Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les relations entre les collectivités et les clubs sportifs professionnels dévoilées par la Cour régionale des comptes

La Cour régionale des comptes a présenté, hier, un rapport sur les relations entre les collectivités territoriales et les clubs sportifs professionnels. Le même jour, dans la matinée, la cour administrative a annulé la révision du plan local de l’urbanisme du Grand Lyon qui visait à rendre possible la construction de l’OL Land à Décines. Pour autant, Gérard Collomb et les porteurs du projet continuent d’y croire…

« L’accession et le maintien d’un club dans un championnat professionnel induit un accroissement sensible du soutien financier des collectivités, explique Michel-Pierre Prat, président de la chambre régionale des comptes de Rhône-Alpes. Ce lien est historique et c’est une originalité Française ». Le travail effectué par la cour des comptes est titanesque : au total, 19 chambres régionales des comptes ont été mobilisées et l’enquête a porté sur une centaine de structures évoluant dans diverses disciplines. L’objectif : étudier les relations entre les collectivités territoriales et les clubs professionnels. En Rhône-Alpes, l’enquête a porté sur l’AS Saint-Etienne et l’Olympique lyonnais pour le football, le Chambéry Savoie Handball et le CSBJ, le club de rugby de Bourgoin-Jallieu.

Les « petits » cadeaux des collectivités territoriales à l’OL

LyonMag a enquêté, en septembre, sur les « petits » cadeaux des collectivités territoriales à  l’Olympique lyonnais. On apprenait, preuves à l’appui, que la Ville de Lyon fournissait à l’OL groupe, la holding de Jean-Michel Aulas, un loyer au rabais pour la location du stade Gerland ainsi qu’une minoration de charges allant jusqu’à 2 millions d’euros. De plus, l’association de l’Olympique lyonnais a obtenu, au cours de la saison 2005-2006, une subvention de plus de 900 000 euros au titre des missions d’intérêt général et ce dans le cadre d’une convention renouvelable chaque année. Le Département, qui n’est pas habilité à signer ce type de convention a néanmoins fournit une subvention exceptionnelle de 522 800 euros. Une autre manière de fournir de l’argent public à une société privée générant des centaines de millions d’euros de chiffre d’affaire : l’achat de places, d’abonnements et d’espaces publicitaires. A ce titre, et en 2005-2006 toujours, l’OL a perçu 2,7 millions d’euros de la part de la Ville, du Grand Lyon, du Département et de la Région. Pour autant, les collectivités n’ont pas d’outils permettant de mesurer et d’évaluer les retombées financières d’un tel investissement (fréquentation des restaurants, nuits d’hôtel, etc.) Ce que pointe la Cour des comptes, qui s’inquiète aussi des risques liés à la réalisation de travaux et de nouveaux équipements sportifs. Si l’OL Land voyait le jour, les collectivités prendraient en charge la majeure partie des infrastructures liées à la mise en accessibilité (routes, autoroutes, etc) et la construction d’un complexe hôtelier et commercial. Les dépenses, pour ce faire, sont évaluées à près de 500 millions d’euros selon la Chambre régionale des comptes. Le blog local de Libération a révélé cette semaine les combines du Parti socialiste pour peser sur l’enquête publique qui a lieu jusqu’au 15 décembre.

Le forcing du PS pour l’implantation de l’OL Land

Dans un mail publié sur LibéLyon, on peut lire que le secrétaire fédéral du Parti socialiste a demandé à ses secrétaires de sections de « peser dans l'enquête publique en cours pour la révision du plan d'urbanisation dans la zone où l'OL veut construire OL Land, et  leur demande de faire du lobbying pour ce projet privé, d'inciter militants et sympathisants à s'exprimer dans le cadre d'une enquête publique pour soutenir le projet de Grand stade de Jean-Michel Aulas ». A parti pris risqué à quelques mois des régionales. Affaire à suivre…

Abdelwahid Djaballah

 



Tags : ol | ol land |

Commentaires 2

Déposé le 11/12/2009 à 22h20  
Par C. Bichat Citer

Nathalie Perrin-Gilbert "PS", Philippe Meunier "UMP",Etienne Tête "Vert", Michel Forissier "UMP", Alain Dralay "PS" et bien d'autres élus ont bien raison de s'opposer à Gérard Collomb sur certains sujets. Il faut des femmes et des hommes forts de leurs convictions pour défendre l'intérêt des simples citoyens et pas suivre les mots d'ordre de ceux qui priviligiés, confondent les intérêts particuliers aux intérêts des citoyens. Comment comprendre que le Maire de Lyon, Pt du Grand Lyon et le PS du Rhône peuvent soutenir le projet d'Ol Land ? Le foot-business a pris beaucoup trop d'importance !! Aujourd'hui un joueur comme Thierry Henry gagne 1 450 000€ par mois, ce qui représente 70 731€ par jour, soit 168€ par minute. Quelles responsibilités a-t-il ? Faire gagner son équipe par une faute de la main ? Une main qui a permis à Raymond Domenech d'empocher 862 000€ (plus de 700 SMIC) sans compter les montants réservés aux sponsors ... Aujourd'hui, les clubs de foot, comme l'OL, ou devrais-je plutôt dire l'entreprise OL-Group, veulent construirent leur "Grand Stade", leur "OL-Land" à Décines (69-Rhône), un projet bien entendu privé subventionné par des fonds publiques !!!! De plus, il ne respecte pas l'article I du Grenelle de l'Environnement voté à l'unanimité par l'Assemblée Nationale, ils veulent nous faire "avaler la pillule" en mettant des panneaux solaires sur le toit, mais qui réussiront à peine à alimenter deux projecteurs de ce "diamant" en verre, rayonnant à des kilomètres à la ronde, de 55m de haut (le Colisée de Rome fait 48m) qui sera évidement un "cimetière à oiseau", les seuls animaux qui pourront peut-être échapper aux griffes des pelleteuses qui vont construire cette verrue qui coupe le "V-Vert", le "poumon vert de l'Est Lyonnais" !!! Ce stade est ? un non-sens économique, ? un non-sens écologique, ? un non-sens éthique (pour peu qu'il en aient) !!! C'est pour cela qu'il faut se mobiliser, membres de tous partis, pour vaincre ce fléau qui a déjà coûté assez cher à l'Etat, en exonération de charges fiscales, par exemple... Non au foot-business !!! Non à OL-Land !!! Oui à l'OL à Lyon avec l'agrandissement de Gerland !!!

Déposé le 11/12/2009 à 15h01  
Par La buse Citer

La Cour des comptes parle d'opacité dans les relations entre collectivités et clubs. C'est grave. Il faut repenser Gerland. Le projet de révision de PLU de Décines est annulé. Il est temps de faire des propositions pour Gerland et ses annexes. Lyonmag, Lyoncapitale, LibéLyon, 20minutes, Metro France....autant de journalistes indépendants capables de faire la table ronde nécessaire pour réfléchir et proposer. Ensuite, Aulas dira "OUI" ou "JE QUITTE l'OL". Nota Bene : Pour cette table ronde, ne demandez pas à Jacques Boucaud d'y tenir un rôle. Ce serait une erreur.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.