Adecco et Garnier condamnés pour discrimination raciale à l’embauche

Arrêt rendu mercredi par la cour de cassation. L’agence d’intérim, dont le siège est situé à Villeurbanne, et le fabricant français de cosmétiques ont été reconnus coupables d’avoir recruté des animatrices "BBR" - bleu, blanc, rouge - comme le précisait le fax de recommandation.
Adecco et Garnier vont devoir verser 30 000 euros d’amende.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.