Lyon : fin cruelle pour la pizzeria Carlino

Lyon : fin cruelle pour la pizzeria Carlino
DR

Il y a un an et demi, Nathalie et Charles Carlino étaient expulsés de leur pizzeria historique de la rue de l'Arbre-Sec à Lyon.

Une affaire médiatique, d'autant que le couple faisait face à la toute-puissance du fonds de pension émirati ADIA, nouveau propriétaire du local qui souhaitait résilier leur bail à cause de leurs retards de paiement de loyer.

Ce vendredi, Nathalie et Charles Carlino annoncent la fin cruelle de leur combat judiciaire. La Cour d'appel de Lyon a, dans son jugement de mardi dernier, consacré le dépôt de bilan de la Pizzeria Carlino et l'acquisition gratuite du fonds de commerce par ADIA.

"Le local est aujourd'hui encore inoccupé. En France, être honnête ne paie pas toujours aux yeux de la justice", commente le couple dans un communiqué.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Petite fille de ritals le 19/12/2020 à 07:32

Chère famille Carlino, votre pizzeria fait partie de l’histoire de Lyon, une institution. D’excellentes pizze à un prix raisonnable, un cadre historique, une ambiance familiale. On y a passé tellement de beaux moments avec la famille, les amis ! Vos serveurs étaient supers. Honte à Collomb ! Pourtant, ils étaient nombreux, le midi, les encravatés de l’hôtel de ville...
Vous restez dans nos souvenirs comme les jours de joie. On a jamais retrouvé la même ambiance ailleurs. Du coup, on s’est remis à faire plus souvent nos pizze nous-mêmes, comme la nonna :))
On vous embrasse, et un beau Noël à vous, ainsi qu’à votre personnel !

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 18/12/2020 à 23:12

J'y allais souvent, c'était LA pizzéria où il fallait aller.
C'était excellent, convivial, des prix raisonnables, un cadre magnifique où de nombreuses célébrités sont venues manger, et le personnel très sympathique pour ne rien gâcher.
Mais une fois l'immeuble racheté par les émirats, leur loyer était devenu exorbitant, ils m'en avait parlé.
Vraiment très triste que la municipalité n'ai pu ou voulu les défendre à l'époque.
Mais dans notre société l'argent est roi, regardez nos hauts fonctionnaires d'état, ils trempent tous dans des multinationales.

Signaler Répondre

avatar
1936 le 18/12/2020 à 21:51
lagazet a écrit le 18/12/2020 à 18h55

Hé oui ! Pour être logé gratos en France. Il faut passer par ces associations, qui nous font tout avoir, sans débourser un rond. ..

voilà exactement ce que je dénonçais dans mon post !

Signaler Répondre

avatar
flat tax le 18/12/2020 à 20:43
CQFD. a écrit le 18/12/2020 à 16h23

C'est le propre du capitalisme, pour que certains gagnent d'autres doivent perdre !!!

je vous reprends : c'est le propre du capitalisme, pour que quelques uns gagnent toujours, le reste doit toujours perdre ou vivre dans l'illusion (méritocratie par exemple)

Signaler Répondre

avatar
Doubien le 18/12/2020 à 20:39

C'est triste pour eux mais pour moi c'est un mauvais souvenir de pizza...

Signaler Répondre

avatar
Ahbahoui le 18/12/2020 à 20:28

Très bon raisonnement

Signaler Répondre

avatar
Putain de camion le 18/12/2020 à 20:26

Ce restaurant présentait un niveau d'impayé astronomique et le confinement n'aurait pas arrangé la situation.
Le dépôt de bilan était inévitable.
Il fallait fermer ce merveilleux lieu et cela est chose faite

Signaler Répondre

avatar
Yo le 18/12/2020 à 20:08
GK a écrit le 18/12/2020 à 17h56

Pas certain que l'histoire soit limpide que ça du côté du pot de terre...

Exactement. Il y a des articles sur la presse en ligne à ce sujet.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 18/12/2020 à 19:53
1936 a écrit le 18/12/2020 à 18h15

quand c'est une pizzeria qui ne paye pas son loyer à un fond de pension on a des articles emphatiques qui nous font penser à David contre Goliath (bon, certes un David qui perd !)... alors que les même journalistes ou commentateurs "conservateurs" vont vomir sur une famille pauvre qui a le même problème et soutenir les propriétaires qu'on empêche de virer leurs locataires indélicats...

Vous êtes donc contre le soutien aux propriétaires qui espèrent pouvoir faire expulser leur locataire qui ne paye pas son loyer tout en pouvant partir en vacances?

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 18/12/2020 à 18:55

Hé oui ! Pour être logé gratos en France. Il faut passer par ces associations, qui nous font tout avoir, sans débourser un rond. ..

Signaler Répondre

avatar
1936 le 18/12/2020 à 18:15

quand c'est une pizzeria qui ne paye pas son loyer à un fond de pension on a des articles emphatiques qui nous font penser à David contre Goliath (bon, certes un David qui perd !)... alors que les même journalistes ou commentateurs "conservateurs" vont vomir sur une famille pauvre qui a le même problème et soutenir les propriétaires qu'on empêche de virer leurs locataires indélicats...

Signaler Répondre

avatar
GK le 18/12/2020 à 17:56

Pas certain que l'histoire soit limpide que ça du côté du pot de terre...

Signaler Répondre

avatar
pas choquant le 18/12/2020 à 17:38

Je ne connais pas cet établissement, mais être expulsé suite à défaut de paiement de loyer n’est pas choquant. ( cela équivaut à squatter, rappelez vous l’actualité pour deux retraités et leur résidence secondaire d’il y a quelques mois et l’émotion que cela avait créé...). Je crois savoir que le bailleur de ce commerce avait fortement augmenté leur loyer au renouvellement du bail. C’est un risque que nous courons tous en tant que locataires. Entreprises ou particuliers. Donc pas d’évènement. Jugement logique. Même si c’est dommage pour ces entrepreneurs installés de longue date. S’il est tant réputé, il retrouvera un local ailleurs, et sa clientèle le suivra, non ?

Signaler Répondre

avatar
souvenir le 18/12/2020 à 17:35

Autrefois c'était une affaire qui marchait vraiment bien ! et renommée !
Oui vraiment le monde à changé ! tout fout le camp !

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 18/12/2020 à 16:23

C'est le propre du capitalisme, pour que certains gagnent d'autres doivent perdre !!!

Signaler Répondre

avatar
Bob75 le 18/12/2020 à 16:20
Yo a écrit le 18/12/2020 à 16h02

Ce serait interessant que le gérant explique quels étaient les arrangements avec l'ancien propriétaire.

Je crois qu’il ne peux pas trop devant la justice...

Signaler Répondre

avatar
Yo le 18/12/2020 à 16:02

Ce serait interessant que le gérant explique quels étaient les arrangements avec l'ancien propriétaire.

Signaler Répondre

avatar
Acquisition gratuite ? le 18/12/2020 à 15:21

par le fond Adia émirats ? Carlino viré ? cherchez l'erreur-magouille !!

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 18/12/2020 à 15:04

le pot de fer contre le pot de terre.......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.