Coronavirus : un recours devant le Conseil d’Etat pour forcer le gouvernement à autoriser le Plaquénil

Coronavirus : un recours devant le Conseil d’Etat pour forcer le gouvernement à autoriser le Plaquénil
DR

Déjà signataire de la pétition initiée par Philippe Douste-Blazy, le professeur lyonnais Paul Trouillas s’est associé au groupe de médecins qui vient de déposer un référé-suspension en pleine épidémie de coronavirus.

Ce dernier va tenter de forcer le gouvernement à autoriser largement le Plaquénil dont la prescription a été réservée aux seuls hôpitaux (décrets des 25 et 26 mars). Saisi d’une première requête (référé liberté) initiée par le le syndicat des médecins d’Aix et Région, le Conseil d’Etat a refusé (arrêt du 28 mars) d’autoriser les médecins de ville à prescrire ce médicament. Les juges se sont réfugiés derrière "l’absence de données acquises de la science" pour rejeter ce recours.

Cette argumentation purement juridique oublie que ce médicament est déjà largement utilisé avec un réel succès par le professeur Didier Raoult à Marseille. Pour son collègue lyonnais, il existe actuellement une discrimination inadmissible qui peut déboucher sur une situation incontrôlable : "Si vous êtes soigné à Marseille, vous guérissez, ailleurs vous crevez. Il n’est pas possible de continuer de la sorte".

Et Paul Trouillas ajoute : "La seule solution, c'est de compléter la stratégie passive par une stratégie active, par un traitement précoce des malades, pour éviter leur aggravation et raccourcir leur contagiosité; pour soulager les hôpitaux, pour inonder les EHPAD de traitements; pour traiter systématiquement nos personnels sanitaires malades et les sauver de l'aggravation et de la mort. C'est ici la bataille du Plaquénil, la seule thérapeutique active capable d'être distribuée en masse aux Français. L'évidence raisonnable est apportée par l'expérience de Marseille".


Plusieurs personnalités soutiennent le recours devant le Conseil, notamment la député LREM Martine Wonner et le président de la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF) Thierry Lardenois. Ce dernier, si l’on en croit Paul Trouillas, dispose d’informations sur le nombre élevé de médecins qui ont déjà été victimes du coronavirus.

Reste à confirmer que notre industrie pharmaceutique est en capacité de fournir le Plaquénil si l’on décide de soigner très largement les malades. Sur ce point, Paul Trouillas est plutôt optimiste. Il a pris contact à ce sujet avec le laboratoire Sanofi qui lui a confirmé "être prêt à fournir les pharmacies dans le cadre d’une éventuelle nouvelle législation".

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
MarcPI le 13/05/2020 à 00:23

J'ai fait une analyse avec les statistiques de new-york où le remède proposé par le professeur Raoult est systématiquement administré depuis le 7/04/20. Et les résultats sont stupéfiant. J'ai résumé cela dans cette vidéo

https://www.facebook.com/marc.geiller.7/videos/vb.100004281756767/1826642647488443/?type=2&video_source=user_video_tab

Cette vidéo fait référence à deux autres vidéos :
https://www.facebook.com/marc.geiller.7/videos/vb.100004281756767/1815601528592555/?type=2&video_source=user_video_tab

https://www.facebook.com/marc.geiller.7/videos/vb.100004281756767/1794071604078881/?type=2&video_source=user_video_tab

Signaler Répondre

avatar
inquiet le 09/04/2020 à 12:22

vivement des chiffres précis sur les résultats encourageants à Marseille et en PACA

Signaler Répondre

avatar
Francesco le 09/04/2020 à 09:15

Je n’arrive pas à comprendre pourquoi en ces temps de crise sanitaire, le gouvernement ne laisse pas gérer les spécialistes ! Cela me dépasse !! Et que l’on ne vienne pas me dire que le pantin qui nous sert de ministre de la santé est un spécialiste !!!

Signaler Répondre

avatar
Antonin le 08/04/2020 à 23:44
HCL85213 a écrit le 08/04/2020 à 16h24

Les extrêmes aiment bien mettre ce médicament en avant, sauf que la population principal qui meurt du corona virus, semble être en partie être une population atteinte de problèmes de diabète ou de maladies assimilables au diabète (sachant qu'une partie n'est pas diagnostiqué pour certaines maladies, donc c'est peut être encore plus que les 30% avancé).

