Mise en cause d'une infirmière après le décès d’une donneuse de plasma à l’Hôtel-Dieu

Mise en cause d'une infirmière après le décès d’une donneuse de plasma à l’Hôtel-Dieu

La jeune femme de 29 ans, décédée mardi d’un arrêt cardiaque, aurait été victime d’une erreur d’une infirmière. Cette dernière n’aurait pas réinjecté de sodium à la victime pour pallier la carence liée au don de plasma, mais un autre produit.
L’erreur a été très vite relevée mais trop tard car la jeune femme, donneuse régulière, venait de perdre connaissance. Transférée à l’hôpital Edouard-Herriot, elle est restée dans le coma pendant cinq jours avant de décéder.
Le parquet de Lyon doit ouvrir une information judiciaire pour homicide involontaire. L’infirmière mise en cause, très choquée, a dû être hospitalisée.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.