Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Médecin assassiné : toujours beaucoup de questions

L’enquête s’oriente vers la vie privée du docteur Terrien.
Le médecin, exécuté de deux balles dans la tête et partiellement brûlé, n’avait pas d’ennemis connus dans son activité professionnelle. Le procureur de la république Xavier Richaud estime que le crime est lié à la sphère personnelle et privée de Jean Pierre Terrien. De nombreuses auditions sont menées par les enquêteurs pour percer les mystères qui parsèment cette affaire. L’autopsie pratiquée lundi sur la victime n’a pour le moment pas encore délivré tous ses secrets. Ainsi, il est possible que les blessures à la tête n’aient pas été causées par une arme à feu, mais il est encore trop tôt pour se prononcer. Les investigations se poursuivent, tambour battant.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.