Un chirurgien, accusé d'avoir tué ses parents, rejugé à Lyon

Le procès en appel de Jean-Paul Gournier s’ouvre lundi matin devant la cours d’assises d’appel du Rhône. En première instance en juin 2008, il avait été condamné à 25 ans de réclusion criminelle. Agé de 50 ans, ce chirurgien cardio-vasculaire à Saint-Etienne est accusé du meurtre de ses parents par empoisonnement. Les corps de ce couple, âgés respectivement de 75 et 81 ans, avaient été retrouvés le 30 novembre 1999, dans leur villa de Saint-Priest-en-Jarez, dans la Loire. En situation financière difficile au moment des faits, l’accusé les aurait assassinés pour toucher l'héritage de 2,5 millions de francs. Des accusations qu’il a toujours catégoriquement niées. Le procès doit durer toute la semaine.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.