Vaccination obligatoire des soignants : une manifestation prévue à Lyon jeudi prochain

Vaccination obligatoire des soignants : une manifestation prévue à Lyon jeudi prochain
photo d'illustration - Lyonmag.com

Le personnel soignant va manifester jeudi prochain à Lyon.

Le syndicat Sud Santé Sociaux Rhône, qui a déposé un préavis de grève illimité à compter de ce jeudi à l'hôpital Edouard-Herriot, entend dénoncer la vaccination obligatoire du personnel soignant.

"SUD Santé Sociaux du Rhône est favorable à la vaccination contre le COVID la plus large possible, car c’est un des moyens les plus efficaces contre la pandémie. Par contre SUD Santé Sociaux du Rhône est contre la vaccination obligatoire des salariés de plusieurs secteurs professionnels, notamment ceux des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux. C’est une forme de stigmatisation des ces salariés et nous sommes contre les sanctions qui seraient prises à leur encontre", peut-on lire dans un communiqué.

SUD Santé Sociaux se dit également "contre les mesures de licenciements et de suspension de salaire" des non-vaccinés et "contre le pass sanitaire qui restreint les libertés publiques et peut même restreindre l’accès aux soins".

Le syndicat, qui est accompagné dans cette démarche par la CGT Santé Action Sociale, appelle à un pique-nique revendicatif le jeudi 5 août à 11h sur le quai Augagneur dans le 3e arrondissement.

28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Basta le 31/07/2021 à 14:04
Funkynat a écrit le 31/07/2021 à 10h59

Je travaille à l'hôpital public et je suis, comme beaucoup de collègues, favorable à la vaccination obligatoire pour toute la population, tout simplement. 75% du personnel de l'hopital public à Lyon étaient déjà vaccinés il y a un mois et nous recevions des messages de la Direction suppliant les autres de faire preuve de bon sens et de compléter la couverture vaccinale à l'hôpital. Vous imaginez, refiler le covid à des patients fragiles et potentiellement les tuer ??
Après pour ces RARES soignants irresponsables et surtout victimes de fausses informations, ils se sont peut-être trompés de voie. C'est l'heure d'envisager un changement de carrières, des milliers d'autres pointent actuellement au chômage justement et seront ravis de les remplacer (en attendant la très nécessaire augmentation de moyens!!!)
C'est un faux débat, il est inimaginable d'être soignant et non vacciné. Je n'ai pas de collègue non vacciné dans les services où je travaille, d'ailleurs.

Ok , aucune preuve de ce que vous avancez.
Qui est prêt à changer de carrière disons infirmièr(e) ?
3 ans et demi d'études pechues avec un examen bien-sûr pour un salaire de ....???
1500 net débutant / 2500 en fin de carrière

Signaler Répondre

avatar
Diviser pour mieux régner. le 31/07/2021 à 13:01
Résistance ! a écrit le 31/07/2021 à 02h51

Ils ont raison.
Les soignants ne sont pas, non plus, des rats de laboratoire.
NOUS NE SOMMES PAS DES COBAYES !

Si tous les soignants étaient solidaires entre eux , vous auriez déjà les guerres des salaires et des embauches.

Signaler Répondre

avatar
Boycott du travail . le 31/07/2021 à 12:59
nonotte a écrit le 31/07/2021 à 08h24

De la com purement de la com les soignants ne pouvant pas faire grève n'ont aucun moyens de pression la profession est majoritairement féminine donc plus vulnérable que d'autre, la vaccination obligatoire ne s'applique pas à la police .... ils ont obtenu ce qu'il voulait , les cheminots également ... je trouve ça dégeulasse

Faite comme La majorité des français, ne Travailler plus ! Et vivez d’aides sociales et d’allocations. De toute manière, le travail arrive à peine à vous nourrir, puisque tout passe chez les frères qui râpe tout.

Signaler Répondre

avatar
Fachisme européen en marche . le 31/07/2021 à 12:57
Résistance ! a écrit le 31/07/2021 à 02h51

Ils ont raison.
Les soignants ne sont pas, non plus, des rats de laboratoire.
NOUS NE SOMMES PAS DES COBAYES !

Exactement, chacun a le droit de choisir ce qui est bien ou pas pour son corps et sa vie , cela s’applique la liberté.

Signaler Répondre

avatar
La faillite sournoise. le 31/07/2021 à 12:55
Lolito a écrit le 31/07/2021 à 11h38

Témoignage très intéressant.

Et comme souvent en France, c'est la minorité braillante qui monopolise les médias !!!!! Mais ils ne représentent pas grand monde ....

Vous NE représentez rien et surtout pas la France ! Quand plus personne ne vote il n’y a pas de quoi PAVOISER et faire les RONFLANTS. Les hôpitaux, l’enseignement, mais aussi les commissariats et leurs matériels et toutes les administrations sont en ruines et manquent de motivations et de personnels Surtout QUALIFIÉS.

