La justice se prononcera le 16 mars sur la légalité de l'extradition de Toni Musulin

 La justice se prononcera le 16 mars sur la légalité de l'extradition de Toni Musulin

Le convoyeur de fond, soupçonné du vol de plus de 11 millions d'euros à Lyon, s’était rendu à la police monégasque le 16 novembre dernier. Il avait alors été remis à la France. Mais ses avocats parlent d’une "extradition déguisée", au mépris de la convention d'extradition entre la France et Monaco. Placé en détention provisoire Toni Musulin devrait théoriquement être remis en liberté le 17 mars.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.