Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un quiproquo qui se termine en garde à vue

Le Progrès révèle samedi matin qu'un artisan y a été braqué par l'arme de service d'un policier mardi.
L'automobiliste a cru qu'il s'agissait d'un faux représentant de l'ordre alors que celui-ci lui demandait ses papiers. L'homme a refusé de les présenter et s'est donc retrouvé en garde à vue. Il a porté plainte pour violences volontaires sous la menace d'une arme.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.