Signaler Répondre

avatar
Lolito le 31/07/2021 à 11:38
Funkynat a écrit le 31/07/2021 à 10h59

Je travaille à l'hôpital public et je suis, comme beaucoup de collègues, favorable à la vaccination obligatoire pour toute la population, tout simplement. 75% du personnel de l'hopital public à Lyon étaient déjà vaccinés il y a un mois et nous recevions des messages de la Direction suppliant les autres de faire preuve de bon sens et de compléter la couverture vaccinale à l'hôpital. Vous imaginez, refiler le covid à des patients fragiles et potentiellement les tuer ??
Après pour ces RARES soignants irresponsables et surtout victimes de fausses informations, ils se sont peut-être trompés de voie. C'est l'heure d'envisager un changement de carrières, des milliers d'autres pointent actuellement au chômage justement et seront ravis de les remplacer (en attendant la très nécessaire augmentation de moyens!!!)
C'est un faux débat, il est inimaginable d'être soignant et non vacciné. Je n'ai pas de collègue non vacciné dans les services où je travaille, d'ailleurs.

Témoignage très intéressant.

Et comme souvent en France, c'est la minorité braillante qui monopolise les médias !!!!! Mais ils ne représentent pas grand monde ....

Signaler Répondre

avatar
Funkynat le 31/07/2021 à 10:59
Kaky a écrit le 30/07/2021 à 05h23

Oui il faut que la vaccination soit obligatoire pour tous ceux qui ne veulent pas ils faut les isoler de la population autrement on s’en sortira pas . Les hôpitaux sont des des lieux de propagation de la maladie alors on doit vacciner tous les soignants d’office. Pas de vaccin pas de salaire et perte d’emploi tant pis pour eux .

Je travaille à l'hôpital public et je suis, comme beaucoup de collègues, favorable à la vaccination obligatoire pour toute la population, tout simplement. 75% du personnel de l'hopital public à Lyon étaient déjà vaccinés il y a un mois et nous recevions des messages de la Direction suppliant les autres de faire preuve de bon sens et de compléter la couverture vaccinale à l'hôpital. Vous imaginez, refiler le covid à des patients fragiles et potentiellement les tuer ??
Après pour ces RARES soignants irresponsables et surtout victimes de fausses informations, ils se sont peut-être trompés de voie. C'est l'heure d'envisager un changement de carrières, des milliers d'autres pointent actuellement au chômage justement et seront ravis de les remplacer (en attendant la très nécessaire augmentation de moyens!!!)
C'est un faux débat, il est inimaginable d'être soignant et non vacciné. Je n'ai pas de collègue non vacciné dans les services où je travaille, d'ailleurs.

Signaler Répondre

avatar
nonotte le 31/07/2021 à 08:24

De la com purement de la com les soignants ne pouvant pas faire grève n'ont aucun moyens de pression la profession est majoritairement féminine donc plus vulnérable que d'autre, la vaccination obligatoire ne s'applique pas à la police .... ils ont obtenu ce qu'il voulait , les cheminots également ... je trouve ça dégeulasse

Signaler Répondre

avatar
Résistance ! le 31/07/2021 à 02:51

Ils ont raison.
Les soignants ne sont pas, non plus, des rats de laboratoire.
NOUS NE SOMMES PAS DES COBAYES !

Signaler Répondre

avatar
Ste le 30/07/2021 à 21:04
Anna LYSE a écrit le 29/07/2021 à 21h47

Lorsqu’on est soignant, on donne l’exemple, d’autant plus que c’est dans les hôpitaux que l’on trouve les personnes les plus fragiles. La sanction pour non protection de personnes en danger est normal.

Vous devriez avoir honte de stigmatiser les soignants alors qu ils ont sauvés des milliers de vie au détriment de leur propre vie.
Le problème aujourd hui n est pas le vaccin, c est tout ce qu on nous faire croire.. lorsque les médias et les politiques auront un discours honnête, nous pourrons commencer à discuter..les vérités vont sortir tôt ou tard et il sera trop tard pour les vaccinés...

Signaler Répondre

avatar
Untel69 le 30/07/2021 à 08:27
Kaky a écrit le 30/07/2021 à 05h23

Oui il faut que la vaccination soit obligatoire pour tous ceux qui ne veulent pas ils faut les isoler de la population autrement on s’en sortira pas . Les hôpitaux sont des des lieux de propagation de la maladie alors on doit vacciner tous les soignants d’office. Pas de vaccin pas de salaire et perte d’emploi tant pis pour eux .

