Des salariés d’une maison de retraite dénoncent la dissimulation d’agressions sexuelles

Des salariés d’une maison de retraite dénoncent la dissimulation d’agressions sexuelles

Il s’agit des personnels grévistes de la Saison Dorée, dans le 8e arrondissement. Selon le Progrès, engagés dans un mouvement social depuis deux semaines pour obtenir de meilleures conditions de travail et une augmentation de salaire, ils accusent la direction d’avoir fait pression pour étouffer ces actes qui auraient été commis entre patients Alzheimer. De son côté la direction de l’établissement, nie en bloc ces accusations et affirme qu’une procédure est déclenchée pour chaque incident. Mais la CFDT Santé Sociaux du Rhône doit déposer jeudi une plainte auprès du procureur de la République de Lyon.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
aatchoum le 18/10/2010 à 21:03

on comprend rien a ce bout d'article...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.