Coronavirus : hospitalisations et patients en réanimation en hausse dans le Rhône

Coronavirus : hospitalisations et patients en réanimation en hausse dans le Rhône
Photo d'illustration - LyonMag

La hausse est modérée, mais bien présente.

Ce mercredi, on comptait 82 personnes contaminées par le coronavirus et hospitalisées dans le Rhône et à Lyon. Soit deux de plus que mardi.
Quant aux patients en soins intensifs ou en réanimation, elles étaient 8, contre 5 en fin de semaine dernière.

Preuve que l’épidémie de Covid-19 est toujours présente et active dans le département. Le nombre de décès liés au coronavirus n’a toutefois pas évolué et reste bloqué à 664.

Tags :

coronavirus

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
La France débilibérale le 19/08/2020 à 11:18
La France liberale a écrit le 18/08/2020 à 22h06

C’est pire que ça. Après avoir continué de saigner à blanc le système de santé, le monarque présidentiel et sa cour de délinquants cyniques décréteront : « Voyez, ce système de sécurité sociale et d’allocations chômage pour lequel vous avez cotisé, c’est comme la retraite par répartition : ça ne marche pas, c’est un vrai gouffre déficitaire, il faut y mettre fin ! ».

Et pendant ce temps, des abrutis accélèrent le mouvement en diffusant des théories complotistes (qu’un enfant de primaire démonte en 2 mn) pour nous dissuader de porter un masque, et donc de nous protéger mutuellement.

Ce faisant, ils crachent au visage des soignants, de ceux qui ont perdu un ou plusieurs proches, des survivants... Et sur la mémoire des morts.

Ils ont décidé de se réfugier dans l’imaginaire ou l’affabulation consciente plutôt que de faire face à la réalité et d’assumer en adultes leurs responsabilités envers les leurs. Ils préfèrent nous suicider pour s’épargner quelques gestes simples, temporaires, et solidaires.

Cerise sur le gâteau, cette bande d’idiots assassins, se prend pour une sorte d’avant-garde éclairée. Ironiquement, ils se comportent précisément comme ceux qu’ils prétendent dénoncer, « les maîtres oppresseurs ». Ils accélèrent le mouvement...

Une avant-garde éclairée ayant pour chefs de file Jean-Marie Bigard et Maxime Nicolle...
Mao, Trump et Ron Hubbard peuvent aller se rhabiller !

Signaler Répondre

avatar
La France liberale le 18/08/2020 à 22:06
Cynisme d’Etat et irresponsabilité criminelle d’une partie de la population a écrit le 16/08/2020 à 21h17

Avec le concours de la SNCF dont chaque wagon de TGV me fait penser à un cluster non contrôlé, vu que qu’environ 10 à 20% des passagers ne respectent pas les consignes élémentaires.

Ça ne choque personne que sur les terrasses des bars et restaurants, à l’extérieur donc, on doive respecter une distance d’un mètre, mais que depuis juin, on n’applique plus la règle d’un siège sur deux dans les trains ?
Enfermés collectivement durant des heures, parfois côte à côte avec un demeuré égoïste qui porte son masque sous le menton (juste au cas où le contrôleur passerait) ?

Ni l’Etat, ni la SNCF n’ont mis les moyens matériels et humains pour assurer véritablement la sécurité sanitaire.

Business is business... Des gens mourront, d’autres perdront leur emploi, la Sécu et Pôle Emploi raqueront : le gouvernement est plus proche des intérêts économiques privés de l’entreprise SNCF...

Au final, les contribuables seront sommés de « faire un effort » pour renflouer les caisses.

C’est pire que ça. Après avoir continué de saigner à blanc le système de santé, le monarque présidentiel et sa cour de délinquants cyniques décréteront : « Voyez, ce système de sécurité sociale et d’allocations chômage pour lequel vous avez cotisé, c’est comme la retraite par répartition : ça ne marche pas, c’est un vrai gouffre déficitaire, il faut y mettre fin ! ».

Et pendant ce temps, des abrutis accélèrent le mouvement en diffusant des théories complotistes (qu’un enfant de primaire démonte en 2 mn) pour nous dissuader de porter un masque, et donc de nous protéger mutuellement.

Ce faisant, ils crachent au visage des soignants, de ceux qui ont perdu un ou plusieurs proches, des survivants... Et sur la mémoire des morts.

Ils ont décidé de se réfugier dans l’imaginaire ou l’affabulation consciente plutôt que de faire face à la réalité et d’assumer en adultes leurs responsabilités envers les leurs. Ils préfèrent nous suicider pour s’épargner quelques gestes simples, temporaires, et solidaires.

Cerise sur le gâteau, cette bande d’idiots assassins, se prend pour une sorte d’avant-garde éclairée. Ironiquement, ils se comportent précisément comme ceux qu’ils prétendent dénoncer, « les maîtres oppresseurs ». Ils accélèrent le mouvement...

