Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Grand Stade : les élus divisés

Jean-Michel Aulas est venu défendre son projet de grand stade devant les élus du Grand Lyon. L'opposition la plus forte est venue de Michel Forissier, le maire UMP de Meyzieu.

La révision du Plan local d’urbanisme de Décines, qui doit permettre d’accueillir le futur OL Land, a donné lieu hier soir à un nouveau débat, sans vote, sur ce projet. Les principales réserves des élus concernent les problèmes d’accessibilité au grand stade et les menaces qui risquent de peser sur les petits commerces de Décines. Le groupe communiste s’est notamment inquiété que les financements de l’Etat et du Conseil Général semblent manquer pour construire les infrastructures nécessaires pour accéder au stade : parkings, nouvel échangeur autoroutier... ”La mise en service du stade avant l’accessibilité serait catastrophique” ont souligné les élus communistes.

"irresponsable"
Mais la charge la plus violente est venue du groupe UMP. Michel Forissier, le maire de Meyzieu, qui s’oppose depuis le départ à l’implantation du grand stade à Décines, a notamment jugé “irresponsable de parler de développement durable en proposant la construction d’un stade de 60 000 places où 46 000 spectateurs viendraient en majorité du centre de l’agglomération en voitures”, tout en appelant l’ensemble du conseil à “être raisonnable, et à trouver un lieu plus approprié”.

Pour couper court aux polémiques, Bernard Rivalta, le président du Sytral, a présenté ses solutions pour améliorer la desserte en transports en commun de l’est lyonnais : une ligne de bus qui viendrait du Carré de Soie, une qui viendrait du parking relais de Meyzieu et surtout le prolongement du tramway T2 jusqu’à Eurexpo. “Il est grand temps de desservir Eurexpo correctement” a conclut Rivalta.

Collomb défend Aulas
Gérard Collomb lui a repris l’argumentaire développé par Jean-Michel Aulas, expliquant que le Grand Lyon était chanceux de n’avoir pas un centime à débourser pou la construction du stade. “A Lille, le stade est financé par l’agglomération et ça coûte 250 millions d’euros aux contribuables”. Le président du Grand Lyon a notamment insisté sur l’effet de levier que va jouer le projet OL Land dans le développement économique de l’est lyonnais. Quant au choix du site, Collomb a ironisé que personne n’avait trouvé mieux que le Montout à Décines. “Si quelqu’un a une proposition concrète ,qu’il le dise tout de suite”.



Tags : ol | aulas | stade | meyzieu | décines | forissier |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.