Donc en gros il nous faut une loi qui autorise l'employeur a consulter certaines données médicales pour forcer par chantage un employé à se faire inoculer un vaccin dont l'autorisation est provisoire. Eh bah... en voilà une loi qu'elle est belle.

Eh oui, on est dans un Etat de droit.. enfin parait-il.
Visiblement, il y a suffisamment de peur et de chantage dans l'air pour ne plus trop s'en soucier.

Signaler Répondre

avatar
Kaky le 30/07/2021 à 05:23

Oui il faut que la vaccination soit obligatoire pour tous ceux qui ne veulent pas ils faut les isoler de la population autrement on s’en sortira pas . Les hôpitaux sont des des lieux de propagation de la maladie alors on doit vacciner tous les soignants d’office. Pas de vaccin pas de salaire et perte d’emploi tant pis pour eux .

Signaler Répondre

avatar
Et puis quoi ? le 29/07/2021 à 21:50
Mouhaha 0,001 a écrit le 29/07/2021 à 18h55

Au front carrément ! Et les autres qui étaient «front » et qui ont fait tourner le pays ? Lorsqu’on utilise un langage guerrier allons au bout du langage, lorsqu’on à sa disposition des armes pour combattre et qu’on préfère ne pas les utiliser et qu’on mets en première ligne des fantassins ça s’appelle comment ? Combien de morts au fait ? Ah oui + 100 000 morts c’est un détail n’est pas ? Savez ce que ça fait lorsque vous perdez quelqu’un que vous n’avez pas pu accompagner ou voir ? Savez-vous l’effet que ça fait d’enterrer son père sa mère avec 6 personnes ? Savez-vous ce que ça fait l’idée qu’ils sont morts seuls ? D’avoir interdiction de les habiller et d’être miné par l’idée que peut être dans le cercueil ce n’est pas votre parent, savez vous ce que ça fait de savoir votre parent dans un frigo a Rungis car les morgues étaient pleines et vous l’apprenez par une facture après enterrement et attente de place car le cimetière est plein ? Non bien sûr :-(

Puisque vous aussi vous parlez de front et vous dites y être allé

Que diriez vous si la vaccination était obligatoire à TOUS les travailleurs et pas uniquement aux soignants ?


Ou à personne...



Ce serait plus juste et logique.

Les soignants ne sont pas responsables de ce qui vous est arrivé à vous et vos parents.

Signaler Répondre

avatar
Anna LYSE le 29/07/2021 à 21:47

Lorsqu’on est soignant, on donne l’exemple, d’autant plus que c’est dans les hôpitaux que l’on trouve les personnes les plus fragiles. La sanction pour non protection de personnes en danger est normal.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 29/07/2021 à 18:55
toutou a écrit le 29/07/2021 à 15h34

je suis vacciné mais je trouve honteux de les montrer du doigt en parlant d'égoîsme car ce sont eux qui pendant 18 mois étaient au front avec les miyens que l'on connaît et aujourd'hui on mes stigmatise honte à tout ces politiques d'une nullité sans nom qui osent montrer une si belle profession pleines de valeures.Total soutien à vous et ceux qui souhaitent se faire vacciner allez-y mais pas sous la contrainte.Vive tout le personnel hospitalier tota respect à vous.

Au front carrément ! Et les autres qui étaient «front » et qui ont fait tourner le pays ? Lorsqu’on utilise un langage guerrier allons au bout du langage, lorsqu’on à sa disposition des armes pour combattre et qu’on préfère ne pas les utiliser et qu’on mets en première ligne des fantassins ça s’appelle comment ? Combien de morts au fait ? Ah oui + 100 000 morts c’est un détail n’est pas ? Savez ce que ça fait lorsque vous perdez quelqu’un que vous n’avez pas pu accompagner ou voir ? Savez-vous l’effet que ça fait d’enterrer son père sa mère avec 6 personnes ? Savez-vous ce que ça fait l’idée qu’ils sont morts seuls ? D’avoir interdiction de les habiller et d’être miné par l’idée que peut être dans le cercueil ce n’est pas votre parent, savez vous ce que ça fait de savoir votre parent dans un frigo a Rungis car les morgues étaient pleines et vous l’apprenez par une facture après enterrement et attente de place car le cimetière est plein ? Non bien sûr :-(

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 29/07/2021 à 18:29
toutou a écrit le 29/07/2021 à 15h34

je suis vacciné mais je trouve honteux de les montrer du doigt en parlant d'égoîsme car ce sont eux qui pendant 18 mois étaient au front avec les miyens que l'on connaît et aujourd'hui on mes stigmatise honte à tout ces politiques d'une nullité sans nom qui osent montrer une si belle profession pleines de valeures.Total soutien à vous et ceux qui souhaitent se faire vacciner allez-y mais pas sous la contrainte.Vive tout le personnel hospitalier tota respect à vous.

Le problème est le pourquoi ce refus ?

