Christiane Demontès pourrait sauver son fauteuil de maire

En octobre dernier, le tribunal administratif de Lyon avait prononcé l’annulation de son élection au poste de maire de Saint-Fons et l’avait condamné à un d’inéligibilité. Il avait estimé qu’il y avait eu des irrégularités dans ses comptes de campagne durant les municipales de 2008. Mais coup de théâtre mercredi, le rapporteur public a finalement conclu que les arguments de sous-facturation portés par la partie adverse sont irrecevables. Le Conseil d’Etat devrait rendre son arrêt dans trois semaines.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.