La police s’installe dans les TER

La police s’installe dans les TER

La préfecture du Rhône et la SNCF ont signé le plan local de sécurisation des transports ferroviaires. C’est en fait l’application en région d’une circulaire nationale et qui fait suite à de nombreuses agressions dans les trains régionaux.
Dans les faits, ce sont 85 patrouilles de 4 policiers qui sillonnent les 1 500 trains quotidiens de Rhône-Alpes, et principalement 5 lignes entre Lyon et Pierrelatte, Grenoble, Chambéry, Belleville et Firminy.
En Rhône-Alpes, les agressions dans les transports en commun représentent plus de 8% des atteintes aux personnes dans les statistiques de la délinquance. Il y a déjà eu près de 1 200 agressions dans les transports rhônalpins depuis le début de l’année.
Autre mesure : la consultation en temps réel par la police des images de vidéosurveillance de la gare Lyon Part-Dieu.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.