Firminy : La reconstitution n'a apporté aucun élément nouveau

Une reconstitution a eu lieu vendredi matin au commissariat du Chambon-Feugerolles dans la Loire. C’est là qu’un jeune de 21 ans a tenté de se pendre la semaine dernière dans sa cellule avant de décéder deux jours plus tard. Un décès qui a provoqué plusieurs nuits de violence à Firminy, les proches de la victime estimant qu’il s’agit d’une bavure de la police. La reconstitution devait éclaircir les nombreuses zones d’ombre de cette affaire, mais elle n’a apporté aucun élément nouveau, selon le Parquet.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.