Il avait libéré Lyon et évacué le camp de Buchenwald : le résistant Raymond Savoyat est mort

Il avait libéré Lyon et évacué le camp de Buchenwald : le résistant Raymond Savoyat est mort
Photo d'illustration - LyonMag

C’est un grand nom de la résistance française qui s’est éteint ce week-end.

Samedi, Raymond Savoyat est mort à Grenoble à l’âge de 96 ans. C’est le Monde qui a révélé l’information.

Raymond Savoyat, entré dans la Résistance à seulement 18 ans, avait participé aux libérations de Lyon, Bourgoin et de La-Tour-du-Pin, ainsi qu’à l’évacuation du camp de concentration de Buchenwald en Allemagne nazie. Ce dernier point s’explique par la recherche du père du jeune homme, qui avait été déporté. Mais il se trouvait au camp autrichien de Mauthausen, et non à Buchenwald, où il était décédé peu de temps avant la fin du conflit.
Raymond Savoyat avait également, durant la Seconde guerre mondiale, réalisé plusieurs missions de sabotages.

Reconverti dans les transports lorsqu'il intégra l'entreprise familiale, l’homme avait ensuite été fait chevalier de la Légion d’honneur en 2012.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Waouhhhh ! le 29/12/2020 à 18:42
Bien c'est comme ça a écrit le 28/12/2020 à 12h20

Ben il est il avait quel âge déjà ah 96 ans il a bien vécu et puis il y a des milliers de morts par jour en France en parle t on ? non pas du tout et il faut bien partir un jour il y en qui partent à 40 ans alors qu'il s'estime encore heureux .

Mais quel rapport ???
T'as cru que c'était un article sur la longévité et tu voulais dire que le feu ça brûle et que l'eau ça mouille ??

Signaler Répondre

avatar
Cause toujours... le 29/12/2020 à 18:38
Faithless a écrit le 29/12/2020 à 02h03

Respect à cet homme qui a combattu tous ce que représente le R.N

C'est dans ta tête ça ! Tu parles dans le vide et à côté de la plaque pour venir juste cracher ta haine primaire façon main stream.... Ta culture politique se fait en binaire et t'inventer des liens te donne l'impression de penser.... Ça transpire tant le Ponit Godwin est niais.
Cordialement :-)

Signaler Répondre

avatar
Faithless le 29/12/2020 à 02:03

Respect à cet homme qui a combattu tous ce que représente le R.N

Signaler Répondre

avatar
kikou le 28/12/2020 à 15:44

Il faudrait beaucoup de gens comme lui actuellement .... Dans cette France dévastée par le mensonge en plus haut lieu, par la pseudo LIBERTE qui régresse par le despotisme gouvernemental, par le m'en foutisme des citoyens, la racaille et l'incivisme, etc...... A 18 ans il était mineur ( 21 ans en ce temps là ) il avait du cran, du courage, la reconnaissance pour sa famille. Je me fous de la pensée des autres, je suis un patriote, un vrai, et si ....... je serais me placer

Signaler Répondre

avatar
kikou le 28/12/2020 à 14:49
Aboukam a écrit le 27/12/2020 à 23h48

Aujourd’hui les ouïghours sont dans des camps pires qu’en 1945, et personne ne dit rien. Seul Raphaël Glucksman ose les défendre

Mr ABOUKAM. Le révisionnisme dont vous nous faites part est abjecte, même envers les musulmans morts pour la France durant les deux guerres mondiales, dans et en dehors de l'armée française. Les Ouïghours, sont un peuple asiatiatique musulman que les Chinois veulent exterminer, une sorte de génocide perpétré par la Chine.

Signaler Répondre

avatar
Bien c'est comme ça le 28/12/2020 à 12:20

Ben il est il avait quel âge déjà ah 96 ans il a bien vécu et puis il y a des milliers de morts par jour en France en parle t on ? non pas du tout et il faut bien partir un jour il y en qui partent à 40 ans alors qu'il s'estime encore heureux .

Signaler Répondre

avatar
kikou le 28/12/2020 à 12:14

Toujours les mêmes pignoufs à la censure. Je me demande s'ils comprennent un texte sans insultes. C'est une presse lamentable, avec ses à priori et sa ligne politique, car il ne faut pas oarler de racisme, de laïcité, de religion. c'est une presse abjecte sans un seul point de neutralité, pourtant je suis déclaré avec mon e-mail, dons je ne me cache pas sous plusieurs pseudos, mais rien n'y fait,

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 28/12/2020 à 09:36

Respect a cet homme.... C'est pas nos politiques et autres juges et avocats qui se dégonflént devant la racaille....

Signaler Répondre

avatar
Je m'incline... le 28/12/2020 à 03:21

Un des dernier grands hommes s'en est allé.

Je parle ainsi, car s'engager a 18 ans dans la résistance, pour en parti tout faire pour retrouver son papa, faut être sacrément courageux et déterminé pour retrouver un être aimé.

En même temps que j'écris ce commentaire, j'entends la voix de Malraux qui prononce son discours lors de l'entrée de Monsieur Jean Moulin au Panthéon.

Rendez-vous compte 18 ans !!
Transposez cet engagement, a 2020...

Où trouver un jeune de 18 ans, qui s'engagerait pour sauver sa patrie et son papa ?!

Du côté des camés et alcoolos pastèques et islamogauchiasse sont dégénérés, faut pas compter sur eux...
Des collabos potentiels ! La France et les Francais, ils les haïssent.

Reste que du côté de la droite.
La vraie droite, celle de NDA et de MLP.

Et oui les temps changent, notre société change.
Mais pas en bien.

Je m'incline Monsieur Raymond Savoyat, pour ce que vous avez fait, ce que vous avez été et ce que vous laisserez dans la mémoire des Patriotes, comme moi.

Vive la République, vive la France.

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 28/12/2020 à 01:05
Aboukam a écrit le 27/12/2020 à 23h48

Aujourd’hui les ouïghours sont dans des camps pires qu’en 1945, et personne ne dit rien. Seul Raphaël Glucksman ose les défendre

Quel est le rapport avec ce grand Homme.... Aucun !

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 27/12/2020 à 23:48

Aujourd’hui les ouïghours sont dans des camps pires qu’en 1945, et personne ne dit rien. Seul Raphaël Glucksman ose les défendre

Signaler Répondre

avatar
Doubien le 27/12/2020 à 22:02

Donc il a dû attendre 2012 pour obtenir enfin la légion d'honneur ??? Quelle honte !!!

Signaler Répondre

avatar
Paix le 27/12/2020 à 20:24

à son âme, encore un grand homme qui nous quitte, il ne nous reste que les crétins d'écolos-drogués, la france dégringole !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.