Lyon : Médecins du Monde appelle au rassemblement pour aider les personnes à la rue

Lyon : Médecins du Monde appelle au rassemblement pour aider les personnes à la rue
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi, un rassemblement est organisé à 17h devant la préfecture du Rhône à Lyon, quai Victor Augagneur.

A l'appel de Médecins du Monde, citoyens, associations et collectifs vont se mobiliser pour "dénoncer les conditions sanitaires alarmantes à Lyon pour les personnes à la rue".

Selon Médecins du Monde, "1500 demandes d'hébergements sont faites chaque semaine à la Maison de la Veille sociale du Rhône via le 115, parmi lesquelles 70% restent sans solution".

Les professionnels de santé vont donc demander aux autorités préfectorales et à la Métropole de Lyon de respecter "l'application des principes d'inconditionnalité et de continuité de l'hébergement pour tous comme cela est prévu par la loi".

X
12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vx le 15/12/2021 à 22:23
Pas d'accord a écrit le 15/12/2021 à 13h04

Les SDF alcoolos qu'on voit sont plus des clochards qu'autre chose et si on les voit c'est parce qu'ils squattent la rue. Les autres SDF car travailleurs pauvres, expulsés de leur appart, etc... eux, ils ont tendance à se cacher, un peu par honte... Certains passent leurs journées à faire des allers/retours en bus ou en métro comme des voyageurs "normaux" juste pour être au chaud ou à l'abri. Ce sont 2 populations différentes. D'un côté les clodos alcoolos et les punks à chien qui se foutent de tout, des gens, de l'hygiène, de leur image.... et de l'autre, les accidentés de la vie qui essaient de se fondre dans la masse avec dignité, de donner le change en étant propres, ne picolent pas, ne se droguent pas,... presque à s'excuser d'exister.
Les 2 n'ont rien à voir, la déchéance n'est pas forcément la marque des SDF. Les "clodos alcoolos" sont juste là partie visible et pas forcément la plus représentative. On peut être SDF et digne et quand on est digne, par réflexe éducatif, on cherche à cacher sa misère car on ne veut justement être traité en SDF avec tout le côté péjoratif que cela induit, on préfère avoir faim que de tendre la main...
Confondre ces 2 populations, c'est faire injure à ces invisibles en galère.

Certes. Mais quand la situation dure, tôt ou tard il y a des phénomènes d'addictions.

Signaler Répondre

avatar
Oui mais oui le 15/12/2021 à 18:14
souvenir a écrit le 15/12/2021 à 12h29

Macron va faire son "bilan" ce soir.... doit on lui rappeler sa promesse au sujet des SDF?

cet executif est un tissu de menteurs et de profiteurs

Et manipulateurs

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 15/12/2021 à 18:00
Pas d'accord a écrit le 15/12/2021 à 13h04

Les SDF alcoolos qu'on voit sont plus des clochards qu'autre chose et si on les voit c'est parce qu'ils squattent la rue. Les autres SDF car travailleurs pauvres, expulsés de leur appart, etc... eux, ils ont tendance à se cacher, un peu par honte... Certains passent leurs journées à faire des allers/retours en bus ou en métro comme des voyageurs "normaux" juste pour être au chaud ou à l'abri. Ce sont 2 populations différentes. D'un côté les clodos alcoolos et les punks à chien qui se foutent de tout, des gens, de l'hygiène, de leur image.... et de l'autre, les accidentés de la vie qui essaient de se fondre dans la masse avec dignité, de donner le change en étant propres, ne picolent pas, ne se droguent pas,... presque à s'excuser d'exister.
Les 2 n'ont rien à voir, la déchéance n'est pas forcément la marque des SDF. Les "clodos alcoolos" sont juste là partie visible et pas forcément la plus représentative. On peut être SDF et digne et quand on est digne, par réflexe éducatif, on cherche à cacher sa misère car on ne veut justement être traité en SDF avec tout le côté péjoratif que cela induit, on préfère avoir faim que de tendre la main...
Confondre ces 2 populations, c'est faire injure à ces invisibles en galère.

Pas vu sous cette angle là, votre commentaire me permet en effet de voir la situation différemment, merci pour cet éclairage du coup je vois les choses plus largement.