Voici l'article qui parle du diabète et du corona :
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-pres-d-un-tiers-des-patients-decedes-souffrait-de-diabete-6801347


Voici ce que dit la plaquette du médicament :
"les médicaments contre le diabète, y compris l’insuline. Si, en plus de Plaquenil, vous prenez un médicament contre le diabète ou l’hyperglycémie (taux trop élevé de sucre dans le sang), vous risquez de faire de l’hypoglycémie (taux de sucre beaucoup trop bas dans le sang), ce qui peut mettre votre vie en danger. Votre médecin pourrait alors décider de réduire la dose de l’antidiabétique ou de l’insuline que vous utilisez pour maîtriser votre diabète;"

Ce n'est donc pas le médicament miracle, que certain mette en avant, c'est pour ça que le conseil scientifique ne veut pas partir là-dessus et aussi parce que ce médicament à pas mal d'effet indésirables et de contre-indications stricte.
De plus il demande entre 1 et 2 mois pour l'éliminer et pourrait avoir des effets sur la reproduction et le foetus, donc à moins d'avoir envie de faire naitre des aveugles qui seront au chomage rsa, toute leur vie, ont va peut être écouter les médecins, suivant ce que le conseil des médecins à décider.

Allez raconter ça aux gens qui ont un lupus, vous allez les faire rire !
Certains prennent ce médicament depuis longtemps et continueront à vie !
D'autre part il y a aussi la posologie ; dans le cas du traitement préconisé par le Pr Raoult, il s'agit de 3 x 200 mg pendant 12 jours.

Signaler Répondre

avatar
perrachoisforever le 08/04/2020 à 22:56

Ce qui est gênant avec ces soi-disant très bon résultats dont nous parle Lyon Mag, c est que tout le monde en parle mais personne ne les a vu. Qu'on nous dise combien (et pas 24 s il vous plait) et quel type de malades covid+ ont été traités, comparons leur taux de guérison avec les mêmes types mais qui n ont pas été traités, et là on pourra parler de traitement efficace ou non. Le fait est que pour l instant on en sait rien. Laissez courir l idée que le Plaquenil est efficace alors que vous n en avez pas la preuve, ce n est pas du journalisme mais de la désinformation populiste.

Signaler Répondre

avatar
anonyme du jour le 08/04/2020 à 18:33
De Lyon a écrit le 08/04/2020 à 15h43

Vous bossez pour un labo? vous touchez des p'tits chèques?

non, et vous ?

Signaler Répondre

avatar
anonyme du jour le 08/04/2020 à 18:32
risible a écrit le 08/04/2020 à 17h30

médiapart polémique ? c'est en général l'argument clé de ceux qui se sentent visés, et qui en général vous disent qu'ils sont soi disant "transparents" ....

Contrairement à ce que vous dites, Médiapart est un journal d'investigation et ne relate aucun évènement sans le justifier en annexe de l'article, par des faits (entretiens téléphoniques référencés, documents en copie d'originaux, et preuves diverses non contestables)

rien à voir avec les torchons des journaleux soumis à la dictée de ceux qui les biberonnent à la subvention - et ils se qualifient de "'presse indépendante"

même si médiapart est un journal, le site propose un blog libre qui lui ne l'est pas

Signaler Répondre

avatar
pol4864 le 08/04/2020 à 18:21
risible a écrit le 08/04/2020 à 17h30

médiapart polémique ? c'est en général l'argument clé de ceux qui se sentent visés, et qui en général vous disent qu'ils sont soi disant "transparents" ....

Contrairement à ce que vous dites, Médiapart est un journal d'investigation et ne relate aucun évènement sans le justifier en annexe de l'article, par des faits (entretiens téléphoniques référencés, documents en copie d'originaux, et preuves diverses non contestables)

rien à voir avec les torchons des journaleux soumis à la dictée de ceux qui les biberonnent à la subvention - et ils se qualifient de "'presse indépendante"

Ce journal n'a qu'une lecture celle de l'extrême gauche et de l'anarchisme, ce qui lui donne son aspect polémique, renforcé par le fait qu'il le surjoue en permanence et quand on leur reproche sourient et disent aux principaux interessés qu'ils doivent leur faire un procès, comme pour l'affaire des homards, procès qui sera mis en gros titre en disant que machin attaque la liberté de pensé de la presse, ce qui est aussi de la polémique.

Signaler Répondre

avatar
benoit69 le 08/04/2020 à 18:04
lol69 a écrit le 08/04/2020 à 15h35

Si vous n'êtes pas médecin, ce n'est pas la peine d'avoir un avis mdr, vous croyez que le méchant gouvernement décide des médocs de sa pleine volonté comme un dictateur ? ça relève des décisions des fonctionnaires et des médecins dirigeants la politique de santé.

