Restructuration de la Part-Dieu : une passerelle d'accès provisoire installée devant la gare

Restructuration de la Part-Dieu : une passerelle d'accès provisoire installée devant la gare
DR

Une passerelle d'accès provisoire à la gare de la Part-Dieu a été présentée ce lundi après-midi, dans le cadre du chantier de restructuration de la gare.

Cela permet le début d'une nouvelle étape, avec la démolition du hall nord de la gare, et le creusement de la place qui accueillera d'ici 2024 un futur parking.

Cette nouvelle étape intervient après la démolition de la moitié sud du hall de la gare SNCF et des bâtiments au sud de la place Béraudier, et des travaux de réalisation des fondations du parking, de To-Lyon et de la galerie Béraudier.

Cette troisième phase de travaux nécessitait l’élargissement de l’espace dédié au chantier sur la totalité de la place Béraudier. Cette configuration, qui durera plus d’un an, a donc entrainé l’installation d’une passerelle publique métallique de 22 mètres de large au-dessus du chantier pour maintenir l’accès à la gare.

"Entièrement montable et démontable sur place, elle mesure 46,5 mètres de long et pèse plus de 500 tonnes. Pour limiter son impact environnemental, la charpente sera entièrement réutilisée. Cette structure est mise en oeuvre par l’entreprise VINCI Construction France pour le compte de VINCI Immobilier. Spacieuse avec ses 22 mètres de large, la passerelle permet de maintenir un accès confortable et fluide à la gare SNCF de Lyon Part-Dieu, tout en permettant aux travaux de se dérouler en toute sécurité sous le passage piétonnier", est-il précisé dans un communiqué.

Pour les piétons, l’accès à la gare côté Béraudier – Centre-Ville est déplacé sur le boulevard Vivier-Merle, face à la bibliothèque. Il sera fermé de 00h45 à 4h50. Sur l’espace public, un marquage au sol guidera les piétons vers les transports en communs (Métro B, tramway T1) avec deux sens de circulation. Dans le même temps, des assises abritées pour l’attente et le confort des voyageurs sont installées devant la nouvelle entrée boulevard Vivier-Merle et un hall d’entrée provisoire de la gare accueille les clients avec les automates de billetterie et les écrans d’information.

Pour les cyclistes, les arceaux vélos temporaires ont été préservés et déplacés à proximité des arrêts de bus, à quelques mètres de l’entrée de gare. La station Velo’V Béraudier est située rue Bouchut, le long de la base-vie du chantier.

Enfin, pour les taxis et les motos, la situation est échangée pour les deux-roues motorisées qui disposent toujours de deux parkings provisoires situés rue de Bonnel et boulevard Deruelle. La station taxis est, elle, située rue de la Villette, de l’autre côté de la gare.

A noter que des médiateurs terrain ont été déployés pour accompagner ces changements d’habitudes.

Tags :

passerelle

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fredd le 11/11/2020 à 07:39
kumer a écrit le 09/11/2020 à 19h53

Les travaux seront ils fins un jour dans le secteur de la Part Dieu Par bonheur je n y habite pas

J'habite dans le quartier de la Part-Dieu, et pour être honnête je ne subi aucun désagrément liés à ces travaux.

Si vous n'aimez pas les bouchons, c'est au contraire en ville qu'il faut habiter ! TOUT est accessible en 10 minutes de vélo.

Signaler Répondre

avatar
Appelez la DIRECCTE le 11/11/2020 à 07:36
accident de travail a écrit le 10/11/2020 à 07h48

Tout les jours en constate des accidents de travail c est quand l inspection du travail va faire un tour sur les chantiers de la part Dieu

C'est pas à nous qu'il faut le dire, mais à la DIRECCTE :
www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F107

N'hésitez pas, ils ont besoin de lanceur d'alerte pour mettre fin à des situations dangereuses pour les personnels !

Signaler Répondre

avatar
Demolition man le 10/11/2020 à 10:25

Merci pour ces précisions.
Ca fait un mois environ que ces travaux de passerelle durent.
100% réutilisable? surement pas, il y a eu la pose de 3 larges supports en béton plus fondation, puis la charpente métallique, sur laquelle a été coulée... du béton. Plus la grande dalle en béton elle même s'appuyant sur des murs en béton, sur laquelle est posée la tente.
Toute cette partie en béton sera forcément détruite avant la fin du chantier.
Qui saura calculer l'impact CO2 de cette construction/déconstruction?
En attendant on est partis pour des années de travaux, tout ça pour un truc qui ne servira à rien vu qu'avec le covid et la généralisation du télétravail et du e-commerce, on n'aura plus besoin:
. de grandes tours de bureaux
. d'autant de trafic ferroviaires pour les trajets domicile-travail
. et de commerces en plus

Belle anticipation de l'équipe à GG.. chapeau-bas.

Signaler Répondre

avatar
accident de travail le 10/11/2020 à 07:48

Tout les jours en constate des accidents de travail c est quand l inspection du travail va faire un tour sur les chantiers de la part Dieu

Signaler Répondre

avatar
Pessimiste le 10/11/2020 à 06:02

Fin des travaux prévue en 2024 ? Ok, donc au mieux en 2026 en réalité.

Signaler Répondre

avatar
C est inadmissible le 09/11/2020 à 21:23

Mais où vont squatter les dealers qui zonent vers le subway ?!

Signaler Répondre

avatar
kazimir le 09/11/2020 à 20:47
kumer a écrit le 09/11/2020 à 19h53

Les travaux seront ils fins un jour dans le secteur de la Part Dieu Par bonheur je n y habite pas

Par bonheur, je n'habite pas dans cette métropole, de passage et hop à la campagne

Signaler Répondre

avatar
kumer le 09/11/2020 à 19:53

Les travaux seront ils fins un jour dans le secteur de la Part Dieu Par bonheur je n y habite pas

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 09/11/2020 à 19:31

"La station taxis est, elle, située rue de la Villette, de l’autre côté de la gare." Continuera-t-on à tolérer la station sauvage des taxis qui se garent même sur les zones marquées piétons place Béraudier?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.