Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'hôpital Antoine Charial - DR Google Street View

Près de Lyon : l’hôpital Antoine Charial devient un centre d’hébergement d’urgence temporaire

L'hôpital Antoine Charial - DR Google Street View

Un centre d'hébergement d'urgence temporaire va voir le jour à Francheville, au grand dam des élus du secteur.

Il sera installé au sein de l'hôpital gériatrique Antoine Charial, "dans l’attente que ce projet soutenu par les élus locaux puisse aboutir", précise la Préfecture du Rhône.

Cela permettra de mettre à l'abri 84 personnes au sein de cet établissement qui doit fermer ses portes en 2021 et dont une petite partie est déjà libre d'occupation. "Porté conjointement par la Fondation de l’Armée du Salut et le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri, ce site alliera hébergement et insertion professionnelle", expliquent les services de l'Etat.

 

Une décision qui n'est pas du goût des maires de Francheville, Tassin et Craponne, qui disent avoir "appris de manière fortuite la réquisition par l'Etat de l'hôpital Antoine Charial" : "Cette décision incompréhensible, pris sans concertation avec les élus locaux, remet en cause un projet structurant pour le bassin de vie", ont dénoncé les maires des trois communes lors d'une conférence de presse ce vendredi matin.

 

"Nous travaillons depuis près de quatre ans sur la requalification du site en un projet de parc sport/santé en lien avec la Métropole et les habitants, qui s'inscrit plus globalement dans un projet d'aménagement du quartier Bel Air", a notamment réagi Michel Rantonnet, le maire de Francheville.

 

De son côté, le Préfet du Rhône dit "s’étonner de cette réaction" : "Depuis le mois d’août, des échanges téléphoniques et deux réunions ont eu lieu avec les élus locaux pour les informer du projet", dont la dernière mercredi. Et Pascal Mailhos de rappeler que "cette démarche territoriale solidaire, conduite de manière habituelle sur des sites mis à disposition de l’État par des acteurs privés ou publics, n’affecte jamais les projets menés par les acteurs territoriaux, l’objectif étant d’occuper le site temporairement, tant qu’il est vide et de le rendre à sa destination finale".

"Le préfet rappelle que notre pays est confronté à une crise sanitaire sans précédent, avec des répercussions économiques et sociales fortes, qui affectent en premier lieu les plus fragiles. C'est pourquoi il est aujourd'hui indispensable que la fraternité et l'esprit de solidarité et de responsabilité s'exercent dans tous les territoires, dans un esprit d'intérêt général et non pas partisan", a aussi taclé Pascal Mailhos.


Commentaires 26

Déposé le 11/11/2020 à 18h57  
Par Bonté Citer

Il faut bien les loger tous ces migrants, non ?

Déposé le 11/11/2020 à 18h50  
Par Contact@craponnepla.com Citer

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’ASSOCIATION
« CRAPONNE PARTAGEONS L’AVENIR » ET DE SES ELU.E.S
SOUTIEN AU PROJET DE CENTRE D’HEBERGEMENT D’URGENCE
DANS LES LOCAUX DE L’ANCIEN HOPITAL CHARIAL

