La condamnation de Bruno Gollnisch annulée

La Cour de cassation a annulé mardi la condamnation du vice-président du Front National pour contestation de crimes contre l'humanité.
Poursuivi devant la justice lyonnaise pour des propos controversés sur les chambres à gaz, prononcés en 2004, Bruno Gollnisch avait été condamné en janvier 2007 par le tribunal correctionnel de Lyon à trois mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende. En février 2008, la cour d'appel de Lyon avait confirmé ce jugement. Bruno Gollnisch avait alors formé un pourvoi en cassation.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mamar le 26/06/2009 à 20:12

osez simplement citer les "propos controversés"! leur simple énoncé explique la cassation tellement c'était anodin!

Signaler Répondre

avatar
Malheur le 25/06/2009 à 14:32

Caroline,et Ultime de brazve militan FN,ouf il y en a encor 2.

Signaler Répondre

avatar
Caroline le 24/06/2009 à 17:14

Bravo Bruno ! Tu es enfin blanchi de toutes ces accusations totalement infondées.

Signaler Répondre

avatar
Ultime le 24/06/2009 à 14:33

Il devrait donc bientot retrouver son poste d'enseignant....et c'est très bien !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.