Lyon : les statues du Rhône et de la Saône sauvées par le Musée des Beaux-Arts

Lyon : les statues du Rhône et de la Saône sauvées par le Musée des Beaux-Arts
Tout comme son frère jumeaux le Rhône, la Saône a été transportée dans la nuit de lundi à mardi jusqu'au Musée des Beaux-Arts

Posées au pied du cheval de Louis XIV sur la place Bellecour, les deux statues des frères Coustou resteront définitivement aux Musée des Beaux-Arts de Lyon.

Erosion, pollution, vandalisme, usure, … les bronzes de la place Bellecour avaient grandement besoin de se refaire une beauté. Les deux statues représentant le Rhône et la Saône étaient les dernières œuvres datant du début du XVIIIe siècle à être encore exposées à l’air libre en France. Il y a encore quelques jours, leur accessibilité était totale : il n’y avait pas de barrière et leur hauteur était telle que n’importe qui pouvait grimper dessus. A en voir la cuisse décolorée de l’allégorie du Rhône, nul doute que des milliers de Lyonnais s’y sont déjà posés.

C’est donc le MBA qui s’est vu confier l’honneur d’accueillir et de restaurer les sculptures. "La vocation de notre musée est de transmettre aux générations futures les héritages du passé", a assuré Sylvie Ramond, la directrice du musée. "Ces deux-là sont très importantes pour nous, elles méritent une opération de sauvetage", a-t-elle poursuit. Coût de l’opération : 90 000 euros pris en charge par la Ville de Lyon. A noter que cette dernière a reçu une aide de 20 000 euros de la part de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelle).

Mais pour Sylvain Godinot, adjoint au maire en charge du patrimoine culturel, "c’était important de les protéger, notamment du vandalisme". "C’est une mission essentielle de médiation", a ajouté l'adjointe au maire chargée de la culture. Nathalie Perrin-Gilbert

Une mission de médiation enclenchée dès le mois de juin puisque les travaux de rénovation seront accessibles au grand public, par groupe et avec réservation. L’occasion pour les visiteurs du musée de découvrir une branche et des métiers essentiels dans la conservation des œuvres d’art.


Des œuvres en mouvement constant

La vie du Rhône et de la Saône n’a pas été un long fleuve tranquille… Sculptées par Guillaume et Nicolas Coustou en 1721, les deux allégories sont en fait un clin d’œil aux traditionnelles représentations antiques du Nil et du Tibre. Installées initialement à la base de l’ancienne statue de Louis XIV place Bellecour, elles frôlent la disparition lors de la Révolution. Le bronze de la représentation du Roi Soleil ayant été fondu pour en faire des canons en 1792. 
C’est le maire Louis Vitet qui parvint à sauver les "Dieux-fleuves" en les abritant au sein de l’Hôtel de Ville. Il faudra attendre 1957 pour que le Rhône et la Saône retrouvent leur position initiale, sous les ordres d’Edouard Herriot, au pied de la nouvelle statue de Louis XIV édifiée en 1825.

Les voici donc à nouveau déménagées. Après les travaux de restauration qui dureront tout le mois de juin, elles trôneront au pied du grand escalier Thomas Blanchet, à l’intérieur du Musée des Beaux-Arts, dès l’automne 2021.

L.M.

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
CancelCulture le 24/03/2021 à 17:22
raslebol69 a écrit le 23/03/2021 à 20h58

En lisant ce commentaire on se demande si son auteur veut faire de l'humour ou s'il est totalement inculte. Peut-être les deux à la fois.

Je commence à croire que toute cette mouvance sur fond d'extrémisme à vouloir renier l'histoire et la construction de notre peuple ou à faire passer n'importe quel dogme au nom d'une minorité d'adeptes, a réussi à même annihiler le 2nd degré de certains. Dommage, l'auto dérision, le 2nd degré, la satire, c'était un pan de ma culture.
Merci à @BolVide et @Anticipation d'avoir éclairé la lanterne de certains.

Signaler Répondre

avatar
De près le 24/03/2021 à 12:32

La deuxième photo est juste sublime ! Merci au / à la photographe.

Signaler Répondre

avatar
Lievredemars le 24/03/2021 à 11:36

Dommage qu'on ne les remplace pas par des copies. Ça se fait.