En 2015, était annoncé le déménagement de l’hôpital Charial et de son EPHAD pour l’année 2021. Nous y sommes. Sans projets aboutis à ce jour pour ce site, les anciens locaux de l’hôpital resteront vides durant plusieurs années, alors que de nombreuses familles avec enfants, des travailleurs pauvres, des personnes sans emploi et sans ressources, sont dans l’impossibilité de se loger et vivent dans des bidonvilles ou dans la rue.
La crise sanitaire sans précédent engendrant une grave crise économique laisse à prévoir une forte hausse de la pauvreté dans notre pays. Le devoir de solidarité s’impose et nous sommes pleinement favorables à la convention d’occupation temporaire conclue entre les Hospices civils de Lyon et l’Etat permettant l’implantation d’un centre d’hébergement d’urgence pour accueillir des personnes en grande précarité en particulier des femmes isolées avec enfants.
Les pouvoirs publics, l’Etat par la voix du Préfet, la Métropole de Lyon et la ville de Lyon tentent de trouver avec des associations caritatives des solutions permettant d’abriter et de protéger les populations fragiles. Ainsi, des projets voient actuellement le jour sur Lyon, sur Villeurbanne et Francheville-Craponne.
Dans ce contexte, les maires de Craponne et de Francheville ont été sollicités par le Préfet, dès aout 2020, pour l’implantation d’un centre d’hébergement d’urgence dans les locaux vacants de l’hôpital Charial. Aucune concertation n’a eu lieu concernant ce projet impliquant notre commune, aucun débat en conseil municipal, aucune information transmise aux élus de l’opposition qui ont également découvert par la presse la création de cet équipement au service des populations les plus fragilisées.
La convention entre l’Etat et les HCL est limitée dans le temps (3 ans renouvelables une fois), et par conséquent ne nuira pas à l’émergence de futurs projets sur ce site sachant qu’aujourd’hui aucune décision n’est prise.
Les maires de Craponne, Francheville et Tassin, opposés à cette réalisation, ont décidé d’engager des recours administratifs pour annuler la mise en place de ce projet.
Nous, les élu.e.s et les membres de l’association « Craponne partageons l’avenir », désavouons toutes formes de recours contre l’implantation d’un centre d’hébergement temporaire dans les locaux de l’ancien hôpital Charial et approuvons pleinement ce projet initié par le Préfet et les HCL, soutenu par le Président de la Métropole de Lyon et en totale cohérence avec nos valeurs sociales et solidaires.
Pour les membres de l’association « Craponne, Partageons l’Avenir » : Jacques VESCO, Président, Françoise PELORCE, Vice-Présidente.
Pour les élus de la liste «Craponne, Partageons l’Avenir » Véronique HARTMAN Conseillère Municipale Déléguée Craponne

Déposé le 11/11/2020 à 12h43  
Par fandehouse Citer

pourquoi pas à l'hotel de ville !!!!!!!!!! les verts dans le fruits des démagos puissance 5/5

Déposé le 11/11/2020 à 12h23  
Par Contact@craponnepla.com Citer

L'association et les élus de "Craponne Partageons l'Avenir", qui regroupe la gauche et les écologistes à Craponne soutient totalement le projet d'hébergement d'urgence dans les locaux de l'ancien hôpital d'urgence à Charial.
Plus que jamais dans le contexte sanitaire et économique qui touche d'avantage les plus faibles et les plus démunis, nous devons montrer notre solidarité. Au delà de notre soutien, nous nous tenons à la disposition des associations qui vont gérer ce centre d'hébergement. Jacques Vesco - Président de "Craponne Partageons l'Avenir"

Déposé le 09/11/2020 à 16h45  
Par Elles en pensent quoi Citer

Franchevillois pas dupe des cris d'orfraie a écrit le 06/11/2020 à 13h18

"Nous travaillons depuis 4 ans avec les habitants"... quel gag de rantonnet. S'il travaille sur ce dossier, ca n'a jamais été avec les habitants ou le conseil municipal, juste tout seul avec son adjoint

Toujours vivants les opposants notoires à Francheville
Demandez donc à vos chers élus et surtout élues ce qu'elles en pensent :
Par exemple à celle qui est à la métropole comme 22ème vice présidente alors que sa liste a été battue aux élections
Eh oui, ils pensent quoi ses braves élus écolos de ce projet que l'on piétine sans concertation
Par exemple à celle qui a fini par la rejoindre et perdre avec elle les 2 élections mais si vous la connaissez Caroline Paris
Au fait elle a tenu parole, elle habite Francheville maintenant. Non elle est restée dans sa demeure sur les bords de Saone à Caluire. C'est vrai j'oubliais elle peut mentir puisque c'est son métier qui lui permet (avocate).
J'ai rien trouvé dans leurs programmes sur cet hôpital désaffecté : je me trompe ?