Signaler Répondre

avatar
MERCI le 15/12/2021 à 15:41

Un grand merci a l'association Médecin du monde et a toutes les associations qui se joignent a eux pour mettre en lumière la tragédie que vivent les SDF .
Au delà du cliché du clochard alcooliques, il y'a des êtres humains en souffrances . La rue ca rend dingue ! Faites l’expérience d’errer dehors une journée d'hiver en subissant les regards méprisants de certaine personne . La condescendance est a la mode !

Signaler Répondre

avatar
Haha le 15/12/2021 à 14:10
Logique a écrit le 15/12/2021 à 10h44

Je pense pas que mon commentaire sera publié mais franchement vous (lyonmag) n'avez pas honte de mettre cette photo pour illustré votre article ? Un sdf avec une bouteille de pinard à croire tout les sdf boit cette chose non mais quel image avez vous d'eux

Ne les juge pas, c'est peut-être de la grenadine

Signaler Répondre

avatar
Aux Vacanciers le 15/12/2021 à 13:09

Bizarrement les gens ne s'en apercoivent pas pendant les vacances d'été...

Signaler Répondre

avatar
Pas d'accord le 15/12/2021 à 13:04
semper prorsum a écrit le 15/12/2021 à 12h17

C’est hélas une réalité pour une grande partie, l’alcool pour oublier, se réchauffer et drogue également, c’est toujours pareil la réalité choque et on déduit systématiquement que c’est honteux et stigmatisant, à force d’occulter les réalités on obtient ce genre de réaction, et vous êtes seul responsable de «comment » vous interprétez une photo une phrase mais c’est la mode et c’est facile de toujours remettre en question les autres et jamais nous-mêmes

Les SDF alcoolos qu'on voit sont plus des clochards qu'autre chose et si on les voit c'est parce qu'ils squattent la rue. Les autres SDF car travailleurs pauvres, expulsés de leur appart, etc... eux, ils ont tendance à se cacher, un peu par honte... Certains passent leurs journées à faire des allers/retours en bus ou en métro comme des voyageurs "normaux" juste pour être au chaud ou à l'abri. Ce sont 2 populations différentes. D'un côté les clodos alcoolos et les punks à chien qui se foutent de tout, des gens, de l'hygiène, de leur image.... et de l'autre, les accidentés de la vie qui essaient de se fondre dans la masse avec dignité, de donner le change en étant propres, ne picolent pas, ne se droguent pas,... presque à s'excuser d'exister.
Les 2 n'ont rien à voir, la déchéance n'est pas forcément la marque des SDF. Les "clodos alcoolos" sont juste là partie visible et pas forcément la plus représentative. On peut être SDF et digne et quand on est digne, par réflexe éducatif, on cherche à cacher sa misère car on ne veut justement être traité en SDF avec tout le côté péjoratif que cela induit, on préfère avoir faim que de tendre la main...
Confondre ces 2 populations, c'est faire injure à ces invisibles en galère.

Signaler Répondre

avatar
AIGLOIR le 15/12/2021 à 13:02

C'est toute l'année qu'il faut y penser et pas que quand il fait froid ou pour les fêtes defin d'année...

Signaler Répondre

avatar
souvenir le 15/12/2021 à 12:29

Macron va faire son "bilan" ce soir.... doit on lui rappeler sa promesse au sujet des SDF?

cet executif est un tissu de menteurs et de profiteurs

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 15/12/2021 à 12:17
Logique a écrit le 15/12/2021 à 10h44

Je pense pas que mon commentaire sera publié mais franchement vous (lyonmag) n'avez pas honte de mettre cette photo pour illustré votre article ? Un sdf avec une bouteille de pinard à croire tout les sdf boit cette chose non mais quel image avez vous d'eux

C’est hélas une réalité pour une grande partie, l’alcool pour oublier, se réchauffer et drogue également, c’est toujours pareil la réalité choque et on déduit systématiquement que c’est honteux et stigmatisant, à force d’occulter les réalités on obtient ce genre de réaction, et vous êtes seul responsable de «comment » vous interprétez une photo une phrase mais c’est la mode et c’est facile de toujours remettre en question les autres et jamais nous-mêmes

Signaler Répondre

avatar
Vx le 15/12/2021 à 11:53

Vous savez la vie est tellement dure dans la rue que la plupart sont alcooliques et autres substances.

Signaler Répondre

avatar
Logique le 15/12/2021 à 10:44

Je pense pas que mon commentaire sera publié mais franchement vous (lyonmag) n'avez pas honte de mettre cette photo pour illustré votre article ? Un sdf avec une bouteille de pinard à croire tout les sdf boit cette chose non mais quel image avez vous d'eux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.