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 24/03/2021 à 09:55
Pigé a écrit le 23/03/2021 à 17h56

Nous sommes d'accord.

Une chose est sûre ; prenez les fontaines artificielles aux Brotteaux et plc Maréchal Liautey ; donc , obligés de ne plus alimenter ces fontaines avec l 'eau ; pourquoi ?
Parce que des idiots salissaient cette eau , ou balançaient toute sorte de déchets dans ces fontaines , sans parler de ceux qui urinaient et faisaient caca dans ces fontaines ; donc , impossible à gérer !!.......
Beaucoup d'enfants adoraient ces fontaines , et pouvaient voir aussi les oiseaux de près ; mais l 'incivisme des uns , supérant , le naturel des autres .........

Signaler Répondre

avatar
Radis Co. le 24/03/2021 à 09:06
CancelCulture a écrit le 23/03/2021 à 16h56

Que l'on me mette tout ça à la ferraille,
- Une femme dans son plus simple appareil, réduite à un objet de desir, à la vue de tous les badauds.
- Une vigne en abondance appelle à la surconsommation d'alcool
- Un lion peut manger 25 kg de viande par repas
- Une femme blanche vautrée sur le lion, roi de la savane, démontre le triomphe du colonialisme
- Cette main qui se lève semble entamer un salut nazi

On pourrait pas mettre une statue de Booba au lieu de restaurer ce machin?

+ 10 000 !!!

Signé le CJNSPQFPE — Collectif Je Ne Sais Plus Quoi Faire Pour Exister (et dissimuler mes privilèges) — de Sc. Po. Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Bol vide le 24/03/2021 à 05:09
raslebol69 a écrit le 23/03/2021 à 20h58

En lisant ce commentaire on se demande si son auteur veut faire de l'humour ou s'il est totalement inculte. Peut-être les deux à la fois.

Dans votre cas, on ne se pose ni la question de l’humour, ni celle de l’inculture.
@CancelCulture, la prochaine fois, contentez-vous d’être bête et méchant. La subtilité n’est pas de mise dans ces forums.

Signaler Répondre

avatar
Dégoûtée le 23/03/2021 à 21:41
raslebol69 a écrit le 23/03/2021 à 20h58

En lisant ce commentaire on se demande si son auteur veut faire de l'humour ou s'il est totalement inculte. Peut-être les deux à la fois.

Perroquet idiot

Signaler Répondre

avatar
Anticipation le 23/03/2021 à 21:37
raslebol69 a écrit le 23/03/2021 à 20h58

En lisant ce commentaire on se demande si son auteur veut faire de l'humour ou s'il est totalement inculte. Peut-être les deux à la fois.

L'auteur de ce commentaire s'efforce sûrement d'anticiper les griefs présents et à venir que des politiques toujours en mal de repentance seraient capables d'entendre pour justifier la disparition de ces œuvres au nom du "vivre ensemble" et d'autres "esprit d'apaisement".

Signaler Répondre

avatar
raslebol69 le 23/03/2021 à 20:58
CancelCulture a écrit le 23/03/2021 à 16h56

Que l'on me mette tout ça à la ferraille,
- Une femme dans son plus simple appareil, réduite à un objet de desir, à la vue de tous les badauds.
- Une vigne en abondance appelle à la surconsommation d'alcool
- Un lion peut manger 25 kg de viande par repas
- Une femme blanche vautrée sur le lion, roi de la savane, démontre le triomphe du colonialisme
- Cette main qui se lève semble entamer un salut nazi

On pourrait pas mettre une statue de Booba au lieu de restaurer ce machin?

En lisant ce commentaire on se demande si son auteur veut faire de l'humour ou s'il est totalement inculte. Peut-être les deux à la fois.

Signaler Répondre

avatar
Mon avis le 23/03/2021 à 18:46

Et pourquoi pas bazarder Louis XIV de 1823 ?
Cette place est de plus en plus moche. Si au moins il y avait des arbres et de l'ombre, des bancs, une fontaine... C'est une fournaise dès qu'il y a du soleil, la pire place de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Dégoûtée le 23/03/2021 à 18:26

Donc on se prépare à une nouvelle révolution ?

