Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gonalons : “Encore beaucoup de travail”

De son escapade à Liverpool, Maxime Gonalons a gardé son maillot, et a gravé dans sa mémoire ce but égalisateur de la tête, plein d'envie et d'opportunisme. Un « déclic » selon lui, qui avait déjà convaincu par ses prestations dès les matchs amicaux d'avant-saison. Et pourtant tout a failli tourner court pour le jeune homme de 20 ans... Retour en interview avec le héros d'Anfield.

Lyon Mag : Vous rentrez dans le match à un poste qui n'est pas le votre et vous marquez. Que pensez-vous de votre match?
Maxime Gonalons :
C'est un poste que j'ai occupé une fois en dix-huit ans. Je n'ai pas l'habitude de marquer des buts, même à mon poste de milieu défensif. J'ai eu l'opportunité de marquer et je le dois à l'aide de tous mes coéquipiers. J'espère que ça va continuer. Je me suis posé pas mal de questions en rentrant dans ce match. Mais j'ai beaucoup parlé avec Jérémy Toulalan qui m'a beaucoup aidé au niveau du placement,  qui m'a dit de bien resserrer derrière, que leurs attaquants étaient percutants, de bien être placé. Je pense que l'on a bien réussi. Je crois qu'on a réalisé un gros match, et c'est bien pour l'avenir.

Peux-tu nous raconter justement ton but et la réaction de tes coéquipiers?
Tout part d'un corner de Kim Kallstrom. Après, Toul' enchaine un frappe, suivi d'un un gros cafouillage. Le ballon revient sur moi et là, je ne me pose pas trop de questions, je mets la tête et le ballon rentre dans les filets. J'ai revu le but en rentrant chez moi hier. Je ne pensais pas que je l'avais marqué comme ça, c'est une belle tête plongeante. Je ne l'avais pas vu comme ça en fait. Tout les joueurs étaient très contents, le staff, le Président, Bernard Lacombe. Mais moi, je garde la tête sur les épaules. J'ai reçu une cinquantaine d'appels, mes amis sont contents pour moi, ils me félicitent. Mais j'ai encore beaucoup de travail à faire. C'est bien pour la suite.


Tu es un pur produit Lyonnais. La saison dernière, tu as contracté une blessure au pied qui a failli te faire arrêter le foot. Comment vis-tu ce qui t'arrives aujourd'hui?
Ce qui m'arrive aujourd'hui, c'est quelque chose que je n'imaginais pas spécialement. J'ai réussi à plus m'installer dans le groupe et mes coéquipiers m'aident beaucoup, il y a une bonne ambiance. Maintenant je vais continuer à travailler, et j'espère enchaîner les matchs.
J'ai attrapé l'été dernier un staphylocoque doré qui s'est mis dans ma cheville et qui est remonté dans le pubis. Ca m'a éloigné pendant trois mois des terrains. J'ai fait dix jours d'hôpital avec des soins intensifs. On m'a informé à ce moment-là que les cachets ne suffiraient peut être pas à la guérison. On a même évoqué l'amputation, ce que j'ai appris a posteriori. Au mois de juillet 2008, la fin de ma carrière était une possibilité. J'ai mis six mois à revenir correctement, et commencé à retrouver mon niveau au mois de janvier 2009. J'avais un traitement très lourd qui m'a beaucoup fatigué. J'ai été trois mois sous antibitotiques, avec quinze cachets par jour. Les deux mois d'hiver ont été difficiles. J'ai douté pendant toute cette période, mais ma famille m'a particulièrement soutenu, le club aussi. Ayant vécu ces moments difficiles, j'essaie de faire du mieux possible sur le terrain et de tout donner.

Est-ce la bonne année pour l'OL en Champion's League?
Je pense que c'est une très bonne année. Il y a un très bon groupe, on vise tous très haut. J'espère que cette année, on va faire un bon championnat et aller très loin en Champion's League. Je pense qu'on va sortir des phases de poules. Après pourquoi ne pas aller plus loin que les quarts de finale.

Comment vois-tu le match de samedi à Nice?
Le coach nous a dit de bien rester concentrés. On va se preparer de la meilleure des manières. Il faut toujours se remettre en question, prendre les matches les uns après les autres. Il n'y a que le travail qui paye.

Propos recueillis par Solène Revillard



Tags : ol |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.