Près de Lyon : soupçonné d'avoir incendié plusieurs containers

Près de Lyon : soupçonné d'avoir incendié plusieurs containers
Photo d'illustration - LyonMag

C'est une enquête de longue haleine qui a peut-être porté ses fruits.

Depuis le 9 mars, les gendarmes de Tarare sont à la recherche d'individus qui incendiaient des containers à déchets et des poubelles. Les pyromanes auraientt ainsi frappé à dix reprises depuis le 9 mars dernier, pour un total de 22 containers partis en fumée. Le préjudice est estime à 20 000 euros par la COR.


Grâce à la vidéosurveillance, un jeune homme a été identifié et interpellé. Il serait l'auteur d'au moins deux incendies. Cet habitant de Tarare a nié les faits en garde à vue. Il a été relâché et sera jugé en janvier à Villefranche-sur-Saône.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
MAX le 26/08/2020 à 16:00
Pink floyd a écrit le 26/08/2020 à 09h19

Pourquoi ils l ont relaché ? Il devrait avoir payé avant de pouvoir etre relaché!

Parce que les magistrats de gauche l'ont décidé...

Signaler Répondre

avatar
ohbin !! le 26/08/2020 à 10:28

tout le plateau de la duchère a été refait à neuf il y a quelques temps , démolition des barres d'immeubles , petits immeubles à la place , cadre de vie autour bien conçu , mais est ce que la population a changé ??? ... certains on peut leur donner une villa de luxe et en 2 mois elle est ravagée !!!

Signaler Répondre

avatar
Pink floyd le 26/08/2020 à 09:19

Pourquoi ils l ont relaché ? Il devrait avoir payé avant de pouvoir etre relaché!

Signaler Répondre

avatar
Dommage ! le 26/08/2020 à 09:16

Cette nuit, c'est les poubelles du bâtiment SACVL avenue du plateau ; juste au bord d'une école, qui sont partis en fumée.
Tout a bruler, les poubelles, le grillage et un commencement de la haie ; heureusement que l'herbe était tondue.
Maintenant est-ce voulu ou accidentel ????

Le quartier de la Duchère se dégrade depuis quelques mois, des incivilités, du stationnement de plus en plus sauvage, des détritus de partout, des immondices de plus en plus importantes ne sont pas ramassées, du squatte vers le bureau de tabac, des vites des immeubles brisées, etc...

Dommage.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.