L'enquête sur la mort d'Imane près de Lyon ne sera pas prolongée, la demande de ses proches a été rejetée

L'enquête sur la mort d'Imane près de Lyon ne sera pas prolongée, la demande de ses proches a été rejetée
LyonMag

La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Lyon a tranché ce mardi.

Les proches d'Imane n'ont pas été entendus alors qu'ils réclamaient la poursuite des investigations sur la mort de la jeune femme de 21 ans le 4 juillet 2020. Ce jour-là, une voiture roulant à vive allure faisait une embardée dans le virage de la Femme morte sur le boulevard périphérique Laurent-Bonnevay vers 4h du matin. Imane, passagère avant du véhicule, était éjectée lors du choc avec la glissière de sécurité et était la seule victime de l'accident.

De nombreuses zones d'ombre persistent selon la famille d'Imane, qui craint que le futur procès du conducteur du véhicule, et son issue, soient tronqués. L'individu, mis en examen pour homicide involontaire aggravé et blessures involontaires aggravées, a indiqué aux enquêteurs qu'Imane, sous l'effet du gaz hilarant qu'elle avait consommé, avait saisi le volant, provoquant l'embardée. Une version démentie par les passagers arrière, qui ont indiqué que le conducteur, sous l'emprise du gaz, du cannabis et de l'alcool, aurait été victime d'une paralysie du bras, et qu'Imane avait tenté de redresser la trajectoire du véhicule.

Après ce premier revers judiciaire, la famille d'Imane entend inscrire un pourvoi en cassation selon le Progrès.

Tags :

Imane

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Foxy69 le 14/05/2021 à 12:05

c'est au plus menteur cette histoire....

Signaler Répondre

avatar
Mairciki ? le 14/05/2021 à 08:47
kikou a écrit le 14/05/2021 à 08h03

Le protoxyde d'azote (N 2 O ) ou hémioxyde d'azote est un gaz utilisé en tant qu'adjuvant pour ses propriétés anesthésiques, notamment en odontologie, mais aussi en cuisine ( siphon de crême chantilly ). c'est un gaz euphorisant qui agit comme un psychotrope, donc qui agit sur le système nerveux et le psychisme. Il entraine une certaine somnolence, une difficulté à coordonner les mouvements due à une faiblesse musculaire, il engendre la confusion et désoriente les fonctions cérébrales. Dans cet article, tous étaient sous l'effet de ce gaz, donc tous peu conscients de leur état. Le responsable reste le conducteur qui ne maitrisait pas son automobile, et l'éjection de la jeune fille hors du véhicule est du au non port de la ceinture de sécurité. Cependant, le conducteur n'a pas obligé les passagers à prendre place dans sa voiture, ceux-ci ont une part de responsabilité, non pas dans l'accident en lui même, mais dans leur destiné. Les passagers n'étaient certainement pas sains de corps et d'esprit pour prendre une telle décision. C'est facile de s'acharner sur le conducteur quand soit même on commet la faute de contrevenir à un accident.

Ahhh, si Wikipedia n'était pas là, la vie serait ingrate et difficile pour certains :-) Ils pourraient même tomber dans le NO2 par dépit :-)

Signaler Répondre

avatar
Et s'ils avaient cartonné une famille ?? le 14/05/2021 à 08:03

Quand il n'y a même pas un cerveau pour 4, on se demande si ça ne pourrait pas relever du suicide collectif raté !... 4 crétins tous plus défoncés les uns que les autres qui sont tellement azimutés qu'ils ne se doutent même pas de l'issue. L'absence de neurones tue ! Absence de neurones avant, pour s'être mis dans cet état sans en mesurer les risques, absence de neurones après, pour être monté dans le véhicule et en continuant à se défoncer ! Suicide collectif raté... un seul décès.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 14/05/2021 à 08:03

