Dramatique accident de ski nautique à Annecy

Dramatique accident de ski nautique à Annecy

Une petite fille de 7 ans est décédée mardi après-midi en tombant d’un bateau, alors qu’elle faisait du ski nautique avec sa famille sur la base nautique de Sevrier. Lors de sa chute, elle a heurté l’hélice du bateau. Malgré l’intervention rapide des secours, elle a succombé à ses blessures.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
laura le 23/07/2010 à 20:43

Je connaissais la famille, et j'en suis toute retournée... Mes condoléances à la famille. biz

Signaler Répondre

avatar
Javu le 22/07/2010 à 10:13

Désolé mais vous n'y connaissez rien le bateau sur la photo est un baby ski spécialement conçu pour les enfants de moins de 9 - 10 ans 2 personnes peuvent monter à bord, un encadrant diplômé et un accompagnateur en général un des parents je ne sais pas comment cela se passe à Jersay mais la France n'est pas un paradis du ski nautique sans règle et régulation maintenant si tu es jaloux de ce sport je vous conseil le poker, aucun risque d'accidents JB

Signaler Répondre

avatar
fgirard le 21/07/2010 à 12:56

Regardez bien l'age du pilote : 25 ans et 1 an d'expérience. Les bateaux de ski nautique sont des bateaux très puissant équipés d'hélices 3 ou 4 pales fines qui sont de vrai hachoirs. J'ai déjà malheureusement déploré ce type d'accident à Jersey. Les pilotes sont de jeunes inexpérimentés de la navigation en général et de la gestion de plusieurs personnes à bord. Ils ne rappellent quasiment jamais les règles de sécurité de base ( ex : privilégier d'être assis, ne pas s'asseoir sur le bord du bateau sans se tenir, ne pas se pencher sur les cotés, ... ) et n'hésitent pas a 'frimer' en faisant des départs ou virages 'express' (ca épate le client comme dans les montagnes russes). Pour un enfant non assis ou ne se tenant pas, un virage très fort et c'est le choc dans le plat-bord ou l'éjection garantie. Je ne serais pas étonné d'apprendre que ce soit ce qui s'est passé dans ce cas. Mais alors qui sont les responsables ?. Un peu tout le monde, l'employeur qui confie trop vite un bateau a un jeune débutant,l'état qui n'impose pas 1 mois de pratique avec un sénior qui ralentirait les ardeurs des trop brutaux, le pilote lui-même .... Toutes mes pensées vont a la famille. Un marin skieur du lac.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.