Déposé le 09/11/2020 à 00h49  
Par Terrines Citer

Merci l'état avoir des migrants et des SDF super
Prenez les chez vous

Déposé le 07/11/2020 à 13h18  
Par Retraitée Citer

On a fermé 63.000 lits d'hôpital en 12 années environ , aujourd'hui un nombre important de ceux-ci nous manque pour répondre à la situation actuelle et à la population vieillisante qui a travaillé et cotisé ..nos vieux nos malades nos femmes seules et nos soignants sont délaissés , eux normal ?

Déposé le 07/11/2020 à 06h05  
Par zippo74@orange.fr Citer

le vert dans le fruit a écrit le 06/11/2020 à 19h18

Je suis pauvre . Mais je ne veux pas de migrants et sdf à coté de chez moi .

Ben oui c'est ça la FRANCE

Déposé le 06/11/2020 à 23h59  
Par vocabulaire Citer

J'ai adoré l'élu s'exprimant tout en termes feutrés sur France 3....
Coluche se serait régalé à traduire cela.

Déposé le 06/11/2020 à 22h43  
Par Exact Citer

Doido a écrit le 06/11/2020 à 22h28

Ces « verts » sont fous. Bercés uniquement d’idéologie, ces personnes font dans l’affichage. Ce complexe est censé accueillir une nouvelle piscine, à la place de celle d Alaï oúdoit arriver le métro E et de nouveaux logements. Toute l incohérence de ces gens. Pas de voitures mais pas de transports en commun non plus. Pas d étalement urbain mais pas de nouvelles constructions non plus. Bref une vision bien limitée de ces personnes au final de 3 petits quartiers de la métropole : Croix Rousse, Guillotiere et GratteCiel. Ils bavent sur Trump , Macron et consort mais sont pareils voire pire.

Bien résumé.

Déposé le 06/11/2020 à 22h28  
Par Doido Citer

Ces « verts » sont fous. Bercés uniquement d’idéologie, ces personnes font dans l’affichage. Ce complexe est censé accueillir une nouvelle piscine, à la place de celle d Alaï oúdoit arriver le métro E et de nouveaux logements. Toute l incohérence de ces gens. Pas de voitures mais pas de transports en commun non plus. Pas d étalement urbain mais pas de nouvelles constructions non plus. Bref une vision bien limitée de ces personnes au final de 3 petits quartiers de la métropole : Croix Rousse, Guillotiere et GratteCiel. Ils bavent sur Trump , Macron et consort mais sont pareils voire pire.

Déposé le 06/11/2020 à 20h05  
Par Lyon6 Citer

J'espère que ce centre d'hébergement d'urgence temporaire deviendra permanent pour accueillir ces gens à charial à Francheville, il y de la place et c'est très grand puis la commune est agréable à vivre.
Les SDF et les migrants auront un beau cadre de vie à Francheville

Déposé le 06/11/2020 à 19h18  
Par le vert dans le fruit Citer

mon pseudo a écrit le 06/11/2020 à 17h02

"les pauvres, pas chez nous"

c'est marrant cette tendance des bourges à faire des longues phrases...

Je suis pauvre . Mais je ne veux pas de migrants et sdf à coté de chez moi .

Déposé le 06/11/2020 à 18h58  
Par Luxeluxe Citer

Grand gognand a écrit le 06/11/2020 à 16h38

Les anciens hôpitaux des HCL - l 'Hôtel Dieu , l'Antiquaille, Debrousse - se sont transformés en hôtels de luxe...
Retour à la vocation première des Hospices accueiilr, soigner,aider les plus démunis....
Enfin pour un temps au moins,..

Il est vrai que hôtel Dieu a cette vocation !

Déposé le 06/11/2020 à 18h54  
Par CXRousse Citer

C'est bien autant qu'ils soient au vert tous ces migrants et sdf. La croix rousse n'est pas adaptée pour eux, la différence de classe sociale est trop marquée. Francheville est en banlieue et sera idéale pour les accueillir de façon permanente !

