Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Francheville veut sauver ses emplois

Lundi les salariés de Stanley-Solutions sécurité seront en grève pour protester contre leur licenciement.
143 emplois de l’entreprise spécialisée dans la sûreté électronique sont menacés à Francheville, où se trouve le siège. Ils font partie des 470 personnes que le groupe entend licencier en France. L’intersyndical a déposé un préavis de grève pour lundi, il s’agit de protester contre les conditions de licenciement dans le cadre du plan social voulu par l’américain qui a racheté la société française en mars. Les salariés espèrent obtenir des indemnités « cohérentes ».


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.