Réveillez vous, ils sont tous à la solde de labos et si l'hydroxychloroquine venait a être jugée efficace, la perte pour ces labos serait colossale. (quid des investissement pour le développement de médicament et d'un vaccin?)

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 08/04/2020 à 18:03
HCL85213 a écrit le 08/04/2020 à 16h24

Les extrêmes aiment bien mettre ce médicament en avant, sauf que la population principal qui meurt du corona virus, semble être en partie être une population atteinte de problèmes de diabète ou de maladies assimilables au diabète (sachant qu'une partie n'est pas diagnostiqué pour certaines maladies, donc c'est peut être encore plus que les 30% avancé).

Voici l'article qui parle du diabète et du corona :
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-pres-d-un-tiers-des-patients-decedes-souffrait-de-diabete-6801347


Voici ce que dit la plaquette du médicament :
"les médicaments contre le diabète, y compris l’insuline. Si, en plus de Plaquenil, vous prenez un médicament contre le diabète ou l’hyperglycémie (taux trop élevé de sucre dans le sang), vous risquez de faire de l’hypoglycémie (taux de sucre beaucoup trop bas dans le sang), ce qui peut mettre votre vie en danger. Votre médecin pourrait alors décider de réduire la dose de l’antidiabétique ou de l’insuline que vous utilisez pour maîtriser votre diabète;"

Ce n'est donc pas le médicament miracle, que certain mette en avant, c'est pour ça que le conseil scientifique ne veut pas partir là-dessus et aussi parce que ce médicament à pas mal d'effet indésirables et de contre-indications stricte.
De plus il demande entre 1 et 2 mois pour l'éliminer et pourrait avoir des effets sur la reproduction et le foetus, donc à moins d'avoir envie de faire naitre des aveugles qui seront au chomage rsa, toute leur vie, ont va peut être écouter les médecins, suivant ce que le conseil des médecins à décider.

On dit aussi que les 2/3 des décédés du covid19 souffraient d'hypertension...en fait il y a souvent plusieurs facteurs de comorbidité dans les décédés.
Encore une fois, les résultats sont là avec le pr Raoult de Marseille, plus de 1600 patients la semaine dernière pour 2 décès seulement dont un avait 84 ans.
Sans ce traitement, quand vous avez une destruction des poumons due au covid19, c'est quasiment foutu.
Entre risquer de guérir et avoir de fortes chances d'y passer, vous choisissez quoi?
Et pour préciser, le traitement du pr Raoult diminue voire supprime la charge virale en quelques jours, empêchant le virus de faire des dégâts irréversibles. Il doit être pris dès le début des symptômes, et non une fois que les poumons sont détruits.

Signaler Répondre

avatar
risible le 08/04/2020 à 17:30
pol69455 a écrit le 08/04/2020 à 15h46

Blog médiapart, n'est pas vraiment un site d'info, c'est un blog que tout le monde peut prendre part.
Médiapart est censé être un journal, si ces "info" n'y sont pas il y'a un pb à se poser, surtout quant le blog est rattaché à la sphère d'un journal lui même polémique.

médiapart polémique ? c'est en général l'argument clé de ceux qui se sentent visés, et qui en général vous disent qu'ils sont soi disant "transparents" ....

Contrairement à ce que vous dites, Médiapart est un journal d'investigation et ne relate aucun évènement sans le justifier en annexe de l'article, par des faits (entretiens téléphoniques référencés, documents en copie d'originaux, et preuves diverses non contestables)

rien à voir avec les torchons des journaleux soumis à la dictée de ceux qui les biberonnent à la subvention - et ils se qualifient de "'presse indépendante"

Signaler Répondre

avatar
HCL85213 le 08/04/2020 à 16:24

Les extrêmes aiment bien mettre ce médicament en avant, sauf que la population principal qui meurt du corona virus, semble être en partie être une population atteinte de problèmes de diabète ou de maladies assimilables au diabète (sachant qu'une partie n'est pas diagnostiqué pour certaines maladies, donc c'est peut être encore plus que les 30% avancé).