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 29/07/2021 à 18:27

Il faut manifester en Afrique .
Eux ils veulent des vaccins mais ils en ont pas ..
Le ridicule est mortel ?

Signaler Répondre

avatar
Situ le 29/07/2021 à 18:04
hop hop hop a écrit le 29/07/2021 à 17h03

Sauf que vous pouvez être sur que ceux qui vont manifester n'ont jamais été dans une cellule de soin covid....
Ceux qui y ont été ont été marqués à vie et sont bien loin des préoccupations politiques de SUD....

Vas préparer ton bunker…ça va pas tarder à exploser!!

Signaler Répondre

avatar
hop hop hop le 29/07/2021 à 17:03
toutou a écrit le 29/07/2021 à 15h34

je suis vacciné mais je trouve honteux de les montrer du doigt en parlant d'égoîsme car ce sont eux qui pendant 18 mois étaient au front avec les miyens que l'on connaît et aujourd'hui on mes stigmatise honte à tout ces politiques d'une nullité sans nom qui osent montrer une si belle profession pleines de valeures.Total soutien à vous et ceux qui souhaitent se faire vacciner allez-y mais pas sous la contrainte.Vive tout le personnel hospitalier tota respect à vous.

Sauf que vous pouvez être sur que ceux qui vont manifester n'ont jamais été dans une cellule de soin covid....
Ceux qui y ont été ont été marqués à vie et sont bien loin des préoccupations politiques de SUD....

Signaler Répondre

avatar
C'est dit le 29/07/2021 à 16:54

Si ce syndicat est pour la vaccination comme il le dit, qu'a t'il fait depuis des mois pour convaincre les soignants de se vacciner.
Toujours plus facile de dire non et de le faire savoir par des actions de communication que de dire oui et de le faire comprendre à ses collègues

Signaler Répondre

avatar
un détail le 29/07/2021 à 16:50

Pourquoi le préavis ne concerne que HEH ?
Bizarre non !!!
Il faut croire qu'à la croix rousse ou à Lyon Sud tout va bien, l'obligation n'est pas problématique dans ces autres hopitaux.

Signaler Répondre

avatar
mdrrrrrr le 29/07/2021 à 16:20

Contaminer et soigner, tout un programme chez SUD !!

Signaler Répondre

avatar
Anissa le 29/07/2021 à 15:51

Cette guerre entre vacciné et non vaccinés est insupportable. Des soignants applaudis et félicité pendant le confinement. Et aujourd’hui discrédité par la pensée unique, qui les montrent du doigt en faisant baver le venin des pestiférés de BFMTV qui les insultes et les critiques. Encore un fait odieux de l’état , qui fait penser à TOUS les français se qui c’est passé pour les forces de l’ordre . Applaudis, embrasser , ovationné et juste après jeter en Pâture aux Français, GJ et autres manifestants pour qu’ils soient HAÏT de la population. C’est ainsi en France , des patrons qui vous félicitent et qui peu de temps après vous licencie pour une raison futile .

Signaler Répondre

avatar
toutou le 29/07/2021 à 15:34

je suis vacciné mais je trouve honteux de les montrer du doigt en parlant d'égoîsme car ce sont eux qui pendant 18 mois étaient au front avec les miyens que l'on connaît et aujourd'hui on mes stigmatise honte à tout ces politiques d'une nullité sans nom qui osent montrer une si belle profession pleines de valeures.Total soutien à vous et ceux qui souhaitent se faire vacciner allez-y mais pas sous la contrainte.Vive tout le personnel hospitalier tota respect à vous.

Signaler Répondre

avatar
Covidus le 29/07/2021 à 15:27

Pourquoi uniquement le personnel soignants ? Combien y'a t ' ils de collégiens, lycéens , en France ? et Combien de professeurs vaccinés ? Alors que les gamins sont pratiquement obligés de recevoir un vaccin ? Que fait on des 6e comme mon fiston qui aura 12 ans en décembre ? On va l'écarter de son collège ? Réfléchir avant d'agir , le ministre il ne connaît pas..

Signaler Répondre

avatar
Kader le 29/07/2021 à 15:22

Si c’est pas de l’égoïsme ça!!!ils ne pensent qu’à leur profession…et les autres alors???

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 29/07/2021 à 15:18

Puisque certains soignants préfèrent la croyance à la science si un soignant non vacciné attrape le virus cela ne sera pas considéré comme un accident du travail ? Et si le même non vacciné contamine un malade et que celui-ci décède cela sera considéré comme un homicide involontaire ou volontaire ? Que propose Sud ou telles situations arrivaient :-)

Signaler Répondre

avatar
Oui MAIS le 29/07/2021 à 15:07

La solidarité qu'ils prônent ne serait réservé qu'à leur Ego!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.