Vénissieux : un nouveau point de deal démantelé

Vénissieux : un nouveau point de deal démantelé
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits remontent à jeudi dernier.

Après plusieurs observations rue Jules Vallès à Vénissieux, un équipage de la police nationale a procédé au démantèlement d'un point de deal. Ils ont interpellé trois individus âgés de 19 à 25 ans alors qu'ils étaient en train de vendre de la drogue et avaient 550 euros sur eux. Ils ont également mis la main sur 95g de cannabis cachés un peu plus loin dans l'herbe. Des perquisitions ont amené à la découverte de près de 800 euros supplémentaires.
Les trois suspects ont été placés en garde à vue et ont reconnu les faits. 
Ils ont été libres et devront se présenter au tribunal ce lundi.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Clyde le 01/06/2021 à 19:53

avatar
Les Minguettes le 01/06/2021 à 17:19

Non mais c lamentable des gros titre pour rien c pas un point de deal quand ta même pas 100g de canabis en poche

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 31/05/2021 à 22:57

Un point de deal démantelé ????
Juste 3 ptis pions interpellés avec 1350 € et moins de 100 g de cannabis .
Avec 1 kg de cannabis ce serait sûrement 1 cartel !

Signaler Répondre

avatar
Idée amusante : le 31/05/2021 à 22:15

Une idée amusante : Une carte collaborative pour recenser tous les points de deal.

Cela pourrait aider à la fois les flics et les consommateurs.

Avec pourquoi pas les numéros de téléphone des dealers pour éviter de se déplacer pour rien, de toute façon, les flics les connaissent déjà.

Signaler Répondre

avatar
Pafau le 31/05/2021 à 22:06
Précisions a écrit le 31/05/2021 à 12h58

Ils sont laissés libres pour continuer à dealer en vue de payer leur avocat ?

Oui...un peu comme balkany,Sarko et cahuzac!

Signaler Répondre

avatar
Lol le 31/05/2021 à 18:48
laduch69 a écrit le 31/05/2021 à 16h12

cest vraiment une application des vieux raciste lyonnais .. vous parlez tres male avec vos bouche excuse moi vous etes derriere un ecran ahahaha

En même temps difficile de parler avec nos pieds!

Signaler Répondre

avatar
Ifoyaka le 31/05/2021 à 18:17

Depuis tant d'années qu'il existe sur Lyon et banlieues des points de deals voir même bien connu de la police dont certains se trouvent à 50/ 100 mètres du commissariat. Surprise cette année nous avons jamais été autant informé sur les démantèlements et arrestations de go fast. Est-ce que Darmanin à réveillé la police pour raison électorale. Toujours est il que sur Vaulx en Velin je constate depuis des mois un point de deal qui vend sa came a une clientèle d'automobilistes à la vue des habitants des immeubles environnants. Quoi penser PUB ou pas PUB; Tant que les consommateurs ne seront pas considérés comme complices aux dealers et punis de la même peine ce trafic n'est pas prêt de régresser. Mais est-ce le voeux de nos politiques et magistrature

Signaler Répondre

avatar
Bibi07 le 31/05/2021 à 18:01
Obervateur du 7ème a écrit le 31/05/2021 à 15h02

à une quinzaine de mètres de la tranquille rue Chevreul, en plein quartier des facs, juste en face de la station Velov' de la rue du Dr Bancel et à trois mètres devant des portes de garages peinturlurées; le va et vient des "voitures de locations" codes allumés, bien sûr, avec au volant des petits malfrats, épiciers de la mort, vendant sans se cacher du cannabis, cocaïne et autres acides... Pas de policiers, jamais... à croire qu'il existe un pacte secret entre eux, la mairie et les voyous. C'est ainsi depuis plus de quatre ans.. cela pourrait-être un mauvais film mais cela reste surtout une organisation criminelle qui n'a pas lieu d'être en République et un soir il pourrait bien y avoir un sérieux problème avec certains résidents.

C'est vrai que l'économie de l'alcool soutenu par nos dirigeants c'est pas de la drogue

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha le 31/05/2021 à 17:14
Précisions a écrit le 31/05/2021 à 12h58

Ils sont laissés libres pour continuer à dealer en vue de payer leur avocat ?

Ben non, ils ne sont pas imposables, c’est l’aide juridique, on est trop fort quand même :-)

Signaler Répondre

avatar
laduch69 le 31/05/2021 à 16:12

cest vraiment une application des vieux raciste lyonnais .. vous parlez tres male avec vos bouche excuse moi vous etes derriere un ecran ahahaha

Signaler Répondre

avatar
Waouuu le 31/05/2021 à 15:48

95 g soit moins de la moitié d'une plaquette de beurre = un point de deal démantelé ?
.... waouuuu on en est donc là ...

Signaler Répondre

avatar
Obervateur du 7ème le 31/05/2021 à 15:02

à une quinzaine de mètres de la tranquille rue Chevreul, en plein quartier des facs, juste en face de la station Velov' de la rue du Dr Bancel et à trois mètres devant des portes de garages peinturlurées; le va et vient des "voitures de locations" codes allumés, bien sûr, avec au volant des petits malfrats, épiciers de la mort, vendant sans se cacher du cannabis, cocaïne et autres acides... Pas de policiers, jamais... à croire qu'il existe un pacte secret entre eux, la mairie et les voyous. C'est ainsi depuis plus de quatre ans.. cela pourrait-être un mauvais film mais cela reste surtout une organisation criminelle qui n'a pas lieu d'être en République et un soir il pourrait bien y avoir un sérieux problème avec certains résidents.

Signaler Répondre

avatar
et on imagine bien le 31/05/2021 à 13:59
On imagine bien.... a écrit le 31/05/2021 à 13h37

On imagine bien les flics en train de courser les mecs pour les relâcher un peu plus tard....

les mecs se présenter au tribunal ce lundi .
Peut etre dans le dernier Oui Oui ? ou Barbie et les 3 poneys ?
Parce que dans la vraie vie qui peut bien croire Monsieur ( ou Madame) le juge que les 3 pieds nickeles vont se déplacer pour vous ecouter ?
Comment ? ça vous fera 5 mn pour aller fumer une cloppe et prononcer un renvoi ?
Hey pas con le truc !!! mais pas glorieux ....(il ne faut pas que cela s ebruite c'est tout)

Signaler Répondre

avatar
On imagine bien.... le 31/05/2021 à 13:37

On imagine bien les flics en train de courser les mecs pour les relâcher un peu plus tard....

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 31/05/2021 à 12:58

Ils sont laissés libres pour continuer à dealer en vue de payer leur avocat ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.