Rhônexpress déjà pointé du doigt

Rhônexpress déjà pointé du doigt

Mis en circulation lundi, le tram-train lyonnais qui relie le centre-ville de Lyon à l’aéroport fait déjà parler de lui. Mais pas forcément en bien. Certes confortable et plus rapide que son prédécesseur, ce nouveau RER made in Lyon rames manque de visibilité selon les premiers voyageurs qui auraient préféré une appellation plus explicite comme « Lyonexpress ». Les passagers parlent aussi de l’étroitesse des wagons. Les anciens Satobus disposaient de vastes soutes qaund Rhônexpress ne propose que des petits compartiments trop vite remplis en cas d’affluence.
Des bugs à l’achat de billets, un quai inachevé à la gare Saint-Exupéry et l’absence de signalétique claire à l’aéroport sont également mentionnés. Mais le point le plus obscur reste le prix.
Surtout pour les employés de la plateforme aéroportuaire. Si quelques entreprises ont réussi à négocier un tarif avantageux à 99€ mensuels, les autres devront se délester de quelque 108€ par mois, contre 73€ en Satobus. Rappelons aussi qu’un trajet aller est facturé 13€ contre 8,90€ auparavant. Comptez 23€ pour l’aller-retour.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.