L'ancien lyonnais Mouctar Diakhaby victime d'insultes racistes lors d'un match en Espagne

L'ancien lyonnais Mouctar Diakhaby victime d'insultes racistes lors d'un match en Espagne
Mouctar Diakhaby - Archives LyonMag

A chaque fois, on pense que c'est la dernière fois que ce genre d'images sera visible. Et pourtant...

Dimanche soir, lors de la rencontre opposant Cadiz au FC Valence en Espagne, l'ancien joueur de l'OL Mouctar Diakhaby a été victimes d'insultes racistes lors d'une altercation avec un adversaire. Le défenseur valencian a alors prévenu l'arbitre qu'il quittait le terrain, suivi par tous ses coéquipiers solidaires.

Le jeu a finalement repris au bout d'un quart d'heure, mais sans Mouctar Diakhaby, qui a préféré rester en tribunes mais qui a demandé au reste de l'équipe de retourner sur le terrain pour battre Cadix, ce qui n'arrivera pas puisque Valence s'inclinera.

"On nous a dit que l'on devait rejouer parce que sinon on allait perdre les trois points, voire plus. C'est Diakhaby qui nous a demandé de jouer, sinon on ne l'aurait pas fait. (...) Lui nous a dit qu'il ne voulait pas rejouer. Diakhaby est effondré. Ca a été une insulte très laide que je ne vais pas répéter", a réagi après la rencontre son coéquipier Gaya.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Perso le 06/04/2021 à 09:07
CNews et Valeurs actuelles, dissolvants pour cerveaux a écrit le 05/04/2021 à 08h53

On regarde l' Espagne, mais le Virage Sud de Lyon ne vaut pas mieux question racisme et néofascisme.
Tant que l' on tolèrera l' extreme droite, tant que les commentateurs des plateaux télé (ainsi que certains ministres) reprendront le discours de l' extreme droite a la télévision, l' extreme droite se croira légitime, et ces faits se produiront.
Les gogols racistes qui insultent les joueurs noirs et qui utilisent les tribunes pour recruter des militants violents ne sont qu' une partie du problème. Les pousse-au-crime des plateaux télé, des journaux et des partis politiques sont la cause du problème.

J oserai dire que le virage Sud du Groupama est tres calme depuis un an ..
Et puis l article parle des Espagnols racistes ...a ben alors! y'a pas que les Français ?
Tout un monde de certitude qui se lézarde...

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 05/04/2021 à 21:01

Pas grave en vrai !
Les fes fachos qui imitent les cris de singes savent qu' aboyer en vrai ! Ils ne m' méritent même pas une branche d'arbre et encore moins une banane !
Ils m' méritent simplement une cage sur Tête d'Or !

Signaler Répondre

avatar
Yo le 05/04/2021 à 13:15
Anti facho a écrit le 05/04/2021 à 09h23

Le virage sud et nord à Lyon ces les plus gros racistes en supporter en France ces connu

Savoir écrire correctement, visiblement, c'est compliqué ....

Signaler Répondre

avatar
Zentifa le 05/04/2021 à 12:53
Anti facho a écrit le 05/04/2021 à 09h23

Le virage sud et nord à Lyon ces les plus gros racistes en supporter en France ces connu

Jolie grossophobie et belle diffamation tiens

Signaler Répondre

avatar
Anti facho le 05/04/2021 à 09:23

Le virage sud et nord à Lyon ces les plus gros racistes en supporter en France ces connu

Signaler Répondre

avatar
CNews et Valeurs actuelles, dissolvants pour cerveaux le 05/04/2021 à 08:53

On regarde l' Espagne, mais le Virage Sud de Lyon ne vaut pas mieux question racisme et néofascisme.
Tant que l' on tolèrera l' extreme droite, tant que les commentateurs des plateaux télé (ainsi que certains ministres) reprendront le discours de l' extreme droite a la télévision, l' extreme droite se croira légitime, et ces faits se produiront.
Les gogols racistes qui insultent les joueurs noirs et qui utilisent les tribunes pour recruter des militants violents ne sont qu' une partie du problème. Les pousse-au-crime des plateaux télé, des journaux et des partis politiques sont la cause du problème.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.