Déconfinement à Lyon : réouverture des salles dans la ville du cinéma

Déconfinement à Lyon : réouverture des salles dans la ville du cinéma
Photo d'illustration- LyonMag

S'il y a une chose qui a manqué aux Lyonnais, c'est bien le 7e art.

Ce mercredi, à Lyon comme dans toute la France, les salles de cinéma vont pouvoir rouvrir leurs portes pour accueillir à nouveau du public. Mais dans la capitale des Gaules, c'est le retour d'un des emblèmes de la ville. Et pour cause, le premier film de l'Histoire fut tourné devant l'usine Lumière, dans le 8e arrondissement, en mars 1895. Sa première projection à Lyon, le 25 janvier 1896, avait attiré beaucoup de curieux, rue de la République. Cela faisait donc 124 années ininterrompues que les salles lyonnaises n'avaient pas été fermées entre Rhône et Saône.

Un protocole sanitaire renforcé par rapport au premier déconfinement

C'est donc tout naturellement que les Lyonnais, après 6 mois d'attente, pourront se ruer dans les salles obscures pour retrouver leur cinéma chéri. Protocole sanitaire oblige, la jauge de remplissage est fixée à 1/3. Il faudra laisser au minimum deux sièges d'écart avec son voisin et le port du masque sera obligatoire pendant toute la séance.

Pour attirer les foules, les exploitants de cinéma pourront compter sur une "programmation exceptionnelle", témoigne Alexis Guillaume, patron des Pathé de l'agglomération. "Nous avons 400 films à diffuser d'ici le 31 décembre", précise-t-il. Dans le Rhône, le plus attendu d'entre eux est sûrement la première adaptation en long-métrage de la série villeurbannaise Kaamelott. "Qui ne verra pas Kaamelott en juillet n'est pas lyonnais", ironise le dirigeant des plus grandes salles de la région. Lui, comme tant d'autres professionnels du secteur, espère que les spectateurs "quitteront leur canapé et arrêteront leur addiction aux plateformes de streaming" pour à nouveau profiter du spectacle.


Quelques films à l'affiche ce mercredi dans les cinémas lyonnais :

- "Mandibule", de Quentin Dupieux avec David Marsais, Grégoire Ludig (Palmashow) et Adèle Exarchopoulos

- "ADN", de Maïwenn

- "Adieu les cons", d'Albert Dupontel avec Virginie Efira

- Falling", de et avec Viggo Mortensen

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.