Lyon : ouverture de la billetterie pour la Biennale de la danse ce mardi

Lyon : ouverture de la billetterie pour la Biennale de la danse ce mardi
Photo d'illustration - LyonMag

Initialement prévue en septembre, mais reportée à cause de la crise sanitaire, cette édition s'inscrit dans la saison "Africa2020" en partenariat avec l'Institut français.

La Biennale de la danse, aura lieu 1er au 19 juin 2021, a annoncé sa directrice Dominique Hervieu. Le traditionnel festival célèbrera "la créativité africaine, entre tradition et hypermodernité" avec la venue d’artistes de 16 pays d’Afrique.

La jauge de spectateurs sera réduite à 35%, avec une possibilité étendue à 65% à partir du 9 juin, "dans la cinquantaine de lieux à Lyon et dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes".

La directrice de la Biennale souligne la première mondiale de "Transverse Orientation", une performance du chorégraphe grec Dimitri Papaioannou, étant reconnu pour avoir coordonné les Jeux Olympiques d'Athènes en 2004.

Plusieurs groupes comme "le Ballet Preljocaj" ou "le Ballet BC de Vancouver", n’ont en revanche pas pu être maintenus en raison des jauges réduites.

Cette année, la Biennale collaborera également avec le célèbre festival "Les Nuits de Fourvière".

Les deux festivals débuteront en même temps, par un concert de la chanteuse Camille et une performance de Robyn Orlin, chorégraphe sud-africaine.

Le défilé qui réunit amateur et professionnels aura lieu quant à lui sans déambulation et se fera sous forme de trois représentations au Grand Théâtre les 5 et 6 juin.

Un nouvel espace gratuit sera proposé pour célébrer la "jeune scène artistique" dans les anciennes usines Fagor-Brandt, du 11 au 13 juin. Ce sont de "jeunes étudiants et amateurs de 15 à 25 ans entraînés par onze créateurs de haut niveau" qui se produiront.

La Biennale aura désormais lieu toutes les années impaires, "les années paires étant dorénavant réservées à la Biennale d'art contemporain".

L’ouverture de la billetterie se fera ce mardi à partir de midi sur le site même.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
MDR69 le 04/05/2021 à 20:26

Pour 30 minutes ces intermittents du spectacles toucheront le chômage pendant 2 ans
MDRRRR j'exagère presque

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.