Soirées clandestines dans une boite de nuit : jusqu'à 8 mois de prison ferme requis contre les gérants

Soirées clandestines dans une boite de nuit : jusqu'à 8 mois de prison ferme requis contre les gérants
DR

Des peines de prison ont été requises ce vendredi au procès des soirées clandestines du Cesar Palace, boite de nuit située à Grenay dans le Nord-Isère.

Le parquet a requis six mois de prison avec sursis à l'encontre de la gérante de l'établissement, et huit mois de prison ferme et 5 000 euros d'amende contre son frère, soupçonné d'avoir organisé une vingtaine de soirées en plein confinement.

Les deux prévenus étaient poursuivis pour ne pas avoir respecté la fermeture administrative, travail dissimulé, mise en danger de la vie d'autrui et escroquerie au chômage partiel alors que 12 000 euros d'aide de l'Etat ont été reçus sur la période.

Les gendarmes avaient été alertées par des vidéos postées sur les réseaux sociaux, où des gens avaient été filmés en train de danser. Une opération avait été menée en novembre dernier. Du matériel de sono, des bouteilles et de l'argent avaient notamment été saisis.

Le tribunal correctionnel de Vienne rendra son jugement le 22 janvier prochain.

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ya des limites le 10/01/2021 à 10:48
Justice à géométrie variable a écrit le 09/01/2021 à 13h16

Et pendant ce temps les gilets jaunes vont encore défiler ce samedi, agresser les policiers et les passants, saccager les vitrines des commerces, détruire le mobilier urbain, en toute impunité.

Attention à la diffamation cher droitiste

Signaler Répondre

avatar
Soutiens d’un senior le 10/01/2021 à 10:39

Je soutiens la jeunesse rebelle qui a droit aussi de s’amuser et surtout de continuer à vivre en LIBERTÉS.

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 10/01/2021 à 10:16
mamipouzo a écrit le 10/01/2021 à 09h39

Les enquêteurs ont pu déterminer le nombre de soirées organisées, grâce aux pics de consommations électriques constatés.

y zauraient du faire des "diners aux chandelles".....hi,hi,hi
y a rien de mieux que de s eclairer à la bougie.........

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 10/01/2021 à 09:39

Les enquêteurs ont pu déterminer le nombre de soirées organisées, grâce aux pics de consommations électriques constatés.

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 10/01/2021 à 08:35
Chippy a écrit le 10/01/2021 à 03h24

Soyez humble,
Rendez à César ce qui appartient à César!
Hi! Hi!

vous parlez du "cesar" de rome??,ou du "cesar" de.....marseille?
passque à marseille ........au cesar............
"on lui fend le coeur"!!........

Signaler Répondre

avatar
Chippy le 10/01/2021 à 03:24

Soyez humble,
Rendez à César ce qui appartient à César!
Hi! Hi!

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 09/01/2021 à 13:27
Egalité biensur a écrit le 08/01/2021 à 20h03

ETRANGE

La FEMME gérante prend du sursis, alors que l'HOMME (non-gérant) prend du ferme

A vomir

peut etre parce que la" femme"............... etait......"l homme" .....de paille!??!hi,hi,hi.....

Signaler Répondre

avatar
Justice à géométrie variable le 09/01/2021 à 13:16

Et pendant ce temps les gilets jaunes vont encore défiler ce samedi, agresser les policiers et les passants, saccager les vitrines des commerces, détruire le mobilier urbain, en toute impunité.

Signaler Répondre

avatar
Ruine de la France le 09/01/2021 à 12:05

J'imagine qu'il devait y avoir un certain nombre de véhicules garés sur ce parking en soirée. Donc, pour qui aurait voulu voir ces soirées, elles n'auraient pas eu lieu deux fois.

Mais des gens très intelligents forcément décident depuis les palais de la République, c'est donc que ce qu'ils décident est forcément effectif n'est-ce pas.

De la même façon, qui peut croire que le confinement à 18 h est effectif alors qu'il suffit de mettre le nez à sa fenêtre pour constater que ce n'est pas le cas ? Que les lois et règlement sont bafoués constamment par une part toujours plus grande de la population ?

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 09/01/2021 à 11:43
Egalité biensur a écrit le 08/01/2021 à 20h03

ETRANGE

La FEMME gérante prend du sursis, alors que l'HOMME (non-gérant) prend du ferme

A vomir

Une forme de "discrimination positive".

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 09/01/2021 à 11:09

Ils vont rien rembourser, ils vont se mettre en liquidation judiciaire, et une 'connaissance' rachetera le fond pour une bouchée de pain et servira de prete nom pour continuer le business.

