Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Fin du conflit à l’usine Akers dans la Loire

Les quatre dirigeants retenus depuis mercredi midi par des salariés sur le site de Fraisses ont été relâchés jeudi soir.
Un accord a été trouvé entre la direction et les salariés sur les primes de licenciements, après l’intervention d’un médiateur. Les salariés recevront 20 000 euros fixe et une part variable sur le chiffre d'affaires réalisé soit un minimum de 28 000 euros. Le groupe de métallurgie suédois doit prochainement fermer son usine située près de St Etienne.



Tags : Akers | conflit |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.