Les cheminots du technicentre d'Oullins font jouer leur droit de retrait dans l'un des ateliers

Les cheminots du technicentre d'Oullins font jouer leur droit de retrait dans l'un des ateliers

L'information est révélée par Le Progrès mardi matin.Trois des douze bâtiments du Technicentre, spécialisé dans l'entretien et la réparation des locomotives, contiendraient de l'amiante.
La direction explique toutefois que les analyses ont montré que le taux d'amiante était quatre fois inférieur à la législation du travail.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.