Signaler Répondre

avatar
danilo le 09/01/2021 à 10:49
kikou a écrit le 09/01/2021 à 09h54

Si nous parlions de la grande fiesta de NEYMAR !! En revanche la presse parle plus volontier de cette histoire, du César Palace et de celle près de Rennes.

Neymar est ami de Bolsonaro , président du brésil ; il ne court aucun risque !
Seul erreur de Neymar ; faire la fête avec des super friqués du brésil ; ces gens là ne dorment pas sur le pavé , ou , en dessous des trémis , par familles entières , dans des baraquements de bois et de carton !
Neymar , qui ramasse , en tout par an , 60 millions d'euros , foot et pubs comprises , auraient très bien pu louer des grands parcs , à Noel et au 1er de l 'an ; pour organiser une grande collation , pour les démunis , qui vivent dans les rues de RIO !
En leur offrant des dîners gratuits , de qualité , au moins , son geste aurait été très apprécié par tout le monde !
Le monde entier du foot ou autre aurait kiffé le geste , au lieu de gaver des panses de " Gentes da Alta " , ou en frç , des gens de la jet set brésilienne , qui bouffent à leur faim , tous les jours et se foutent royalement des
Descamisados , ou SDF's en frç !!!!!
Neymar vit hors sol et se perd dans la luxure ......
Il peut se ratrapper , si il veut .

Signaler Répondre

avatar
comme toujours le 09/01/2021 à 10:07

Des "bons" patrons en somme

Signaler Répondre

avatar
kikou le 09/01/2021 à 09:54

Si nous parlions de la grande fiesta de NEYMAR !! En revanche la presse parle plus volontier de cette histoire, du César Palace et de celle près de Rennes.

Signaler Répondre

avatar
zorro justicier 1 le 09/01/2021 à 09:40

Les clubs libertins restent ouverts , en ce moment ; vous croyez que les hommes politiques , après leur journée , dans leur ministères , ces derniers temps , ne vont pas " se détendre " , après leur taf ?
Le couvre - feu , c'est pour les cerfs !
La monarchie , elle , a tous les droits et surtout celui d'enfreindre ce qu'elle impose au peuple !
Expl : le dîner de macron , avec les bayrou , attal et toute la clique , en plein couvre- feu ! Donc .....Imaginez le reste .

Signaler Répondre

avatar
Sa sent encore le C... à Matignon, mdr. le 09/01/2021 à 09:01
zorro justicier 1 a écrit le 09/01/2021 à 07h41

Et les soirées libertines , d'hommes politiques ; qui en parle ?
Bizarre , on en entend moins parler ?
Ah , j'oubliais , c'est à Paris que ces soirées spéciales ont lieu ......

Ah! La fameuse orgie de la fête de la musique 2017 ? Celle qui a réunis les minorités LGBTZ a l’Élysée.

Signaler Répondre

avatar
Liberté chérie .... le 09/01/2021 à 08:48

Vive le covid !

Signaler Répondre

avatar
zorro justicier 1 le 09/01/2021 à 07:41

Et les soirées libertines , d'hommes politiques ; qui en parle ?
Bizarre , on en entend moins parler ?
Ah , j'oubliais , c'est à Paris que ces soirées spéciales ont lieu ......

Signaler Répondre

avatar
kikou le 08/01/2021 à 21:01

Les peines annoncées ne sont pas acquises, vercicte le 22/01 . Je suis sûr que tout sera revu à la baisse, en revanche je remarque que l'on ne parle pas de fermeture administrative .

Signaler Répondre

avatar
Egalité biensur le 08/01/2021 à 20:03

ETRANGE

La FEMME gérante prend du sursis, alors que l'HOMME (non-gérant) prend du ferme

A vomir

Signaler Répondre

avatar
ensauvagement le 08/01/2021 à 19:52

Voilà le vrai ensauvagement de la société moi je aurai demander 10ans de prison

Signaler Répondre

avatar
A vomir le 08/01/2021 à 19:24

Les amendes sont dérisoires à côté du fric non déclaré qu’ils se sont fait : 20 soirées !! Dommage qu’on ne puisse pas en plus remonter jusqu’aux sous-m... qui sont allés aux soirées. Je les priverais de remboursement Sécu pour 3 ans.

Signaler Répondre

avatar
Clubmix le 08/01/2021 à 19:14

La fin d une époque

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 08/01/2021 à 18:47

Les voyous ne passent pas toujours entre les mailles du filet.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 08/01/2021 à 18:25

Elle a joué, elle a perdu... et sûrement gros, le Cesar n'est pas près de rouvrir du coup avant très longtemps.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.