Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les effectifs de la Bac de Grenoble obligés de quitter leur ville

Raison de leur départ et de celui de leur famille : des menaces proférées à leur encontre après la mort d’un jeune braqueur il y a dix jours.
Les effectifs grenoblois ont été remplacés par des BAC venues notamment de Lyon et Marseille. Lundi matin, au cours d'une perquisition dans un bar du quartier de la Villeneuve à Grenoble, théâtre des récentes violences urbaines, les policiers ont saisi des carabines, des armes de poing, des cartouches et un pistolet-mitrailleur. Cet arsenal a été envoyé à Ecully, au siège de la police technique et scientifique pour déterminer si les armes ont servi à tirer sur les forces de l’ordre lors des émeutes.


Commentaires 1

Déposé le 28/07/2010 à 08h31  
Par Luc Citer

C'est honteux de vivre dans un pays où les forces de l'ordre sont obligées de fuir face aux menaces. C'est honteux de laisser des braqueurs faire la loi. C'est honteux de laisser faire des émeutes en craignant des représailles. La France fait peur.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.