Près de Lyon : deux siphonneurs interpellés en flagrant délit

Près de Lyon : deux siphonneurs interpellés en flagrant délit
Photo d'illustration - LyonMag

Ils ont été trop gourmands.

Un comble pour des siphonneurs de carburant !

La gendarmerie du Rhône a rendu publique sur les réseaux sociaux l’interpellation de deux individus à Mions dimanche dernier. Ils ont été surpris en flagrant délit en train de dérober de l’essence dans une société de transport.

Cette entreprise était victime de ce type de faits depuis déjà plusieurs semaines. Avec un préjudice total de 1200 litres d’essence siphonnés. Prévenue, la gendarmerie avait donc installé un dispositif de surveillance. Et comme les malfrats sont naïvement revenus sur place, ils se sont fait pincer.

En garde à vue, les deux compères ont reconnu trois autres vols. Ils seront prochainement jugés à Lyon.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Joe l indien le 24/08/2020 à 08:28

Siphonner de l essence quels abrutis !!!
Ils sont plutôt siphonner du cerveau. Ces abrutis...

Signaler Répondre

avatar
mefiez vous le 23/08/2020 à 18:05

ils retournent une deuxieme fois, ils sont pas futés.
Allez prison à vie.

Signaler Répondre

avatar
Dtcmdm le 23/08/2020 à 09:47

1200 litres ! Joli commerce parallèle !!! C est pas que les coktails molotov des cités !! Ça remplit quelques réservoirs d artisans non déclarés !!! Suivez mon regard !!!!

Signaler Répondre

avatar
Voilà... le 22/08/2020 à 20:04

ou conduit la hausse des carburants..mais là, revenir, il faut être siphonné !!

Signaler Répondre

avatar
pitchoune le 22/08/2020 à 15:01
galinette a écrit le 22/08/2020 à 14h33

Hé bé ! C'est fou ce qu'on est renseigné, on nous en dit trop , ou pas assez, autant ne pas en parler du tout. .

Eh mon vieux que veux tu savoir de plus , si ils étaient sous l'emprise de gaz hilarant , laisse tomber pépère ils ont joué ils ont perdu en plus ils avouent d'autres siphonnages , de la frétille sauf pour le transporteur pour les gendarmes ce n'est que routine

Signaler Répondre

avatar
galinette le 22/08/2020 à 14:33

Hé bé ! C'est fou ce qu'on est renseigné, on nous en dit trop , ou pas assez, autant ne pas en parler du tout. .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.