Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La relaxe pour les étudiants de Lyon II

Jugement rendu mercredi par le tribunal correctionnel de Lyon.
Ces deux membres de la Fédération syndicale étudiante étaient poursuivis pour « violences, rébellion et dégradation de matériel ». Ils avaient été interpellés le 28 avril lors du saccage de locaux de la fac quai Claude Bernard, survenu en marge du scrutin organisé par la présidence sur la question du blocage. La justice a déclaré irrecevable la demande de dommages et intérêts de l’Université.


Commentaires 2

Déposé le 02/07/2009 à 23h01  
Par Alexandre Maupin Citer

Cher ami réactionnaire, Nous n'étions pas sur les lieux des fameux affrontements (et pas des saccages...). Je vois que vous faites partie de ce genre de personnes qui trouveraient ça normal d'envoyer des innocents en prison pour des raisons politiques. Heureusement qu'il existe encore quelques juges qui décident sur la base du droit dans ce pays, et aussi des gens pour se soucient des libertés publiques. Je constate en tous cas que si il y a effectivement certaines personnes qui ont le droit de tout casser dans ce pays, il faut les chercher au gouvernement. Je ne vous salue pas, Alexandre Maupin

Déposé le 02/07/2009 à 12h04  
Par daniel Citer

Se sont de pauvres étudiants Ils ont le droit de tout faire de tout casser. de 81 à 95 c'étaient des dieux. on voit le résultats aujourd'hui bravo le PS.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.