Lyon III accusée de « pratiques illégales »

La faculté lyonnaise fait partie des 29 universités françaises qui facturent des frais d’inscriptions trop élevés, selon un rapport de l’Unef publié jeudi. Selon le syndicat étudiant, si les droits d’inscription sont fixés cette année par arrêté ministériel à 171 euros pour une inscription en licence, 231 euros pour un master et 350 euros pour un doctorat, les étudiants doivent parfois payer des frais complémentaires ou des frais de dossier. A Lyon III, tous ces frais cumulés représentent une somme de 800 euros selon l’Unef Lyon. De son côté le président de Lyon III, Hugues Fulchiron, explique que « ces frais supplémentaires correspondent uniquement aux activités sportives et à des prestations informatiques spécifiques, prévues en plus de tout ce qui est nécessaire à la réussite des étudiants. Ces deux offres purement facultatives, coûtent plus chers à l’université, que ce qu’elles ne sont facturées », indique t-il.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.