L’ancien doyen de Lyon III condamné pour faux en écritures

Jeudi dernier, Jean-Jacques Wunenburger, ancien doyen de l’université Jean Moulin, a été condamné par le tribunal correctionnel de Lyon à 5 000 euros d’amende avec sursis. En 2004, deux étudiants n’ayant pas la moyenne pour passer en licence ont bénéficié d’une validation de leurs semestres accordée par le doyen en invoquant une décision spéciale du jury. Or, le jury n’a jamais été consulté sur cette décision. La justice a estimé que cet acte remet en cause l’égalité des chances entre les candidats.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.