Près de Lyon : trop proche d'un monument historique, il ne peut pas installer de panneaux solaires sur sa maison

Près de Lyon : trop proche d'un monument historique, il ne peut pas installer de panneaux solaires sur sa maison
Photo d'illustration - LyonMag

C'est un peu l'Ancien monde qui bride le Nouveau. Ce mardi, le Progrès narre l'histoire d'un habitant d'Odenas dans le Beaujolais, au nord de Lyon.

Ce vigneron à la retraite souhaitait faire installer des panneaux photovoltaïques sur le toit de sa maison, notamment pour recharger avec de l'énergie verte ses deux voitures électriques. Le projet était ficelé et devait permettre la production de 8 kWatts, et l'homme comptait même débourser 17 000 euros pour le concrétiser.

Sauf que l'Architecte des Bâtiments de France a posé son veto. Et pour cause, la maison se trouve dans le champ de visibilité du Château de la Chaize, propriété du groupe Maïa de Christophe Gruy. Or, il considère que des panneaux solaires à proximité risquent d'entraîner un impact visuel négatif pour l'image et le rayonnement de ce monument historique.

L'habitant d'Odenas ne compte pas en rester là et tentera de redéposer son dossier dans les prochains mois, espérant probablement que l'élection présidentielle chamboule les consignes données aux services de l'ABF.

X
13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Expliquez-moi le 26/10/2021 à 20:07

Par contre pour mettre des éoliennes pas de problème.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 26/10/2021 à 20:07
Hors sujet a écrit le 26/10/2021 à 11h05

Les regles edictées et appliquées par les architectes des batiments de France sont bien au dessus de tout cela .
Duralex sed lex

Alors toi gros intelligent et surtout gros ....explique moi la raison qu'une partie de ce château soit pourvue d'un système à celui incriminé par cet architecte ?

Signaler Répondre

avatar
MDR le 26/10/2021 à 15:32

Tiré du site internet de Maïa Energie : "le domaine viticole du Château de La Chaize a fait appel à Maïa Energie pour atteindre la neutralité carbone et rendre son domaine autonome. Au programme : la mise en place de panneaux photovoltaïques sur le bâtiment d’exploitation agricole permettant l’autoconsommation de l’électricité produite".
Tout est dit ...

Signaler Répondre

avatar
Gab le 26/10/2021 à 12:35

Idem pour le téléphérique des verts qui est trop prés des monuments historiques

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 26/10/2021 à 12:32

Il faudrait voir quel est ce projet, comment les capteurs s'intégreraient à la toiture avant de pouvoir émettre un jugement.

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 26/10/2021 à 11:27

C'est la lutte entre ceux qui font la promotion d' une modernité technique, architecturale, paysagère, et ceux qui défendent une vision harmonieuse de leur environnement.
Les avis émis par les Architectes des Bâtiments de France empêchent statistiquement moins de 0,1% des projets. En réalité, les avis défavorables conduisent à modifier le projet de façon à permettre sa meilleure intégration au sein des sites. Il est ainsi accepté… après discussion.
Notre patrimoine est important, et donc je suis contre la pollution visuelle des éoliennes et panneaux solaires que certains veulent imposer à proximité.

Signaler Répondre

avatar
Hors sujet le 26/10/2021 à 11:05
kikou a écrit le 26/10/2021 à 10h39

A vous dégoûter d' être écolo ... Faites ceci, faites cela mais ne faites pas si un véto d' Etat vous l'impose, le mis en cause un château . Je comprends mieux la politique de la métropole de Lyon de saccager l'environnement ouest et sud de LYON pour leur fameux téléphérique, " ben wouai y a pas de château qui les empêche ".

Les regles edictées et appliquées par les architectes des batiments de France sont bien au dessus de tout cela .
Duralex sed lex

Signaler Répondre

avatar
kikou le 26/10/2021 à 10:39

A vous dégoûter d' être écolo ... Faites ceci, faites cela mais ne faites pas si un véto d' Etat vous l'impose, le mis en cause un château . Je comprends mieux la politique de la métropole de Lyon de saccager l'environnement ouest et sud de LYON pour leur fameux téléphérique, " ben wouai y a pas de château qui les empêche ".

Signaler Répondre

avatar
nucléaire le 26/10/2021 à 10:34
Electeur EELV., a écrit le 26/10/2021 à 09h17

Un scandale, nous allons quand même poser des panneaux solaires sur le toit de notre dame de Fourvière. Ce n'est pas des fachos qui vont nous en empêcher.

Electeur EELV, troll qui comprend que l'on ne va pas rouvrir les centrales au charbon comme en Allemagne, mais plutôt conserver les centrales nucléaires et + !

Signaler Répondre

avatar
raslebol69 le 26/10/2021 à 10:16

Il y a des lois, des règles, en France et il est normal qu'elles soient appliquées.

Signaler Répondre

avatar
Gargamel le 26/10/2021 à 09:59

Le pauvre gars est mal barré ..... Il s'attaque à une des plus grosse fortune de France ....!!!

Signaler Répondre

avatar
Bull Rider le 26/10/2021 à 09:50

Après la forêt qui risque d'être saccagée pour des panneaux solaires dans la région de Bordeaux.Arrêter de vouloir tous déconstruire au niveau du patrimoine et autre.
Ils peut mettre ses panneaux au sol et comme ça tout le monde est heureux.
Pour votre gouverne le mot "Facho" est très mal utilisé dans ce cas (definition: · fasciste , qui désigne une personne revendiquant les valeurs du fascisme et, par extension, un partisan d'extrême droite)
Tout vas bien madame la marquise

Signaler Répondre

avatar
Electeur EELV., le 26/10/2021 à 09:17

Un scandale, nous allons quand même poser des panneaux solaires sur le toit de notre dame de Fourvière. Ce n'est pas des fachos qui vont nous en empêcher.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.