Signaler Répondre

avatar
kikou le 23/03/2021 à 18:18

Quand la fontaine BARTHOLDI, dans un musée ? La statue de la Liberté de la place Carnot, idem !

Signaler Répondre

avatar
Dégoûtée le 23/03/2021 à 18:13

Il faudra payer pour avoir accès à l'art.

Signaler Répondre

avatar
Marion Pelat le 23/03/2021 à 18:03

1721 n'est pas le début du XVII mais celui du XVIII ème siècle

Signaler Répondre

avatar
Jean fernand le 23/03/2021 à 18:03

A quoi servent des bijoux si ont les mets au
coffre ? Les touristes sont sur la place.

Signaler Répondre

avatar
JM69 le 23/03/2021 à 17:56
CancelCulture a écrit le 23/03/2021 à 16h56

Que l'on me mette tout ça à la ferraille,
- Une femme dans son plus simple appareil, réduite à un objet de desir, à la vue de tous les badauds.
- Une vigne en abondance appelle à la surconsommation d'alcool
- Un lion peut manger 25 kg de viande par repas
- Une femme blanche vautrée sur le lion, roi de la savane, démontre le triomphe du colonialisme
- Cette main qui se lève semble entamer un salut nazi

On pourrait pas mettre une statue de Booba au lieu de restaurer ce machin?

Moi je verrai bien une statue d' A.Traoré ........ mdr

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 23/03/2021 à 17:56
Hérésie a écrit le 23/03/2021 à 16h45

Donc on les retire de leur emplacement séculaire pour les mettre là où personne ne pourra les voir...pourquoi?

Quelle médiocrité moderno-progressisto-écolo trônera désormais à leur place?

Pourquoi systématiquement préférer l'effacement du beau et du patrimonial pour des raisons à chaque fois plus obscures?

Nous sommes d'accord.

Signaler Répondre

avatar
Mère Cotivet le 23/03/2021 à 17:41

Bravo, belle initiative.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 23/03/2021 à 17:39

Enfermer les œuvres plutôt que de les laisser à la vue des passants, en les protégeant si besoin, voilà bien une décision de bobos réactionnaires. Cette époque est décidément celle du retour vers l'obscurantisme.

Signaler Répondre

avatar
Bobdeludna le 23/03/2021 à 17:34
CancelCulture a écrit le 23/03/2021 à 16h56

Que l'on me mette tout ça à la ferraille,
- Une femme dans son plus simple appareil, réduite à un objet de desir, à la vue de tous les badauds.
- Une vigne en abondance appelle à la surconsommation d'alcool
- Un lion peut manger 25 kg de viande par repas
- Une femme blanche vautrée sur le lion, roi de la savane, démontre le triomphe du colonialisme
- Cette main qui se lève semble entamer un salut nazi

On pourrait pas mettre une statue de Booba au lieu de restaurer ce machin?

????

Signaler Répondre

avatar
CancelCulture le 23/03/2021 à 16:56

Que l'on me mette tout ça à la ferraille,
- Une femme dans son plus simple appareil, réduite à un objet de desir, à la vue de tous les badauds.
- Une vigne en abondance appelle à la surconsommation d'alcool
- Un lion peut manger 25 kg de viande par repas
- Une femme blanche vautrée sur le lion, roi de la savane, démontre le triomphe du colonialisme
- Cette main qui se lève semble entamer un salut nazi

On pourrait pas mettre une statue de Booba au lieu de restaurer ce machin?

Signaler Répondre

avatar
Hérésie le 23/03/2021 à 16:45

Donc on les retire de leur emplacement séculaire pour les mettre là où personne ne pourra les voir...pourquoi?

Quelle médiocrité moderno-progressisto-écolo trônera désormais à leur place?

Pourquoi systématiquement préférer l'effacement du beau et du patrimonial pour des raisons à chaque fois plus obscures?

Signaler Répondre

avatar
éco-culturel le 23/03/2021 à 16:12

La DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelle), en charge de l'entretien de la bibliothèque Saint Jean Lyon 5°, pourrait s'occuper sérieusement des boiseries lamentables des fenêtres et de leur isolation (passoires thermiques)

Signaler Répondre

avatar
lugdunum le 23/03/2021 à 16:04

Ces 2 statues, à porté de main, sont trop exposées place Bellecour.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.