Les tickets de parcmètre illisibles au soleil

Les tickets de stationnement de la ville de Lyon ne résisteraient pas au soleil. Le Progrès révèle mercredi que les inscriptions écrites sur vos tickets retirés dans les horodateurs lyonnais ne supporteraient pas la lumière du soleil. Ce problème touche les tickets du stationnement mensuel résident, qui s'effacent à la lumière solaire réfléchie dans le pare-brise. Résultat, une amende de 11 euros. Il est possible de se faire fournir un duplicata de ces tickets.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.