Déposé le 06/11/2020 à 17h02  
Par mon pseudo Citer

"les pauvres, pas chez nous"

c'est marrant cette tendance des bourges à faire des longues phrases...

Déposé le 06/11/2020 à 17h02  
Par Masséna Citer

galinette a écrit le 06/11/2020 à 16h31

Dans le 6 eme il y a des appartements vides en pagaille, il faut réquisitionner. Pour loger ces pauvres hères. .

Impossible ça détonne avec le 6ieme et c'est bien vrai.
En revanche ils pourront se confondre aisément avec la population quelque peu rurale de Francheville donc c'est bien adapté.
On ne peut pas mélanger tout avec n'importe quoi.
Le 6ieme doit conserver son prestige.

Déposé le 06/11/2020 à 16h38  
Par Grand gognand Citer

Les anciens hôpitaux des HCL - l 'Hôtel Dieu , l'Antiquaille, Debrousse - se sont transformés en hôtels de luxe...
Retour à la vocation première des Hospices accueiilr, soigner,aider les plus démunis....
Enfin pour un temps au moins,..

Déposé le 06/11/2020 à 16h31  
Par galinette Citer

Dans le 6 eme il y a des appartements vides en pagaille, il faut réquisitionner. Pour loger ces pauvres hères. .

Déposé le 06/11/2020 à 15h42  
Par Masséna Citer

Tant mieux que tous les migrants et sdf aillent à Francheville, il y a de la place la bas et d'espaces verts ! Et cette belle commune est aisée donc tant mieux pour ces migrants et sdf.

Déposé le 06/11/2020 à 15h01  
Par Arezki Citer

C'est une excellente nouvelle. Tous les Lyonnais sont ravis par cette nouvelle.

Déposé le 06/11/2020 à 14h54   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par fake news Citer

Il ne s’agit en aucun cas d’hébergement d’urgence les « migrants » ou « sdf » s’incrustent et cela devient un centre d’hébergement permanent !

Déposé le 06/11/2020 à 14h44  
Par trucmuche Citer

Et allez... a écrit le 06/11/2020 à 13h58

on continu à fermer des hopitaux, donc des lits..alors qu'ils manquent, sans compter des hopitaux spécialisés Alzheimer, parkingson..etc..ah il est prévu ayssi la fermeture d'Henri Gabriel, de Pierre Garraud, 3 de plus donc..pour de l'immobilier vous vous doutez..bien sur on va démentir et "blablater" et certains vont gober..désolant !

C'est vrai ! c'est du grand n'importe quoi !! Et en cette période ou il manque des hopitaux , c'est honteux de la part de ce gouvernement via les Préfets !

Déposé le 06/11/2020 à 13h58   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Et allez... Citer

on continu à fermer des hopitaux, donc des lits..alors qu'ils manquent, sans compter des hopitaux spécialisés Alzheimer, parkingson..etc..ah il est prévu ayssi la fermeture d'Henri Gabriel, de Pierre Garraud, 3 de plus donc..pour de l'immobilier vous vous doutez..bien sur on va démentir et "blablater" et certains vont gober..désolant !

Déposé le 06/11/2020 à 13h43  
Par Bienavous Citer

Franchevillois pas dupe des cris d'orfraie a écrit le 06/11/2020 à 13h18

"Nous travaillons depuis 4 ans avec les habitants"... quel gag de rantonnet. S'il travaille sur ce dossier, ca n'a jamais été avec les habitants ou le conseil municipal, juste tout seul avec son adjoint

En même temps vous n'êtes pas compétent. Ils ont besoin de vrais bosseurs et non de râleur de seconde zone sur le net.
Bien à vous

Déposé le 06/11/2020 à 13h18  
Par Franchevillois pas dupe des cris d'orfraie Citer

"Nous travaillons depuis 4 ans avec les habitants"... quel gag de rantonnet. S'il travaille sur ce dossier, ca n'a jamais été avec les habitants ou le conseil municipal, juste tout seul avec son adjoint

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.