Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Charles Millon confirme l’existence de rétrocommissions dans l’affaire de l’attentat de Karachi

L'ancien président de la Région Rhône-Alpes et ex-ministre de la Défense l'a indiqué au juge Van Ruymbeke en charge de l'enquête.
Ces rétrocommissions ont été versées jusqu'en 95 dans le cadre de vente de sous-marins français au Pakistan. L'argent aurait servi à financer la campagne présidentielle d'Edouard Balladur. L'arrêt de ces versements serait à l'origine de l'attentat de Karrachi qui avait causé la mort de 14 personnes.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.