Près de Lyon : une mère violente avec ses trois enfants condamnée

Près de Lyon : une mère violente avec ses trois enfants condamnée
Photo d'illustration - LyonMag

Sans travail et sans pension alimentaire, une mère seule s’est retrouvée devant la justice.

Ses trois enfants âgés de 8, 9 et 11 ans l’accusaient de violences répétées. Des faits qu’elle reconnaît et qu’elle justifie auprès des enquêteurs par l’excitation incontrôlable de sa progéniture. Dépassée au quotidien, elle réglait tout à coups d’insultes et de spatule.

Selon le Progrès, la vérité éclata le jour où l’aîné avait indiqué à sa maîtresse qu’une nuit, profitant que sa mère était endormie, il avait placé un couteau sur sa gorge avec l’intention de la tuer, avant de se raviser.

Six mois de prison avec sursis ont été requis contre cette maman du Beaujolais, qui ne voit plus ses enfants qu’un jour par semaine depuis qu’ils ont été placés. Elle a finalement été condamnée à 5 mois de prison avec sursis et devra les indemniser.

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Kid69 le 15/01/2022 à 16:08

Bonjour, quand on est pas capable d'en élever un, il faut pas s'en faire mettre trois dans le tiroir !

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 15/01/2022 à 14:45
mouchette a écrit le 15/01/2022 à 11h23

Une mère avec 3 enfants ? sans père j'en ai connu, c'est pas pour ça qu'ils ont été maltraités, bien au contraire, ils ont tous réussi leur vie . Pas de circonstances atténuantes pour cette Folcoche, justice encore bien trop laxiste..

Pas de pension alimentaire ? Avec une plainte contre "le père", la CAF paie et le recherche. Et puis, sans cela, en quoi les enfants sont-ils responsables ? Rien ne justifie l'attitude de cette femme. Espérons que ses enfants ne lui soient pas rendus.

Signaler Répondre

avatar
remplaçant le 15/01/2022 à 13:26

c’est pas normal que le ou les papa n’assument rien.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 15/01/2022 à 12:44

On est en plein Germinal ou à quelque chose près c'est du Victor Hugo dans le texte.

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 15/01/2022 à 11:41

Il paraît que le monde serait meilleur avec des femmes à sa tête.

Signaler Répondre

avatar
mouchette le 15/01/2022 à 11:23

Une mère avec 3 enfants ? sans père j'en ai connu, c'est pas pour ça qu'ils ont été maltraités, bien au contraire, ils ont tous réussi leur vie . Pas de circonstances atténuantes pour cette Folcoche, justice encore bien trop laxiste..

Signaler Répondre

avatar
semper prorsum le 15/01/2022 à 10:41

Lorsqu’on trouve des excuses à certains comportements et pas a d’autres, j’ai entendu je ne sais combien fois les éternels excuses culturelles cultuelles pour justifier des actes barbares, et pour cette femme qui a plus besoin d’aide que d.une détention aucune excuses ? je trouve ça immonde, il y a bien une violence acceptable pour certains actes et impunité zéro pour d’autres ! Laisser ses enfants traîner la nuit, dealer, frapper tuer n’est pas une forme de violence, et les parents sont exonérés de leurs responsabilités ! Écœurant

Signaler Répondre

avatar
oui ou non ? le 15/01/2022 à 09:42

6 mois avec sursis !No comment sur la décision de la justice toujours aussi laxiste

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.