Lyon : appelés pour un différend conjugal, les policiers tombent sur tout un attirail de dealer

Lyon : appelés pour un différend conjugal, les policiers tombent sur tout un attirail de dealer
Photo d'illustration - LyonMag

Jeudi dernier, les policiers étaient prévenus pour un différend conjugal qui se déroulait rue Montribloud dans le 9e arrondissement de Lyon.

Une fois sur place, ils constataient l'absence de la victime, et effectuaient un tour dans l'appartement pour vérifier que la femme ne s'était pas cachée.

A la place, les fonctionnaires ont découvert le parfait petit attirail du dealer. En effet, l'homme soupçonné de violences vendait de la drogue depuis mars 2019. Il avait chez lui 211 grammes d'herbe de cannabis, 1,4 kilo de résine, plus de 5000 euros et le matériel pour réaliser le conditionnement des stupéfiants.

L'individu âgé de 25 ans (13 antécédents judiciaires) a reconnu la vente de drogues mais pas les violences conjugales. Sa compagne, une habitante de Villeurbanne qui ne présentait aucun ITT, a d'ailleurs refusé de porter plainte.

Ecroué après avoir été présenté au parquet samedi, l'homme devait être jugé ce lundi après-midi au tribunal judiciaire de Lyon.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
com dab le 21/09/2020 à 17:45

C'est BEAU l'amour...

Signaler Répondre

avatar
galinette le 21/09/2020 à 17:01

Qu'ils fassent des descentes surprises dans des appartements. ... Mais chutttttt c'est défendu.

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 21/09/2020 à 16:03

Bien calculé: la sentence est moins sévère envers les dealers que le violents conjugaux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.