Les grands groupes lyonnais n’échappent pas à la crise

Les titres de près d’une quinzaine d’entre eux ont été divisés par deux sur le marché boursier depuis début 2008. L’hebdomadaire Tribune de Lyon publie dans son numéro de cette semaine le top 15 des plus grosses chutes de cours entre le 1er janvier 2008 et aujourd’hui. Tous les secteurs sont concernés : l’industrie avec le groupe chimique Rhodia -75,9%, l’événementiel avec GL Events -67,5%, les loisirs avec Atari -65%. OL Group affiche également un cours d’action à la baisse -66,2%.
Selon Tribune de Lyon, seuls les laboratoires Boiron font exception à la règle avec une action qui a gagné 20%.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.