Le protoxyde d'azote (N 2 O ) ou hémioxyde d'azote est un gaz utilisé en tant qu'adjuvant pour ses propriétés anesthésiques, notamment en odontologie, mais aussi en cuisine ( siphon de crême chantilly ). c'est un gaz euphorisant qui agit comme un psychotrope, donc qui agit sur le système nerveux et le psychisme. Il entraine une certaine somnolence, une difficulté à coordonner les mouvements due à une faiblesse musculaire, il engendre la confusion et désoriente les fonctions cérébrales. Dans cet article, tous étaient sous l'effet de ce gaz, donc tous peu conscients de leur état. Le responsable reste le conducteur qui ne maitrisait pas son automobile, et l'éjection de la jeune fille hors du véhicule est du au non port de la ceinture de sécurité. Cependant, le conducteur n'a pas obligé les passagers à prendre place dans sa voiture, ceux-ci ont une part de responsabilité, non pas dans l'accident en lui même, mais dans leur destiné. Les passagers n'étaient certainement pas sains de corps et d'esprit pour prendre une telle décision. C'est facile de s'acharner sur le conducteur quand soit même on commet la faute de contrevenir à un accident.

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 14/05/2021 à 02:05
Kpote a écrit le 13/05/2021 à 10h46

« une voiture roulant à vive allure (…) le conducteur, sous l'emprise du gaz, du cannabis et de l'alcool »

ABSOLU DÉGOÛT

La victime et les passagers arrière étaient aussi sous l effet du gaz hilarant pour info. Et c est cela qui est dramatique, car on peut penser que cette jeune fille ne serait jamais monter dans la voiture si elle avait été dans son état normal.

Signaler Répondre

avatar
Ceinture de sécurité le 13/05/2021 à 17:38

Une petite question....

Qui avait attaché sa ceinture de sécurité dans le véhicule?
Pourquoi seule la passagère a été éjectée ?

Probablement, une fois de plus, un drame qui peut montrer que la ceinture de sécurité sauve des vies.

Signaler Répondre

avatar
Pendant ce temps là.... le 13/05/2021 à 11:20

Effectivement le conducteur sous l'emprise de different produit reste pour moi responsable.

Pendant que ce temps, j'ai déposé une enquête pour escroquerie, contre un mec qui vends depuis 10 ans des voitures d'occasions avec de faux contrôle technique, et pleines de vices cachés, et il a deja remonté 3 entreprises différentes.... afin d'échapper a chaque fois a sa responsabilité en tant que Vendeurs....

Il va falloir renforcer véritablement la justice de notre pays, renforcer la prise en charge des victimes, renforcer les services d'enquêtes pour aller plus vite, renforcer les magistrat, pour que les coupable ne se baladent pas 2 ans en attendant un jugement. ( on ne cache pas un enfant 2 semaines apres sa bêtise...).
Avec la Crise, travailler va etre plus dur, et surtout bien moins rémunérant que d'escroquer les gens, a force de "sentiments" d'impunité, certains ( et ça me titille sévèrement) vont se charger d'aller mettre une bonne fessée au sale gosse qui l'a escroqué....

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 13/05/2021 à 10:59

toute cette tragedie pour arriver à la conclusion qu il faut choisir ses "relations".........

Signaler Répondre

avatar
Kpote le 13/05/2021 à 10:46

« une voiture roulant à vive allure (…) le conducteur, sous l'emprise du gaz, du cannabis et de l'alcool »

ABSOLU DÉGOÛT

Signaler Répondre

avatar
toi pas comprendre ? le 13/05/2021 à 10:13
Calahann a écrit le 13/05/2021 à 09h40

Le responsable reste le conducteur du véhicule et lui seul. Incompréhension totale !

Toi pas comprendre que conducteur doit jamais être condamné à 20 ans de prison sinon voitures devenir dangereuses à conduire et marché de la voiture s'effondrer ?

Signaler Répondre

avatar
LaxismeQuandTuNousTieeeens le 13/05/2021 à 09:50

Rien que le fait de conduire sous drogue et alcool devrait l’envoyer 20 ans au trou!!! Mais bon malheureusement la justice est trop laxiste…

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 13/05/2021 à 09:40

Le responsable reste le conducteur du véhicule et lui seul. Incompréhension totale !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.