Jeune mortellement lynché près de Lyon : une dizaine de personnes interpellées trois mois après

Jeune mortellement lynché près de Lyon : une dizaine de personnes interpellées trois mois après
photo d'illustration - Lyonmag.com

Une dizaine de personnes ont été interpellées ce lundi matin à Villefontaine, trois mois après la mort d'un jeune de 21 ans.

La victime avait été passée à tabac en juillet dernier, et avait été laissée pour morte dans le quartier des Fougères. Le jeune homme, qui venait de passer un an en prison pour vols aggravés et trafic de stupéfiants, avait succombé à ses blessures à l'hôpital Edouard-Herriot à Lyon deux jours plus tard.

Selon le Dauphiné Libéré, une vaste opération de forces de l'ordre a été menée à l'aube ce lundi, avec 120 gendarmes mobilisés. La piste d'un règlement de compte lié au trafic de drogue reste privilégiée.

X
10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Venividivinci le 12/10/2021 à 06:41

Quand tu ne connais que la haine ...

Signaler Répondre

avatar
Racaille land le 12/10/2021 à 04:25
Tapis a écrit le 11/10/2021 à 21h53

Y'a un effet de vase communicant entre les racailles du haut et celles du bas, comme une odeur de sainteté, de confiance et de respect d'autrui.

Exactement….

Signaler Répondre

avatar
danilo le 11/10/2021 à 23:01
JM a écrit le 11/10/2021 à 22h00

Attends, c'est que le début niveau dépense

Société copiée collée , Brasil Life !
Tu marches sur mes plates bandes de deals :=
Bye bye pour toi !
Rafales et on en parle plus !
Lynché à mort , idem .
Les concurrents sont éliminés , comme au Brésil .
Quelle ** belle société ** actuelle...... hum....
Monde de fous !

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 11/10/2021 à 22:44

"Tu ne tueras pas" (Exode 20:13).

Signaler Répondre

avatar
JM le 11/10/2021 à 22:00
Civis a écrit le 11/10/2021 à 20h47

120 gendarmes. Outre la tristesse d'une vie fichue, merci le coût pour la société.

Attends, c'est que le début niveau dépense

Signaler Répondre

avatar
Tapis le 11/10/2021 à 21:53

Y'a un effet de vase communicant entre les racailles du haut et celles du bas, comme une odeur de sainteté, de confiance et de respect d'autrui.

Signaler Répondre

avatar
Civis le 11/10/2021 à 20:47

120 gendarmes. Outre la tristesse d'une vie fichue, merci le coût pour la société.

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 11/10/2021 à 20:00

Je préfère qu'on mette des moyens pour lutter contre des individus comme lui plutôt que de leur faire justice.

Signaler Répondre

avatar
nakba le 11/10/2021 à 19:42

Ils auront manquer des cours de psychologie sur la frustration !

Signaler Répondre

avatar
Toussaufecologiste le 11/10/2021 à 18:19

Un différent commercial sans doute

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.