récente communauté d’immigrés est la plus délinquante, et en plus suit le chemin inverse quant à l’intégration. A savoir que les plus jeunes font un retour aux fondamentaux, tout en restant vivre sur le sol français.
La conclusion de tout cela ne pourra être qu’amère...

Quel est le point commun entre espagnols italiens français portugais, etc...
Que ne partage pas cette population dont vous parlez ?
A t on encore le droit de le dire ici ou ailleurs ?
Combien de temps encore on va tourner autour du pot ?

Signaler Répondre

avatar
pode le 03/01/2020 à 22:43
Papimouzo a écrit le 03/01/2020 à 18h32

Les immigrés espagnols, parqués dans des camps sordides au sortir de la guerre civile, les immigrés italiens, victimes de lynchages au début du siècle passé, on peut continuer avec les polonais. Aucune de ces communautés n’a échoué à s’intégrer. La première chose, l’utilisation du français. Quelquefois même la francisation du prénom. La plus récente communauté d’immigrés est la plus délinquante, et en plus suit le chemin inverse quant à l’intégration. A savoir que les plus jeunes font un retour aux fondamentaux, tout en restant vivre sur le sol français.
La conclusion de tout cela ne pourra être qu’amère...

pour reprendre un des exemples cités : l'immigration italienne moderne est en gros de 1850 à 1950... si on compte 1850-2000 pour une intégration réussie, 150 ans, j'aurais tendance à dire que l'on ne pourra trancher pour l'immigration d'afrique du nord qu'en 2100.

Signaler Répondre

avatar
Cookie 22 le 03/01/2020 à 20:31
Papimouzo a écrit le 03/01/2020 à 18h32

Les immigrés espagnols, parqués dans des camps sordides au sortir de la guerre civile, les immigrés italiens, victimes de lynchages au début du siècle passé, on peut continuer avec les polonais. Aucune de ces communautés n’a échoué à s’intégrer. La première chose, l’utilisation du français. Quelquefois même la francisation du prénom. La plus récente communauté d’immigrés est la plus délinquante, et en plus suit le chemin inverse quant à l’intégration. A savoir que les plus jeunes font un retour aux fondamentaux, tout en restant vivre sur le sol français.
La conclusion de tout cela ne pourra être qu’amère...

Triste mais tellement vrai !

Signaler Répondre

avatar
VNL le 03/01/2020 à 19:30
Papimouzo a écrit le 03/01/2020 à 18h32

Les immigrés espagnols, parqués dans des camps sordides au sortir de la guerre civile, les immigrés italiens, victimes de lynchages au début du siècle passé, on peut continuer avec les polonais. Aucune de ces communautés n’a échoué à s’intégrer. La première chose, l’utilisation du français. Quelquefois même la francisation du prénom. La plus récente communauté d’immigrés est la plus délinquante, et en plus suit le chemin inverse quant à l’intégration. A savoir que les plus jeunes font un retour aux fondamentaux, tout en restant vivre sur le sol français.
La conclusion de tout cela ne pourra être qu’amère...

Qu'on revienne à leurs fondamentaux historico religieux : coupage de mains pour les voleurs !

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 03/01/2020 à 19:15
Papimouzo a écrit le 03/01/2020 à 18h32

Les immigrés espagnols, parqués dans des camps sordides au sortir de la guerre civile, les immigrés italiens, victimes de lynchages au début du siècle passé, on peut continuer avec les polonais. Aucune de ces communautés n’a échoué à s’intégrer. La première chose, l’utilisation du français. Quelquefois même la francisation du prénom. La plus récente communauté d’immigrés est la plus délinquante, et en plus suit le chemin inverse quant à l’intégration. A savoir que les plus jeunes font un retour aux fondamentaux, tout en restant vivre sur le sol français.
La conclusion de tout cela ne pourra être qu’amère...

Texte bidon et incriminent une population sous la forme d'une induction à savoir " prendre un fait et le généraliser à toute une population ".
Rentre chez toi et regarde bien le passé coloniale et actuel de la France avant de faire du vent Mister météo.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 03/01/2020 à 18:32

Les immigrés espagnols, parqués dans des camps sordides au sortir de la guerre civile, les immigrés italiens, victimes de lynchages au début du siècle passé, on peut continuer avec les polonais. Aucune de ces communautés n’a échoué à s’intégrer. La première chose, l’utilisation du français. Quelquefois même la francisation du prénom. La plus récente communauté d’immigrés est la plus délinquante, et en plus suit le chemin inverse quant à l’intégration. A savoir que les plus jeunes font un retour aux fondamentaux, tout en restant vivre sur le sol français.
La conclusion de tout cela ne pourra être qu’amère...

Signaler Répondre

avatar
BONNE ANNEE 2020 le 03/01/2020 à 18:20

dans un autre post à lire je commentais !!!!!!

tranquille comme baptiste

c 'est pas moi c'est l 'autre


on se fout de la gueule de TOUS

PATIENCE LES ELECTIONS A PPROCHENT
ET SI Y IL AVAIT EU UN MORT ,,?????????
PAS GRAVE !!!!!!!!
je suis absolument contre ET JE SUIS PAS LE SEUL
mais je voterais
RN COMME BEAUCOUP
A LYON LA COUPE EST PLEINE
FAUT T.IL FAIRE VENIR DES FLICS ALGERIENS OU MAROCAINS ?

Signaler Répondre

avatar
Mô Viette le 03/01/2020 à 18:16

Nom et prénom de ce charmant bambin?

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 03/01/2020 à 18:12

Un complice en liberté......Lui , la justice lui offre volontiers un big mac et frites sauce brouillon !
Incroyable décision de la justice.
Je capte pas !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.