Signaler Répondre

avatar
Halte à l’hypocrisie le 17/08/2020 à 09:02
Cynisme d’Etat et irresponsabilité criminelle d’une partie de la population a écrit le 16/08/2020 à 21h17

Avec le concours de la SNCF dont chaque wagon de TGV me fait penser à un cluster non contrôlé, vu que qu’environ 10 à 20% des passagers ne respectent pas les consignes élémentaires.

Ça ne choque personne que sur les terrasses des bars et restaurants, à l’extérieur donc, on doive respecter une distance d’un mètre, mais que depuis juin, on n’applique plus la règle d’un siège sur deux dans les trains ?
Enfermés collectivement durant des heures, parfois côte à côte avec un demeuré égoïste qui porte son masque sous le menton (juste au cas où le contrôleur passerait) ?

Ni l’Etat, ni la SNCF n’ont mis les moyens matériels et humains pour assurer véritablement la sécurité sanitaire.

Business is business... Des gens mourront, d’autres perdront leur emploi, la Sécu et Pôle Emploi raqueront : le gouvernement est plus proche des intérêts économiques privés de l’entreprise SNCF...

Au final, les contribuables seront sommés de « faire un effort » pour renflouer les caisses.

C’est exactement ça... J’ai dû prendre le TGV 3 fois au cours des derniers mois (obligation pro), et j’ai fait ce constat stupéfiant. Apparemment, la presse mainstream est sommée de se taire, car personne ne parle de ce désastre sur rails (« En Marche » ?). Je comprends pas que le Conseil Scientifique ne moufte pas !
Heureusement, mon employeur me fournit des masques qui me protègent tout autant qu’ils protègent les autres, mais ce n’était malheureusement pas le cas des sexagénaires que j’ai vus dans ces wagons avec des masques chirurgicaux qui malheureusement ne peuvent pas grand chose contre la bêtise des inconscients nombrilistes.
Sincèrement, c’est flippant.

Signaler Répondre

avatar
Cynisme d’Etat et irresponsabilité criminelle d’une partie de la population le 16/08/2020 à 21:17
Aurelius a écrit le 06/08/2020 à 17h38

Il n'y a pas d'histoire de 2eme vague. Le Corona virus est toujours rester présent.
Les français se sont jetés comme des dalleux pour partir en vacances et en voici les conséquences.

Avec le concours de la SNCF dont chaque wagon de TGV me fait penser à un cluster non contrôlé, vu que qu’environ 10 à 20% des passagers ne respectent pas les consignes élémentaires.

Ça ne choque personne que sur les terrasses des bars et restaurants, à l’extérieur donc, on doive respecter une distance d’un mètre, mais que depuis juin, on n’applique plus la règle d’un siège sur deux dans les trains ?
Enfermés collectivement durant des heures, parfois côte à côte avec un demeuré égoïste qui porte son masque sous le menton (juste au cas où le contrôleur passerait) ?

Ni l’Etat, ni la SNCF n’ont mis les moyens matériels et humains pour assurer véritablement la sécurité sanitaire.

Business is business... Des gens mourront, d’autres perdront leur emploi, la Sécu et Pôle Emploi raqueront : le gouvernement est plus proche des intérêts économiques privés de l’entreprise SNCF...

Au final, les contribuables seront sommés de « faire un effort » pour renflouer les caisses.

Signaler Répondre

avatar
Annita le 06/08/2020 à 18:19
Aurelius a écrit le 06/08/2020 à 17h38

Il n'y a pas d'histoire de 2eme vague. Le Corona virus est toujours rester présent.
Les français se sont jetés comme des dalleux pour partir en vacances et en voici les conséquences.

Tout-à-fait . Ce n’est que le résultat des dépistages massifs qui nous apprends les oubliés qui étaient porteurs sains pour la plupart. D’ailleurs le nombre de réanimation baisse. Mais QUI a Permis à ce virus de quitter Wuhan ? Un laboratoire franco chinois classé secret défense pour éliminer les vieux et ne plus payer les retraites ? Franchement ils sont trop forts , ont ne peux plus lutter .

Signaler Répondre

avatar
Business oblige. le 06/08/2020 à 18:15
Be careful a écrit le 06/08/2020 à 10h06

La 2eme vague arrive

N’importe quoi ! C’est juste que le dépistage a permis de trouver ce qui n’étaient recensé pendant le confinement.

Signaler Répondre

avatar
Aurelius le 06/08/2020 à 17:38
Be careful a écrit le 06/08/2020 à 10h06

La 2eme vague arrive

Il n'y a pas d'histoire de 2eme vague. Le Corona virus est toujours rester présent.
Les français se sont jetés comme des dalleux pour partir en vacances et en voici les conséquences.

Signaler Répondre

avatar
Dry Life le 06/08/2020 à 10:18

La rentrée scolaire sera compromise. Et ce qui reste de l'économie français s'écroulera comme un soufflé.

Signaler Répondre

avatar
Be careful le 06/08/2020 à 10:06

La 2eme vague arrive

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.