Voici l'article qui parle du diabète et du corona :
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-pres-d-un-tiers-des-patients-decedes-souffrait-de-diabete-6801347


Voici ce que dit la plaquette du médicament :
"les médicaments contre le diabète, y compris l’insuline. Si, en plus de Plaquenil, vous prenez un médicament contre le diabète ou l’hyperglycémie (taux trop élevé de sucre dans le sang), vous risquez de faire de l’hypoglycémie (taux de sucre beaucoup trop bas dans le sang), ce qui peut mettre votre vie en danger. Votre médecin pourrait alors décider de réduire la dose de l’antidiabétique ou de l’insuline que vous utilisez pour maîtriser votre diabète;"

Ce n'est donc pas le médicament miracle, que certain mette en avant, c'est pour ça que le conseil scientifique ne veut pas partir là-dessus et aussi parce que ce médicament à pas mal d'effet indésirables et de contre-indications stricte.
De plus il demande entre 1 et 2 mois pour l'éliminer et pourrait avoir des effets sur la reproduction et le foetus, donc à moins d'avoir envie de faire naitre des aveugles qui seront au chomage rsa, toute leur vie, ont va peut être écouter les médecins, suivant ce que le conseil des médecins à décider.

Signaler Répondre

avatar
en prison, à devenir fous le 08/04/2020 à 15:49

Moi je vous le dis, les confinés vont développer une pathologie de colère qui ne va pas pouvoir être jugulée ....

Signaler Répondre

avatar
pol69455 le 08/04/2020 à 15:46
anonyme du jour a écrit le 08/04/2020 à 15h24

ce n'est pas un article, c'est un post de blog (pas un journaliste donc), qui reprend une publication faite sur un site complotiste qui publie tout et n'importe quoi...

Blog médiapart, n'est pas vraiment un site d'info, c'est un blog que tout le monde peut prendre part.
Médiapart est censé être un journal, si ces "info" n'y sont pas il y'a un pb à se poser, surtout quant le blog est rattaché à la sphère d'un journal lui même polémique.

Signaler Répondre

avatar
8521364 le 08/04/2020 à 15:43

La liste des effets indésirables du plaquenil, indique un problème pour les personnes qui ont un problème enzymatique sur la malabsorption de l'amidon, du sucre et du lactose. Juste comme ça. Ha oui au fait c'est une maladie non diagnostiqué, chez les inuits elle est évalué à 30%, probablement pareil vu les faits divers de lyonmag.
Si vous avez ces symptômes, soit le médoc sera en échec, et si vous guérissez ce ne sera que par auto guérison normale, soit le truc aura une efficacité limité, donc aussi utile que les autres médocs qui ne font pas la une des journaux.

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 08/04/2020 à 15:43
anonyme du jour a écrit le 08/04/2020 à 15h24

ce n'est pas un article, c'est un post de blog (pas un journaliste donc), qui reprend une publication faite sur un site complotiste qui publie tout et n'importe quoi...

Vous bossez pour un labo? vous touchez des p'tits chèques?

Signaler Répondre

avatar
lol69 le 08/04/2020 à 15:35

Si vous n'êtes pas médecin, ce n'est pas la peine d'avoir un avis mdr, vous croyez que le méchant gouvernement décide des médocs de sa pleine volonté comme un dictateur ? ça relève des décisions des fonctionnaires et des médecins dirigeants la politique de santé.

Signaler Répondre

avatar
anonyme du jour le 08/04/2020 à 15:24
De Lyon a écrit le 08/04/2020 à 15h03

Bonjour,

Je me permet de mettre un lien parlant de l'hydroxychloroquine du sérieux quoique dérangeant journal Mediapart, article de vendredi dernier. C'est édifiant...

https://blogs.mediapart.fr/delhery/blog/030420/pourquoi-la-france-cache-un-remede-contre-le-virus-teste-et-peu-couteux

ce n'est pas un article, c'est un post de blog (pas un journaliste donc), qui reprend une publication faite sur un site complotiste qui publie tout et n'importe quoi...

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 08/04/2020 à 15:03

Bonjour,

Je me permet de mettre un lien parlant de l'hydroxychloroquine du sérieux quoique dérangeant journal Mediapart, article de vendredi dernier. C'est édifiant...

https://blogs.mediapart.fr/delhery/blog/030420/pourquoi-la-france-cache-un-remede-contre-le-virus-teste-et-peu-couteux

Signaler Répondre

avatar
Super... le 08/04/2020 à 12:27

...ce professeur, çà change des lâches et faux-culs dont la france est trop largement pourvue

Signaler Répondre

avatar
inquiet le 08/04/2020 à 12:23

L'heure n'est plus aux arguties juridiques. Il faut sauver des vies.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.