Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La femme du restaurateur congelé passe aux aveux, dans le 6e

Selon elle, une scène de violence conjugale aurait mal tourné, il y a un an et demi.
Plusieurs fois déjà, les voisins avaient noté des échymozes sur le visage de la victime. Mais cette fois, un coup trop fort au plexus aurait entraîné la mort de cet homme de 71 ans. Paniquée, sa concubine l’aurait laissé trois jours dans la salle de bain avant d’acheter un congélateur, de l’installer près de son lit, dans le salon et d’y introduire le corps sans vie de son compagnon. Durant tout ce temps, la suspecte continuait de toucher l’allocation retraite de son concubin. Mais selon le procureur de la République, le motif financier est très peu probable. Retenue jusqu'à l'autopsie du corps, elle a été mise en examen pour « coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». La famille du défunt a été informée du drame. Celui-ci avait un fils unique, installé en Floride depuis septembre 2007. D’après lui, la relation de son père avec sa nouvelle compagne l’aurait éloigné de ses proches. Il refusait de donner de ses nouvelles à son entourage. Une explication peut-être que personne ne se soit jamais interrogé de sa disparition, durant près de dix-huit mois.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.